Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 568.82 +1.35 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les initiatives se libéreront le cas échéant demain

mercredi 9 juin 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - L'indice CAC est parvenu à se maintenir en territoire vert en clôture mardi (+0,11% à 6 551 points), après avoir inscrit des points hauts de séance à 6 574 points, dans un marché qui aborde désormais une seconde partie de semaine à très fort enjeu. En particulier demain, avec l'issue du Conseil des Gouverneurs de la BCE, et la publication de l'indice des prix à la consommation aux États-Unis, base de travail essentielle pour la Fed qui tiendra réunion les 15 et 16 juin prochain...

Concernant la BCE, l'enjeu est clairement de ne pas refroidir le moral des investisseurs. Les analystes de CM/CIC Merket Solutions voient "une BCE toujours prudente et accommodante tant dans sa communication que dans ses outils. Elle devrait ne plus s'engager à acheter davantage d'actifs qu'en janvier et février (promesse qui a été faite pour un trimestre mi-mars) du fait de la plus grande confiance dans les perspectives, conduisant à une révision haussière de son scénario économique. Elle insistera en revanche sur le fait qu'elle achètera ce qu'il faut pour maintenir des conditions financières très accommodantes, quitte à ce que les montants soient élevés si nécessaire."

Au chapitre statistique, l'indice de confiance dans l'économie du ZEW (ou plus couramment indice ZEW) allemand, a reflué sous les 80 ce mois-ci, contre une cible à 86.0 et un mois de mai à 84.4. "La reprise économique progresse. Bien que l'indicateur ZEW du sentiment économique ait connu une baisse en juin, il reste à un niveau très élevé. La baisse des attentes est probablement en grande partie due à la bien meilleure évaluation de la situation économique, qui est maintenant revenue à des niveaux d'avant crise. Les experts des marchés financiers continuent donc de s'attendre à une forte reprise économique pour les six prochains mois », commente le président du ZEW (Zentrum fur Europaische Wirtschaftsforschung), le professeur Achim Wambach, sur les attentes actuelles. Par ailleurs, la production industrielle allemande en avril (-1.0%) en rythme mensuel a déçu.

Côté valeurs, la meilleure performance revenait encore, et de loin, à Unibail-Rodamco-Westfield (+5,92% à 78,14 euros), juste devant Legrand (+1,39% à 89,18 euros) et Dassault Systèmes (+1,24% à 187,60 euros), alors que le luxe figurait également en bonne place au sein du palmarès (+1,2% pour Kering et Hermès notamment). Les valeurs bancaires rétrocédaient en revanche une partie de leurs gains récents sous l'effet du recul des rendements souverains (-1,8% pour Crédit Agricole, -1,6% pour Société Générale et -1,5% pour BNP Paribas). Sur le reste de la cote, Accor (+3%), Edenred (+2,3%) ou Sartorius (+2%) étaient recherchés, tandis qu'Europcar a de nouveau chuté de 3,9%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé en ordre dispersé, proche de l'équilibre, le Dow Jones en très légère contraction de 0,09% à 34 599 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, parvenant à grappiller 0,31% à 13 924 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé la séance sur une note étale à 4 227 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2180$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 70,30$.

A l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité outre Atlantique les stocks des grossistes à 16h00 et les stocks de pétrole à 16h30. Autant d'indicateurs permettant de jauger du degré d'échauffement de l'économie en pleine reprise post Covid.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Depuis la formation brutale d'un gap baissier ample le 11 mai, le marché parisien est entré dans une phase hautement technique, dont l'expression graphique reflète le degré d'émotivité des opérateurs. Sous une zone de résistance qui s'installe progressivement autour des 6 500 points, une figure d'accumulation encore en cours de tracé, se poursuit entre les points bas du 13 mai, sur mèche basse (6 150 points) et la résistance évoquée. Une sortie ponctuelle au-delà de la marge haute est possible, avec le cas échéant, le début d'un profil graphique en diamant. Nous reviendrons en détail sur les implications psychologiques d'une telle figure si son tracé se confirme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6710.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6710.00 / 6944.00
Support(s) :
6445.00 / 6220.00 / 6000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les initiatives se libéreront le cas échéant demain (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les initiatives se libéreront le cas échéant demain (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +32.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat