Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 472.36 -1.57 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Pause en vue à Wall Street, le CAC 40 efface ses gains

mercredi 25 novembre 2020 à 12h40
Pause en vue à Wall Street, le CAC 40 efface ses gains

(BFM Bourse) - À nouveau en progression en début de séance, la Bourse de Paris a réduit ses gains et repasse légèrement sous l'équilibre à la mi-journée alors que les contrats à terme signalent une petite baisse cet après-midi sur les indices américains, au lendemain du nouveau record du Dow Jones (et du S&P 500).

Propulsée avec les autres marché mondiaux ces derniers jours par l'espoir de voir les vaccins contre le coronavirus rapidement mis à disposition des populations fragiles, par l'atténuation des craintes relatives à la transition présidentielle aux USA (et notamment le choix de l'ancienne patronne de la Fed Janet Yellen comme future secrétaire au Trésor), la cote parisienne revient légèrement en arrière mardi à la mi-séance. Vers 12h10, l'indice phare cède 0,2% à 5.547,42 points.

Un certain rafraîchissement à mettre en parallèle avec la perspective d'un léger repli (de l'ordre de 0,25% selon les "futures" pour l'heure, susceptible de largement évoluer d'ici 15h30) outre-Atlantique, après la séance euphorique de lundi. Le Dow Jones a dépassé 30.000 points pour la première fois de son histoire, gagnant 1,54% en clôture à 30.046,24 points précisément, et le S&P 500 a lui aussi enregistré un plus haut historique à 3.635,41 points (+1,62%), tout comme d'autres indices moins connus ici.

Si en début de séance les banques tiraient le CAC à la hausse après les propos du vice-président du conseil de surveillance de la BCE dans le Financial Times évoquant la possibilité de reprise du versement de dividendes, le secteur s'est ensuite retourné -expliquant largement le changement d'orientation de l'indice. BNP Paribas perd 1,9% désormais, Société Générale 0,6% et Crédit Agricole 0,5%.

L'action Accor fléchit de 2,6% alors que son patron anticipe une perte nette supérieure à un milliard d'euros en 2020 et un recul de son chiffre d'affaires de plus de 70%.

Les notes publiées avant Bourse par les bureaux d'études influent également sur les prises de positions des investisseurs, aux dépens d'ADP (-3,8%) dégradé par Morgan Stanley et d'Air Liquide (-1%) par HSBC.

Hors de l'indice phare, l'annonce par le président Emmanuel Macron que les stations de ski ne pourraient vraisemblablement pas ouvrir pour les vacances de Noël plombe la Compagnie des Alpes (-6,5%).

Bon nombre de valeurs échappent toutefois à la consolidation du moment grâce à l'actualité propre aux entreprises. À commencer par Plastic Omnium qui prend 6%, touchant ainsi un plus haut cette année, après le relèvement de ses objectifs pour la fin d'année et affiné ses objectifs ambitieux sur le segment porteur des véhicules à hydrogène. La holding de contrôle de l'équipementier automobile, Burelle, monte encore plus fortement (+7,8%).

2CRSI décolle de 5,9% après l'annonce d'un contrat avec go2cloud tandis que Global Bioenergies (+3,1%) profite de l'enregistrement de son composé phare au sens de la directive Reach.

Les cours pétroliers se hissent à leur meilleur niveau depuis mars, dans la foulée du démarrage du processus de transition aux Etats-Unis. La référence européenne Brent s'apprécie de 1,44% à 48,47 dollars suivi du WTI qui gagne 1,29% à 45,49 dollars.

Après une pointe à nettement plus de 1,19 dollar pendant la séance asiatique, l'euro sur le marché des changes redescend un peu à 1,1896 dollar (+0,02%).

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.10 % vs +10.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat