Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 679.68 -1.94 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris encore à l'arrêt, dans l'attente de détails sur l'accord commercial

mardi 14 janvier 2020 à 18h20
Le CAC 40 encore à l'arrêt

(BFM Bourse) - Le baromètre parisien continue de camper sur ses positions, les opérateurs s'abstenant toujours de toute initiative avant la signature -et les détails- sur l'accord commercial sino-américain attendus mercredi, digérant par ailleurs les premiers résultats d'entreprises outre-Atlantique

Pour la troisième séance d'affilée, la Bourse de Paris termine sur une variation inférieure à +/- 0,1%, en grappillant 0,08% à 6.040,89 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,6 milliards d'euros. Hormis le net repli observé peu après l'ouverture (-0,93% à 9h30), le principal baromètre du marché parisien a passé l'intégralité de la séance à tourner autour de l'équilibre.

Si l'optimisme reste de mise vis-à-vis du commerce mondial avec la perspective de la signature du premier volet de l'accord sino-américain le 15 janvier "ou peu de temps après, mais sans doute le 15" d'après Donald Trump, qui a par ailleurs retiré l'accusation envers la Chine de manipuler sa devise, une certaine nervosité semble s'être emparée des investisseurs alors que s'ouvre aujourd'hui la saison des résultats du quatrième trimestre.

Comme il est de coutume, ce sont les grandes banques américaines qui ont donné le coup d'envoi de la salve de résultats annuels attendus lors des prochaines semaines. Première banque américaine en termes d'actifs sous gestion, JPMorgan a enregistré en 2019 un bénéfice net record de 36,43 milliards de dollars tandis que Citigroup affiche pour sa part un bénéfice net annuel de 19,4 milliards de dollars. Seule la banque Wells Fargo a affiché des résultats décevants au dernier trimestre de son exercice 2019 avec notamment un bénéfice net en repli de 55% sur la période.

Après avoir hésité sur la marche à suivre au cours de la première heure de cotation malgré ces résultats jugés convaincants par les observateurs, les principaux indices américains ont ensuite pris un peu de hauteur, notamment le Dow Jones qui affiche un gain de 0,4% à 18h30. En attendant la signature de l'accord commercial partiel entre Washington et Pékin et l'entrée dans le vif de la saison des chiffres trimestriels des sociétés cotées, Wall Street avait terminé en nette hausse lundi: le Dow Jones s'était apprécié de 0,29% et le Nasdaq de 1,04% pour finir, comme le S&P 500, à un niveau inédit.

À Paris, les changements de recommandations font le marché

En attendant l'ouverture de la saison des publications, l'actualité n'est pas vraiment au rendez-vous parmi les grands noms de la cote parisienne et ce sont plutôt les changements d'avis des analystes (liste complète ici) qui font et défont le palmarès.

Danone perd ainsi 1,2% après la dégradation du conseil de Société Générale, directement à vendre, Vivendi perd 1,6% après l'abaissement de la recommandation de HSBC, et TechnipFMC 3% -plus mauvaise performance du CAC 40- à la suite de la dégradation de Bernstein.

Inversement Imerys prend 4,7% alors qu'Oddo BHF est passé acheteur, et Vinci grappille 0,7% grâce à HSBC.

Renault au plus bas depuis 2013, Capgemini relève son offre sur Altran

Au plus bas depuis 2013 hier, Renault a peiné à freiner sa chute mardi, malgré les déclarations de Nissan et Jean-Dominique se voulant rassurantes sur le futur de l'alliance. Le titre du constructeur au losange cède encore 0,4%, après avoir pris jusqu'à 1,4% dans la matinée.

Après avoir maintes fois exclu -jusqu'à mercredi dernier- de relever le prix de son offre publique d'achat sur son rival Altran en dépit de la pression du fonds activiste Elliott qui l'exhortait à le faire, Capgemini annonce finalement mardi qu'il augmente le prix de son offre à 14,5 euros par action, contre 14 euros proposé jusque là. Le titre Capgemini termine en hausse de 2,1%.

Du côté des biotechs, Amoeba (+16%), Pixium Vision (+8,2%) et Genkyotex (+6%) dominent le palmarès, alors que le directeur général de Pixium, présent au Medtech Showcase à San Francisco -grande messe annuelle consacrée aux sciences de la vie- explique à BFM Bourse pourquoi cet événement constitue "une plateforme incomparable".

Au chapitre énergétique, le baril de brut WTI se renchérit de 0,65% à 58,46 dollars, tandis que le Brent reprend 1,03% à 64,86 dollars vers 18h40. Peu de changement pour la parité euro/dollar à 1,1131 (-0,06%).

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+293.90 % vs +14.25 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat