Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 776.25 +0.54 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un grand bol d'air frais la semaine passée, vers une transformation de l'essai ?

lundi 18 octobre 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - Sur fond de détente des taux longs de part et d'autre de l'Atlantique, le marché parisien a achevé sa semaine de "rattrapage" haussier sur une note favorable, son indice phare, le CAC 40, s'adjugeant vendredi un gain de 0,63% à 6 727 points, essentiellement porté par les bancaires. Société Générale a gagné 1,77% à 28,79 euros, BNP-Paribas 1,98% à 57,75 euros et Crédit Agricole 2,07% à 12,848 euros. Sur l'ensemble de la semaine passée, le gain du CAC 40 se chiffre à +2,55%, avec l'appui d'un début de bal des trimestriels plutôt convaincant.

Au chapitre statistique, les ventes au détail aux États-Unis ont concentré l'attention. Selon les tout derniers chiffres du Census Bureau, ces ventes (hors automobile) ont progressé en septembre en rythme mensuel, de 0,8%, battant significativement les attentes (+0,5%). Cible manqué en revanche pour l'indice manufacturier de la Fed de New York (indice Empire State), qui fond de 34.3 à 19.8.

La Fed de NY a toutefois apporté les commentaires rassurants suivants: "les nouvelles commandes et les livraisons ont augmenté, mais moins que le mois dernier. L'indice des délais de livraison a atteint un niveau record. Les indicateurs du marché du travail ont indiqué une croissance continue de l'emploi et de la semaine moyenne de travail. Les entreprises étaient toujours très optimistes quant à l'amélioration des conditions au cours des six prochains mois." Enfin, les prix à l'import, en hausse de 0,4% en rythme mensuel sur septembre ont poursuivi leur progressé à un rythme moins effréné qu'anticipé.

L'ambiance devrait toutefois se rafraîchir à l'aube de cette nouvelle semaine, avec une batterie de chiffres économiques décevants en provenance de Chine. En particulier, la croissance du PIB s'est contractée, en rythme annuel à +4,9%. "La seconde puissance mondiale voit sa croissance ralentir sur fond de pénurie et de blocages dans les chaînes de production et d’approvisionnement. Par ailleurs, le coût de l’énergie et des matières premières posent des risques de fermetures de capacités de production, qui pourraient intensifier ce phénomène sur les perspectives de croissance" note Vincent Boy (analyste de marché IG France).

Côté valeurs, Renault a dominé le palmarès du CAC avec un gain de 3,49% à 33,215 euros en réaction à une note favorable de JP Morgan devant EssilorLuxottica (+2,5%), alors qu'Eurofins clôturait la marche (-1,5%) après 3 jours de rebond. Parmi les publications vendredi, celle de la FDJ a été fraîchement accueillie (-3,8%) malgré la bonne dynamique commerciale affichée par l'opérateur de loteries et jeux de hasard, dont les revenus ont dépassé au 3e trimestre leur niveau de 2019. ADP grignote en revanche 2,2% alors que le trafic des aéroports parisiens s'est essoufflé en septembre, retombant à la moitié de celui du même mois de 2019, même s'il reste deux fois supérieur à celui d'il y a un an.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la semaine dans de bonnes dispositions, quasiment sur leurs sommets hebdomadaires, à l'image du Dow Jones (+1,09% à 35 294 points) ou du Nasdaq Composite (+0,50% à 14 897 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné vendredi 0,75% à 4 471 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1580$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 83,40$.

A suivre à l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité le rapport fédéral mensuel sur l'industrie américaine à 15h15.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice est sorti par le haut jeudi d'une figure d'accumulation en triangle. Les récents points hauts (13 août, 1er septembre, 23 septembre, 14 octobre) restent toutefois formellement décroissants à ce stade. Un dépassement confirmé en séance de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), tout comme un dépassement de la résistance des 6 720 points, viendrait rééquilibrer très fortement le rapport de force entre acheteurs et vendeurs à court terme. Une sortie par le haut dudit triangle a été validée, dans une progression des volumes de transactions. Ce qui n'exclue aucunement la formation d'un pullback.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6960.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6384.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6960.00
Support(s) :
6384.00 / 6270.00 / 6000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un grand bol d'air frais la semaine passée, vers une transformation de l'essai ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un grand bol d'air frais la semaine passée, vers une transformation de l'essai ? (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +36.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat