Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 518.25 -0.60 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : En l'absence de Wall Street, le rebond parisien a manqué de conviction

lundi 4 juillet 2022 à 17h45
La Bourse de Paris limite ses gains à 0,4% lundi soir

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris limite ses gains à 0,4% lundi soir dans des volumes plus qu'étroits. Les prises d’initiatives ont en effet été limitées, en l'absence de Wall Street restée portes closes pour la fête nationale américaine.

Un jour sans Wall Street et, comme souvent, les marchés européens sont déboussolés. La Bourse de Paris clôture cette entame de semaine sur un léger gain de 0,40% à 5.954,65 points, n'ayant pas eu assez de carburant pour valider son rebond observé au plus haut de la séance (+1,20% à 6 002,07 points). Les volumes sont à l'image de la hausse du jour, réduits puisque seulement 2,17 milliards d'euros ont été négociés ce lundi.

Quinze jours après "Juneteenth" -contraction de "june" (juin) et de "nineteenth" (dix-neuf)- un jour férié récemment institué pour commémorer l'abolition de l'esclavage au niveau fédéral, les investisseurs américains sont de nouveau en pause à l'occasion de la fête nationale, choisie en célébration de la déclaration d'Indépendance (le 4 juillet 1776) du Royaume-Uni. Notons au passage que la Bourse de Paris n'observa pas la propre fête nationale tricolore puisqu'elle restera ouverte le 14 juillet prochain...

Parmi les titres en vue, TotalEnergies termine la séance en tête du CAC 40 à la faveur d'une hausse de 4,55% dans le sillage du rebond de l'or noir.

Technip Energies progressait de 4,8% alors que le groupe a remporté un contrat d'ingénierie et de fourniture pour l'unité de stockage de carbone de la centrale de valorisation des déchets de Klemetsrud, à Oslo, la première et plus grande usine de ce type au monde.

Sodexo progresse pour la troisième séance d'affilée dans le sillage de sa récente publication trimestrielle, en ajoutant encore 4% à ses précédents gains, tandis que les analystes refont le tour du dossier avec un biais plus positif à l'image d'Oddo BHF qui donne un léger coup de pouce à son objectif (de 80 à 82 euros). Elior cette fois ne suit pas et clôture en baisse de 4,3%.

Le projet de vaste renouvellement du conseil d'administration d'Orpea permet un rebond du titre de 3,6% à la clôture.

A trois semaines de la publication de ses résultats semestriels, LVMH limitait ses gains à 0,9% alors que Stifel réitère sa préférence pour le titre au sein de l'univers du luxe.

En revanche et pour ne pas changer Atos accélérait ses pertes à près de 11% alors que plusieurs actionnaires ont demandé au conseil d'administration le départ de l'actuel président Bertrand Meunier, rapporte Le Monde. Exane BNP Paribas vient en outre, mieux vaut tard que jamais, de réduire son avis sur le titre qui a perdu les deux tiers de sa valeur depuis le début de l'année.

Du côté des capitalisations plus modestes, Miliboo flambait de près de 19% alors que le groupe M6 va monter à plus de 20% du capital du spécialiste de l'ameublement.

Parmi les autres principaux actifs, l'euro est stable à 1,0418 dollar. Le bitcoin remonte de son côté à 19.749,40 dollars. Les cours pétroliers ont repris le chemin de la hausse malgré les craintes sur la demande et rebondissent de près de 2% à 110,40 dollars le baril de WTI et 113,58 dollars pour le Brent.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.10 % vs +31.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat