Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 552.34 +0.03 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Un tweet de Trump sur les promesses non tenues de la Chine fait trébucher la Bourse

jeudi 11 juillet 2019 à 18h23
Le CAC boucle une 5e séance consécutive dans le rouge

(BFM Bourse) - Le CAC 40 semblait bien parti pour mettre un terme à sa spirale négative des quatre dernières séances bouclées dans le rouge mais c'était sans compter sur Donald Trump qui s'en est pris à la Chine sur Twitter, éloignant encore la perspective d'un accord commercial.

Après quatre séances consécutives dans le rouge, l'indice phare tricolore a tenté un léger rebond jeudi, évoluant en territoire positif jusqu'à 15h45... et un tweet de Donald Trump, le ramenant dans le rouge. Le CAC boucle donc la séance sur un repli de 0,28% à 5.551,95 points, dans un volume d'échanges toujours faible de 2,5 milliards d'euros.

Dans un marché particulièrement peu animé, il aura suffi d'une phrase postée par le président américain sur son réseau social favori pour retourner les marchés européens, le Dax allemand et le FTSE britannique terminant également dans le rouge après avoir passé l'essentiel de la séance dans le vert. Dans le tweet en question, Donald Trump a affirmé que la Chine ne respectait pas sa promesse d'acheter des produits agricoles américains. "Le Mexique fait du bon boulot à la frontière mais la Chine nous déçoit en ce qu'elle n'achète pas les produits de nos agriculteurs comme elle avait dit qu'elle le ferait. Espérons qu'elle le fasse bientôt" a ainsi déclaré le pensionnaire de la Maison Blanche. La réaction des marchés -qui comptent sur un accord commercial complet entre la Chine et les États-Unis pour soutenir la croissance mondiale- a donc été immédiate.

Wall Street avait pourtant ouvert en hausse jeudi, capitalisant comme la veille sur le ton accommodant du patron de la Fed Jerome Powell lors d'une audition au Congrès, permettant même à l'indice vedette de la cote new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, de franchir le seuil des 27.000 points (+0,55%) pour la première fois de son histoire. Pour rappel, le S&P 500 avait aussi dépassé un seuil symbolique la veille, celui des 3.000 points. Globalement, le degré d'incertitude qui pèse sur l'économie semble justifier une baisse du taux directeur américain à la fin du mois, ce qui soutient les marchés.

Le président de la Fed l’a assez clairement laissé entendre, note Hervé Goulletquer, stratégiste de La Banque Postale AM. L'anticipation par les investisseurs d’une baisse du taux des Fed funds au prochain comité de politique monétaire non pas de 25 mais carrément de 50 points de base est même passée d’un jour à l’autre de 0% à 24%. Prendre la mesure exacte du ralentissement économique, induit par l’incertitude, n’est pas chose aisée, mais "dans un environnement incertain, il vaut mieux prévenir que guérir", juge-t-il.

Les valeurs pétrolières en forme

Pour autant, aucun regain d'appétit pour le risque ne se concrétise véritablement sur le marché parisien. Par secteur, les valeurs pétrolières se détachent (+1,3% pour TechnipFMC, plus forte hausse du CAC et +5,7% pour Bourbon, meilleure performance du SRD). À noter également les progressions de Maurel et Prom (+1,3%) ou CGG (+0,8%). En effet les cours pétroliers demeurent orientés à la hausse, après une séance marquée par les tensions dans le détroit d'Ormuz, la menace d'une tempête tropicale et une baisse des cours (entre autres). Le brut léger américain WTI s'apprécie encore de 0,58% à 60,78 dollars et le Brent de 0,55% à 67,09 dollars vers 18h.

La saison des résultats débute avec quelques précurseurs du côté des foncières. Argan prend 3,3% après l'annonce de ses comptes semestriels, toujours en forte progression, mais surtout l'annonce de l'acquisition pour 898 millions d'euros d'un important portefeuille d'entrepôts loués à Carrefour: de quoi agrandir d'un coup de 60% le patrimoine immobilier de la SIIC.

Toujours côté immobilier, mais version constructeur, Kaufman & Broad prend 3,5% alors que le groupe attend cette année un résultat net part du groupe au moins égal à celui de 2018, malgré un repli des résultats sur les six premiers mois.

Les biotechs à la hausse

Le secteur biotech s'anime également au gré de différente annonces, notamment +4,1% sur OSE Immuno alors que l'attribution par Forbes et PME Finance de plusieurs prix récompensant la croissance de l'entreprise est venu rappeler au marché que la biotech bénéficie d'un profil plutôt atypique pour une société de ce type: elle a jusqu'à présent financé sa croissance sans solliciter ses actionnaires grâce à d'importants accords de partenariat. Gensight Biologics (+3,7%), Biocorp (+2,7%), Sensorion (+3,1%) et DBV Technologies (+0,9%) avancent aussi.

L'eurodollar est stable à 1,1255 dollar (+0,01%) vers 18h15.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.40 % vs +11.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat