Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 962.93 -1.58 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC reprend plus de 100 points, bien aidé par les mesures de soutien de la Banque centrale chinoise

mardi 4 février 2020 à 18h15
Le CAC 40 amplifie son rebond mardi (+1,76%)

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris termine en nette hausse mardi (+1,76%) mardi, amplifiant le léger rebond entamé la veille (+0,45%), notamment grâce à l'annonce d'une injection massive de liquidités de la banque centrale chinoise dans l'économie pour l'aider à résister au choc du nouveau coronavirus.

La reprise se poursuit et s'accélère sur le marché parisien, après la correction subie la semaine dernière (-3,6%, plus fort repli hebdomadaire depuis l'été 2019) qui a visiblement suffi à ramener le cours des actions à des niveaux d'achat. ? C'est en tout cas l'analyse qui prévaut depuis le début de la semaine, avec un rebond encore prudent lundi (+0,45%) mais qui s'est donc nettement amplifié mardi, le CAC 40 bouclant la deuxième séance de la semaine sur un gain de 1,76% à 5.935,05 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,8 milliards d'euros.

La publication, lundi, d'un rebond inattendu de l'indice manufacturier américain ISM, supérieur à la barre fatidique de 50 en janvier, a été bien perçue à Wall Street où les principaux indices ont gagné hier entre 0,5% (Dow Jones) et 1,34% (Nasdaq Composite). La politique intérieure a sans doute aussi joué un rôle dans ce rebond, le fiasco de la Primaire démocrate de l'Iowa et la probable clôture de la procédure d'Impeachment mercredi apparaissant renforcer le président des Etats-Unis en vue de l'élection de novembre.

Les places asiatiques ont elles aussi rebondi ce matin, notamment Shanghai (+1,34%), au vu du volontarisme des autorités chinoises. La PBOC, banque centrale chinoise, injecte massivement des liquidités et commence à rabaisser ses taux directeurs, et d'autres initiatives sont pressenties sur le volet budgétaire, pour l'aider à résister au choc du nouveau coronavirus. L'institution monétaire a ainsi injecté quelque 1.200 milliards de yuans (156 milliards d'euros) dans l'économie pour contrer l'impact de l'épidémie qui a désormais contaminé plus de 20.400 personnes, dont plus de 425 mortellement en Chine continentale, avant dans se répandre dans plus de 20 pays.

Reste que compte tenu des répercussions de l’épidémie actuelle sur les ventes de détail et la production ainsi que de l’annulation de nombreux vols à destination de la Chine, il faut s’attendre à un réel coup de frein à la croissance, note Pictet Wealth Management. L'ampleur et la durée de ce coup de frein dépendront toutefois de l’évolution de la situation sanitaire.

Wall Street reprend de l'altitude

Les principaux indices new-yorkais progressent de fortement dans la matinée de mardi, alors que les mesures prises par les autorités chinoises et des indicateurs encourageants semblent reléguer au second plan les craintes liées à la propagation du nouveau coronavirus. À 18h05, le Dow et le S&P prennent 1,7% chacun, alors que le Nasdaq bondit de 2%, notamment à la faveur de la nouvelle flambée du titre Tesla (+16,4%), au lendemain d'une envolée de près de 20% (+19,4%) qui porte la valorisation du constructeur de véhicules haut de gamme à plus de 160 milliards de dollars.

Le luxe et les valeurs pétrolières au rebond

Du côté des sociétés cotées à Paris, l'actualité est relativement peu animée pour l'heure. TechnipFMC (+5,5%) domine le palmarès du CAC 40, le titre amplifiant le rebond des cours pétroliers. Le baril de WTI reprend 1,08% à 50,45 dollars à 18h10 (+1,03% à 54,77 dollars pour le Brent), après avoir frôlé le "bear market" lundi. Total remonte de son côté de 2,4%, dans le sillage des bons résultats du britannique BP.

Au sein du CAC, les valeurs du luxe -délaissées la semaine dernière en raison des craintes sur les économies asiatiques- sont de nouveau recherchés et affichent des gains compris entre 1,9% pour Hermès et 3,5% pour LVMH (+2,7% pour Kering).

Les recommandations des analystes, en particulier celles d'Exane BNP Paribas sur le secteur des télécoms (liste à retrouver ici), animent également le palmarès. Iliad s'adjuge 10,2% alors que le bureau d'études passe de neutre à surperformance. Inversement, Orange pointe en dernière place de l'indice phare (-1,33%), la même équipe d'analystes ayant réduit son objectif sur le titre avec un avis confirmé à neutre.

Le secteur biotech est à nouveau en forme, avec 9,4% de hausse pour GenSight, 5,2% pour AB Science et 9% pour Amoeba, tandis que Valneva gagne 8,1% dans le sillage d'une importante opération financière avec le soutien d'OrbiMed et Deerfield, deux des plus grands fonds mondiaux dédiés aux sciences de la vie.

Enfin sur le marché des changes, l'euro lâche encore du lest face au billet vert, à 1,1045 dollars (-0,13%) vers 18h15. Autre signe du retour d'appétit pour le risque, l'once d'or perd 0,5% à 1.571 dollars.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.00 % vs -0.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat