Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 014.57 -0.72 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : L'ambiance se rafraîchit

mardi 23 novembre 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - Troisième séance de rang dans le rouge en clôture pour le CAC 40, qui a abandonné 0,10% à 7 105 points hier. L'indice phare est en pleine phase de définition de l'amplitude d'une figure de consolidation à venir. Le spectre du retour de mesures contraignantes dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus en aura constitué l'élément déclencheur. Outre Atlantique également, où la désignation par l'exécutif de J. Powell pour sa propre succession à la tête de la Fed - qui doit être validée par les Chambres - n'aura pas empêché les valeurs technologiques de céder du terrain. Pourtant, le marché apprécie la continuité. Ce marché, d'une gourmandise sans nom, aurait vraisemblablement préféré la désignation de Lael Brainard, dont la réputation de colombe n'est plus à faire...

L'Autriche a appliqué lundi matin le confinement généralisé décidé la semaine dernière. Le ton est particulièrement durci en Allemagne, où le Ministre de la Santé, Jens Spahn, qui n'ecxluait pas la semaine dernière d'avoir recours à des décisions de confinement, allait beaucoup plus loin dans les éléments de langage. Il a résumé en une formule glaçante la situation sanitaire de son pays, confronté à une recrudescence de l'épidémie: les Allemands seront "vaccinés, guéris ou morts" d'ici la fin de l'hiver en raison de la flambée actuelle des infections au Covid-19 dans le pays, qui n'exclue désormais plus une vaccination obligatoire.

La géopolitique pèse également: "les risques émergents d’une invasion de l’Ukraine par la Russie inquiètent les autorités en Europe et aux États-Unis", alerte Voncent Boy (IG France). 'La position face à cela est difficile pour les pays européens du fait de leur dépendance au gaz russe, alors que les prix sont déjà très élevés. Une intervention pourrait conduire à un arrêt ou une diminution des livraisons de gaz et mettre un peu plus de pression sur les prix.'

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance hier à 16h00 de deux indicateurs: l'indice de confiance du consommateur en Zone Euro, qui s'est creusé à -7, plus que ne l'envisageaient en moyenne les économistes et analystes interrogés. Par ailleurs, les ventes de logements anciens aux États-Unis ont dépassé les attentes, à 6,340 millions d'actes au mois d'octobre.

Côté valeurs, à noter un rebond des valeurs bancaires qui avaient subi en fin de semaine dernière la baisse des rendements souverains (lesquels remontent a contrario ce lundi). Crédit Agricole a repris près de 2% à 12,722 euros, BNP 1,59% à 58,64 euros et Société Générale (+1,42% à 29,25 euros). Sans actualité particulière, c'est néanmoins Michelin (+2,4%) qui a signé la meilleure performance du lot des 40 valeurs phares, devant Orange (+2%) tandis que Vivendi (+1,95%) a profité d'une offre (assortie d'une prime sensible) du fonds KKR sur l'opérateur Telecom Italia, dont le conglomérat français est le premier actionnaire avec près d'un quart du capital.

De l'autre côté de l'Atlantique, ce sont les valeurs de croissance, technologiques principalement, qui ont subi le plus de dégagements hier. Le Nasdaq Composite s'est allégé de 1,26% à 15 854 points, dans des volumes épais, tandis que le Dow Jones a fini sur une note de quasi stabilité (0,05% à 35 619 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu quelque 0,32% à 4 682 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1240$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 75,80$.

A suivre à l'agenda statistique ce mardi, en priorité, les PMI en données flash pour le mois en cours, pour la Zone Euro à 10h00 et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jeudi 25 novembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'événement technique de vendredi ne menace pas à ce stade le biais haussier de fond. L'indice est en phase de définition de l'amplitude d'une figure de consolidation légitime à venir, dont les mouvements qui la composeront pourront être volatile. L'entrée dans une phase hachée et plus technique est le scénario privilégié à ce stade. L'enjeu de court terme va être d'identifier la forme de cette consolidation le plus tôt possible.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 7185.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
7185.00 / 7500.00
Support(s) :
6960.00 / 6748.00 / 6485.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'ambiance se rafraîchit (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'ambiance se rafraîchit (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +41.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat