Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 616.31 -0.02 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Test de moyenne mobile, dans des volumes faméliques

jeudi 24 décembre 2020 à 08h42

(BFM Bourse) - A noter tout d'abord que la séance de ce jeudi 24 décembre, à la veille de Noël, sera écourtée, avec une fermeture à 14h00. A la suite de quoi Paris rouvrira lundi 28 décembre, pour trois séances et demi avant la fin d'une année historique sur le plan boursier. Hier l'indice CAC 40 a gagné 1,11% à 5 527 points, dans des volumes faméliques. Mais force est de constater que les menaces de l'actuel locataire de la Maison Blanche de ne pas signer le plan à 900 milliards ont été ignorée par les investisseurs.

Jochen Stanzl, analyste pour CMC Market, estime que les marchés sont "optimistes car les investisseurs voient la lumière au bout du tunnel". Ils sont de fait stimulés par le lancement imminent des campagnes de vaccination contre le Covid-19 en Europe, qui porte l'espoir d'une reprise économique prochaine, après l'autorisation de mise sur le marché du vaccin Pfizer/BioNTech dans l'UE lundi.

Le marché parisien a également accru ses gains dans le sillage des déclarations d'un haut diplomate européen, qui a jugé imminente la conclusion d'un accord sur les futures relations commerciales entre l'Union européenne et le Royaume-Uni après le Brexit. S'il était confirmé, cet accord, qui pourrait intervenir dans la soirée d'après cette même source, permettrait une rupture ordonnée entre les deux parties, à huit jours du départ effectif des Britanniques de l'UE. "Dans l'ensemble, il y a un grand élan d'optimisme quant à la possibilité que le drame sur le Brexit aboutisse enfin à un accord commercial qui permettra de remettre l'accent sur l'économie", a déclaré Edward Moya, analyste de marché senior chez Oanda.

Et si le président américain a donné un peu de grain à moudre aux marchés à l'approche des fêtes, qualifiant de "honteux" l'accord obtenu sur le plan de soutien longtemps attendu par les investisseurs -jugeant notamment "ridiculement basses" les aides aux particuliers qu'il prévoit- l'influence de Donald Trump sur les marchés apparaît désormais limitée. "Nous pensons personnellement qu'il signera au dernier moment", commente Andrew Brenner, responsable de la gestion obligataire chez NatAlliance, en sachant que les marchés américains fermeront jeudi pour la trêve de Noël au terme d'une séance écourtée.

En dépit des dernières déclarations de Donald Trump, la Bourse de New York évolue également dans le vert mercredi. "Le marché n'a pas été perturbé par le dernier rebondissement politique", note Patrick O'Hare de Briefing.com. Les investisseurs étaient "heureux (toutes proportions gardées) avec l'accord de compromis. Si les chèques de soutien sont finalement augmentés à 2.000 dollars, cela rendrait simplement le marché plus heureux (toutes proportions gardées)", a-t-il ajouté. Au final, le Dow Jones a grappillé 0,38% à 30 129 points et le Nasdaq Composite s'est légèrement contracté de 0,29% à 12 771 points.

En l'absence d'actualité parmi les poids lourds de la cote, les valeurs "cycliques" ont poursuivi leur rebond entamé la veille avec des gains de 4,6% pour Airbus (meilleure performance du jour au sein de l'indice phare), de 4,4% pour URW ou encore de 3,3% pour Safran. Les banques sont restées également bien orientées (+4,2% pour Société Générale, +3,2% pour BNP Paribas, +3,1% pour Crédit Agricole), tandis que le géant mondial des cosmétiques L'Oréal grappille de son côté 0,6% en réaction à l'annonce d'un accord signé en vue de l'acquisition de Takami, une société japonaise de cosmétiques, spécialisée dans les soins pour la peau. Le montant de l'opération n'a pas été précisé. Total a repris aussi 2,8%, profitant du vif rebond des cours pétroliers à l'annonce, par l'EIA, d'une diminution des stocks de brut aux Etats-Unis, ravivant l'espoir d'une reprise progressive de la demande d'hydrocarbures.

Sur le reste de la cote, les compartiments sanitaire et biotechnologique étaient à l'honneur mercredi, avec notamment un bond de 25% du titre Abivax dans le sillage de l'obtention du statut de "priorité nationale de recherche" pour son traitement anti-Covid. Carmat a de son côté annoncé que son cœur artificiel a obtenu le marquage CE, ce qui ouvre la voie à une commercialisation en Europe à compter de mi-2021. La cotation du titre, suspendue ce jour, reprendra demain. D'autres sociétés biotechnologiques sont recherchées, à l'image de Safe Orthopaedics (+50%, après une envolée de 124% mardi), AB Science (+14,5%), Pixium Vision (+14%) ou encore Gensight Biologics (+11,3%).

Le spécialiste franco-autrichien des vaccins Valneva (-0,5%), qui travaille sur un remède contre le Covid-19, a annoncé mardi l'approbation par ses actionnaires, lors d'une assemblée générale extraordinaire, d'une résolution permettant une introduction en Bourse aux Etats-Unis. La biotech, dont le siège est à Nantes, est déjà cotée à la Bourse de Paris.

Le groupe français d'analyses Eurofins Scientific a pour sa part annoncé mercredi le lancement en Europe de kits permettant d'effectuer soi-même et chez soi un prélèvement en vue d'effectuer un test PCR et de détecter le Covid-19, et grappille 1,2%.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2150$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 48,30$.

À l'agenda statistique ce jeudi, aucun chiffre macroéconomique d'importance majeure n'est à relever.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après sa sortie par le bas d'un mince range le 21 décembre, dans un niveau de participation nourri, les forces se sont rapidement rééquilibrées, avec une reprise en main du camp acheteur en séance pour partie (mèche basse de la bougie remarquables) puis lors des deux séances consécutives. Mais les volumes s'effondrent désormais alors que les cours reviennent tester leur moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), positionnée à l'horizontale. Seul un dépassement franc de cette courbe de tendance avec fédération sectorielle et progression substantielle des volumes viendrait sonner le départ d'une nouvelle jambe haussière. En attendant, une reprise de souffle est l'option la plus probable.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5620.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5470.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 29P9S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5620.00 / 5725.00 / 6000.00
Support(s) :
5470.00 / 5343.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Test de moyenne mobile, dans des volumes faméliques (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Test de moyenne mobile, dans des volumes faméliques (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.80 % vs +12.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat