Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 013.73 -0.71 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le brut flanche, coup d'arrêt sur les actions

mardi 26 février 2019 à 08h35

(BFM Bourse) - Soulagé par une confirmation de la détente sur front commercial sino-américain, et même en l'absence d'avancées concrétisés, le marché actions français a poursuivi, dans une volatilité faible et des volumes timides, sa prise de hauteur en début de semaine. Le CAC 40 a gagné 0,31% à 5 231 points. Mais le reflux significatif des prix du brut, après un tweet signé Trump, devrait calmer les ardeurs sur l'ensemble des autres classes d'actifs à risque ce mardi.

La décision de Donald Trump de reporter l'augmentation des droits de douane sur des produits importés de Chine, initialement prévue le 1er mars, a clairement servi de catalyseur lundi. À cinq jours de la date butoir, le président américain a levé son ultimatum sur le commerce chinois au vu des "progrès" enregistrés dans les négociations, relançant l'espoir d'un sommet avec le président chinois pour sceller un éventuel accord. De son côté, Pékin a également fait état de "progrès significatifs" lundi, au lendemain de six jours de pourparlers à Washington.

Concernant le brut, Trump a, sans filtre comme à son habitude, lancé un message laconique sur son réseau social préféré, à destination de l'OPEP, se plaignant d'une montée trop rapide des cours de l'or noir. "Gardez votre calme", a-t-il lancé à l'attention du cartel.

"Les prix du pétrole montent trop. L'Opep, s'il vous plaît (...) gardez votre calme. Le monde ne peut pas encaisser une hausse des prix - trop fragile !", a ainsi tweeté Donald Trump vers 12h50.

Autre frein pour les marchés actions dans l'immédiat, les probabilités désormais fortes de report de la date du "Brexit" (initialement prévu le 29/03), suite à une nouvelle rencontre entre dirigeants européens.

Au chapitre macroéconomique, la journée était très pauvre en rendez-vous majeurs lundi. A signaler les données définitives des stocks des grossistes américains pour le mois de décembre, données publiés avec 17 jours de retard en raison du shutdown. Les stocks ont progressé en rythme mensuel de 1.1% contre 0.3% attendu.

Côté valeurs, Ipsen a perdu 6,54% à 115,05 euros, après l'annonce d'une acquisition majeure: une offre de 1,04 milliard de dollars pour racheter Clementia Pharmaceuticals, dont la principale molécule n’est pas encore homologuée aux Etats-Unis.

Le secteur des équipements automobiles, particulièrement sensible aux évolutions des négociations commerciales trans-pacifiques, a largement sur-performé le marché, à l'image de Faurecia (+3,35% à 42,58 euros), Valeo (+3,26% à 28,80 euros), et Michelin (+2,72% à 105,90 euros).

Crossject (+18,72% à 2,22 euro) a flambé dans des volumes nourris, le titre bénéficiant d'une mise en lumière au travers d'une lettre d'informations économiques régionale.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur action ont poursuivi leur prise de hauteur, dans une volatilité réduite, à l'image du Dow Jones (+0,23% à 26 091 points) ou du Nasdaq Composite (+0,36% à 7 554 points), indice à forte "coloration" technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,12% à 2 796 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1350$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 55.30$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre en priorité côté américain l'indice de Conference Board des ménages. Un indicateur à fort impact et par conséquent très suivi, pour une économie où, traditionnellement, la consommation demeure le principal moteur de création de la richesse. A suivre également l'indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h00. Seul indicateur à signaler côté européen, l'indice de confiance des ménages allemands GfK vient d'être publié, parfaitement en ligne avec les attentes.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les données de pré-ouverture laissent entrevoir un début de séance légèrement dans le rouge, le reflux brutal des cours du brut catalysant une contraction de l'appétit pour le risque, y compris sur les marchés d'actions. L'engagement dans une légitime phase de respiration des cours est l'option privilégiée. Les marges sont importantes, sans remise en cause du biais haussier de court terme, jusque sur la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5445.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5081.00 / 4730.00 / 4555.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le brut flanche, coup d'arrêt sur les actions (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le brut flanche, coup d'arrêt sur les actions (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.10 % vs +0.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat