Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 455.81 -1.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La participation et le niveau de fédération sectorielle en question

lundi 8 février 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - En achevant la séance de vendredi sur une hausse de 0,90% à 5 659 points, l'indice CAC 40 a soldé la semaine 05 sur un bilan très positif (+4,82%) dans des volumes en retrait et sans fédération sectorielle. La psychologie de marché reste versatile, avec la problématique à très fort enjeu de l'accès aux doses vaccinales. La campagne vaccinale est complexe du point de vue logistique, avec des déploiements très disparates selon les pays membres de l'UE. Par ailleurs, l'apparition de nouveaux variants plus contagieux continue de pousser les gouvernements à des raffermissements des mesures de restriction, particulièrement en Europe. La France a pour l'instant repoussé l'option d'un nouveau confinement, scénario qui n'est pourtant pas formellement exclu.

Le rapport NFP (Non Farm Payroll) était publié vendredi par le Département américain du Travail. Il met en évidence des créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture) sous les 50 000, manquant la cible, ainsi qu'une progression moins importante qu'anticipée des salaires horaires moyens. En revanche, contre intuitivement, le taux de chômage reflue vivement, à 6.3% de la population active.

L'US Bureau of Labor Statistics a commenté: "Le marché du travail a continué de refléter l'impact du coronavirus (COVID-19) et les efforts pour la contenir. En janvier, des gains d'emplois notables les services professionnels et commerciaux et dans l'enseignement public et privé ont été compensés par les pertes dans les loisirs et l'hôtellerie, dans le commerce de détail, dans les soins de santé et la logistique (transport, stockage en entrepôts)".

Côté européen, les commandes à l'industrie allemande pour décembre (-1.9% d'un mois sur l'autre), publiées vendredi matin, ont significativement déçu.

Côté valeurs, Vallourec (+4,71% à 26,445 euros), dont la cotation avait été suspendu mardi, mercredi et jeudi, a connu une séance de puissante volatilité vendredi (plus de 8 euros d'amplitude), après l'annonce de l'ouverture d'une procédure de sauvegarde.

Satisfecit également à l'égard de BNP Paribas (+2,6%) pour les résultats de la banque l'an dernier, entraînant à sa suite Société Générale (+3,1%) et Crédit Agricole (+1,8%). Dans une moindre mesure, les comptes de Sanofi (+1,5%) étaient aussi salués. Malgré un contexte "extrêmement difficile" le groupe pharmaceutique a vu ses bénéfices s'envoler grâce aux économies - et à une plus-value exceptionnelle sur sa participation dans Regeneron.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi sur des niveaux de bonne fermeté, dans le vert mais à bonne distance toutefois des sommets de séance, à l'image du Dow Jones (+0,30% à 31 148 points) ou du Nasdaq Composite (+0,57% à 13 856 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,39% à 3 886 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2040$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57,30$, soutenu par l'annonce d'une réduction de la production saoudienne.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité l'indice de confiance des investisseurs (Sentix) en Zone Euro à 10h30. Déjà publiée ce matin, la production industrielle allemande est restée stable en décembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions mercredi 27/01 que sous les 5 490 points une zone dangereuse était identifiée. Cette zone s'est entrouverte, et la progression des volumes mercredi 27 est venue le confirmer tout comme le pullback de jeudi. Les flux acheteurs se sont par la suite imposés. Toutefois, l'absence à ce stade de fédération sectorielle est à noter: elle milite pour une prise d'appui précoce, par la suite, sur un garde-fou intermédiaire vers 5 300 points. Ce rendez-vous devrait se produire à proximité immédiate de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). La route en direction des 6 000 points, toujours aussi sinueuse, se rouvrirait alors.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5692.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5300.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5692.00 / 6000.00
Support(s) :
5300.00 / 4920.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La participation et le niveau de fédération sectorielle en question (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La participation et le niveau de fédération sectorielle en question (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +29.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat