Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 111.24 +0.90 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le marché parisien réserve un accueil prudent à l'accord commercial sino-américain

mercredi 15 janvier 2020 à 18h38
La Bourse de Paris prudente avant la signature de l'accord commercial

(BFM Bourse) - Le principal baromètre de la Bourse de Paris a bouclé la séance de mercredi en léger recul (-0,14%) alors que la signature de l'accord commercial de phase 1 est imminente, les investisseurs s'inquiétant déjà des étapes ultérieures.

L'immobilisme demeure mercredi sur le marché parisien, en regard des interrogations des opérateurs sur la portée du volet initial de l'accord sino-américain sur le commerce et sur les conditions exactes de sa signature. À la clôture, le CAC 40 s'effrite de 0,14% à 6.032,61 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,6 milliards d'euros.

Tandis que l'accord doit être en principe paraphé à Washington (au moment de la clôture parisienne a priori), les investisseurs ne disposent finalement que de peu de visibilité sur son contenu exact. En outre, le représentant américain au Commerce a indiqué qu'il n'était pas question de revenir pour le moment sur les taxes déjà en vigueur, cette question étant repoussée à la conclusion d'un deuxième volet (dit "phase 2"). Washington devrait donc continuer à taxer à 25% quelque 250 milliards de dollars de marchandises chinoises, peut-être jusqu'à l'élection présidentielle de novembre, et on peut donc se demander ce à quoi les USA ont consenti exactement dans l'accord initial.

"Le marché est très prudent. Il n'attend pas grand chose de l'accord qui va être signé en début de soirée à Washington et préfère se concentrer sur l'achat de titres défensifs", a confirmé Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance, auprès de l'AFP. "L'aversion au risque entraîne aussi une détente du marché de la dette et sur les indices boursiers une baisse des valeurs financières et cycliques", les plus sensibles à la conjoncture, a-t-il développé.

C'est donc une situation très semblable à celle de la veille et des dernières séances qui prévaut pour l'heure en Bourse de Paris, tandis que débute à petit pas la saison des publications annuelles.

Les secteurs automobile et bancaire à la peine

Dans le sillage des nouvelles interrogations sur les perspectives du commerce mondial, on retrouve comme d'habitude l'automobile (-2,6% pour Peugeot, -1,2% pour Renault) ou les matières premières (-3% pour ArcelorMittal, plus mauvaise performance du CAC) parmi les secteurs en repli. Les valeurs bancaires n'ont pas été épargnées avec des baisses comprises entre 1,2% pour Crédit Agricole et 2,3% pour BNP Paribas (-1,5% pour Société Générale).

Le secteur des semi-conducteurs est plus partagé, avec une baisse de 1,8% pour STMicro mais un bond de 1,2% pour Soitec, après la publication par l'équipementier néerlandais ASML de ventes et de commandes supérieures aux attentes à fin 2019.

Dans un marché en manque de direction franche, les notes d'analystes ont d'autant plus d'impact ce mercredi. Safran (+12%) notamment profite de l'avis positif de Goldman Sachs pour prendre la tête de l'indice phare.

Parmi les midcaps, GL Events et Thermador figurent parmi les premières sociétés tricolores à publier leurs ventes de l'exercice écoulé, avec des retombées positives : +1,5% pour l'organisateur de salons et événements lyonnais et +4,2% pour le distributeur spécialisé isérois. En revanche, le fabricant d'implants pour la colonne vertébrale Medicrea qui s'était distingué la veille en annonçant discuter avec de potentiels acquéreurs américains retombe (-1,4%) après une publication reflétant un ralentissement de la croissance par rapport à celle de 2018.

Au rayon des biotechs, on peut noter de Genomic (+10,7%) et Onxeo (+7,2%) alors que dans l'autre sens, Pixium Vision (-8,5%), GenSight (-7,3%) ou Genkyotex (-5,3%) ont lâché du lest.

Les cours pétroliers évoluent en léger retrait, soit -0,47% pour le baril de Brent, à 64,17 dollars et -0,36% à 58,02 dollars pour le WTI.

L'euro profite d'un regain d'intérêt face au billet vert miné par les interrogations, accélérant de 0,25% à 1,1155 dollar.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+296.80 % vs +22.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat