Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BNP PARIBAS ACT.A

BNP - FR0000131104 SRD PEA PEA-PME
49.275 € -2.06 % Temps réel Euronext Paris

Bnp paribas act.a : Bien plus en forme que ses concurrents européens, BNP a limité la casse en 2020

vendredi 5 février 2021 à 14h59
BNP Paribas rassure le marché

(BFM Bourse) - Première banque tricolore à dévoiler ses résultats 2020, BNP Paribas rassure les investisseurs en faisant état d'un recul limité à 13% de son bénéfice net annuel, à plus de 7 milliards d'euros, d'autant que les autres poids lourds européens du secteur avaient jusque-là déçu.

À 13h20, le titre BNP Paribas figure parmi les meilleures performances d'un baromètre parisien (encore) en hausse de 1,1%, avec un gain de 3,2% à 43,82 euros, en réaction à la publication des résultats annuels du groupe. Toujours pénalisée par la vive augmentation du coût du risque liée à la crise sanitaire, la première banque de la zone euro en termes de capitalisation boursière (54 milliards d'euros actuellement) est néanmoins parvenu à limiter la casse. Surpassant les attentes du marché, le groupe tricolore a réalisé un bénéfice net de 1,592 milliard d'euros sur les trois derniers mois, en baisse de 13,9% par rapport à la même période de 2019, et de près de 7,1 milliards d'euros sur l'année, quand le consensus Refinitiv tablait sur 6,12 milliards. Le produit net bancaire (PNB) annuel -équivalent du chiffre d'affaires pour le compartiment bancaire- ressort lui en ligne avec les attentes, à 44,2 milliards d'euros (-0,7% sur un an).

Plusieurs analystes ont salué cette solide publication et des performances supérieures aux attentes, notamment au 4e trimestre et Citi évoque également des prévisions "encourageantes", notamment en matière de distribution aux actionnaires. Les comptes de BNP Paribas sont d'autant mieux accueillis par le marché que, jusqu'ici, les autres grands noms européens du secteur avaient déçu, dévoilant de fortes pertes annuelles (-8,8 milliards pour l'espagnol Santander, dans le rouge sur un exercice pour la première fois de son histoire et -2,9 milliards pour Commerzbank). L'autre géant allemand du secteur, la Deutsche Bank, a pour sa part bouclé l'exercice dans le vert pour la première fois depuis 2014, mais n'est parvenu qu'à dégager un bénéfice net de 113 millions d'euros.

Première grande banque française à publier ses résultats 2020, la BNP a donc réussi le tour de force de stabiliser son PNB, qui progresse même de 1,3% sur un an en données organiques (l'appréciation de l'euro face aux autres devises pesant sur les données publiées), ce qui est "assez remarquable dans la période que nous venons de traverser", s'est félicité le directeur général Jean-Laurent Bonnafé lors d'une conférence de presse.

C'est principalement la baisse des coût de gestion de 3,6% (à 30,16 milliards), due "à des économies de dépenses courantes permises par le plan de transformation" et la "digitalisation", qui a permis de limiter la fonte du bénéfice net, précise le directeur général délégué Philippe Bordenave, dont le départ a en outre été annoncé. Il sera remplacé par un tandem formé de Thierry Laborde et Yann Gérardin.

Flambée du coût du risque

Dans le même temps, le coût du risque a cependant explosé de 2,5 milliards d'euros pour atteindre 5,7 milliards (soit 1,8 fois plus sur un an). Il atteint ainsi 66 points de base, soit 0,66% des encours de crédits à la clientèle. Le coût du risque mesure les provisions pour créances douteuses (pour lesquelles il y a un risque de pertes pour non remboursement des prêts). Cette forte hausse a notamment touché les activités de banque de financement et d'investissement (+1,08 milliard), mais aussi les services financiers aux particuliers (crédit à la consommation et leasing, +642 millions). BNP Paribas précise avoir accordé plus de 120.000 prêts garantis par l'Etat en 2020, avec une hausse des encours de crédit de 33 milliards d'euros (+4,4%). De ce fait, selon le groupe, le coût du risque en 2021 devrait désormais baisser pour revenir à "un niveau proche de la moyenne du cycle" (soit 50 à 55 points de base NDLR, soit 0,50% à 0,57% des encours de crédits à la clientèle). On notera qu'en moyenne sur une année, le coût du risque était compris entre 35 et 46 points de base entre 2016 et 2019.

Toujours pour l'exercice en cours, le groupe bancaire anticipe à ce stade une "hausse modérée" de ses revenus, tirée par "la normalisation progressive de l'activité". "Nous avons très bien passé cette année 2020, donc nous n'avons pas à nous préoccuper de problèmes ou de sujets compliqués", a indiqué Jean-Laurent Bonnafé qui souhaite "tourner la page".

Distribution généreuse de dividendes

BNP Paribas prévoit de verser un dividende de 1,11 euro (21% du résultat net, dilué par action) soit le maximum autorisé par la Banque centrale européenne. Cette limitation de l'institution francfortoise, après une interdiction des versements de dividendes l'année passée, a provoqué une hausse du ratio de fonds propres "durs" (CET1, des capitaux destinés à parer à d'éventuels chocs), à 12,8%, bien au-dessus du minimum réglementaire. C'est en effet à la fois supérieur à l’objectif du plan 2020 (12,0%) du groupe et aux exigences notifiées par la Banque Centrale Européenne (9,22% au 31 décembre 2020 pour BNP).

La banque prévoit cependant de restituer 29% du résultat 2020 à la fin de l'année, "sous forme de rachat d'actions ou de distribution de réserves". "Avec un ratio CET1 à 12,8% à la fin de 2020, (...) une distribution des résultats plafonnée par les autorités européennes et une liquidité abondante, la banque conservera une capacité importante de résistance face aux difficultés résultant de la crise sanitaire", a résumé dans une note Olivier Panis, analyste chez Moody's.

Le directeur général adjoint Philippe Bordenave a en outre affirmé que la politique de distribution devrait évoluer dans le plan stratégique 2022-2025, et que le ratio de distribution pourrait alors augmenter.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BNP PARIBAS ACT.A en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat