Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 766.51 +0.80 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : J. Powell attendu au tournant

mercredi 22 septembre 2021 à 08h31

(BFM Bourse) - Le marché parisien a retrouvé des couleurs mardi (+1,50% à 6 552 points) après un début de semaine rouge vif (-1,74% lundi), avec l'acceptation de l'idée d'un défaut -ou une restructuration, terme pudique désignant au fond la même réalité- du deuxième plus grand promoteur immobilier de Chine, Evergrande. La peur d'un effet domino, et d'une crise financière par propagation s'est quelque peu éloigné. Si le dossier va naturellement continuer d'intéresser les salles des marchés, le point focal de ce mercredi est l'issue d'une nouvelle réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

La question inflationniste reste d'ailleurs dans tous les esprits. "L’épisode de forte hausse des prix des matières premières et d’accélération de l’inflation montre que la « magie » de la création monétaire peut avoir des coûts, que les banques centrales seraient bien avisées de mesurer finement", analyse Bastien Drut, Responsable de la Macro Stratégie Thématique chez CPR AM.

Pour Thomas Costerg, économiste senior US chez Pictet Wealth Management, "le message principal à l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve Fédérale le 22 septembre sera qu'il est « urgent d'attendre » avant de réduire les achats d'actifs mensuels (actuellement 120 millards de dollars par mois). La Fed devrait guider plus ou moins explicitement vers un ‘tapering' pour la réunion suivante au mois de novembre. Nous nous attendons à une première coupe de 15 milliards de dollars effective à partir de début décembre ; le tapering devrait se terminer l'été prochain."

Pour autant, les débats en interne pourrait bien être tumultueux, toujours selon l'économiste, "puisque les membres régionaux de la Réserve Fédérale semblent vouloir un ‘tour de vis' plus ferme à la fois sur le QE et sur les taux par la suite, étant plus hésitant sur le risque inflationniste, pour le moment toujours balayé par Powell. Il y a aussi une crainte grandissante quant aux risques de stabilité financière de laisser une telle accommodation monétaire dans le système."

En sus des décisions proprement dites, et de la conférence de presse, les nouvelles projections économiques de l'Institution seront scrutées, en particulier sur le front de l'inflation, et toute inflexion des éléments de langage pourront le cas échéant avoir des conséquences importantes.

A suivre donc, à 20h00, la décision monétaire proprement dite, l'annonce des taux directeurs, les prévisions économiques actualisées et à 20h30 la conférence de presse.

A suivre également à 16h30 les stocks de brut aux États-Unis.

Côté valeurs, rebond amplifié à signaler hier pour LVMH (+2,80% à 636 euros), Teleperformance (+2,96% à 375,60 euros), Sartorius Sted Bio (+3% à 535,8 euros), L'Oréal (+3,01% à 383,45 euros), Saint Gobain (+3,32% à 60,70 euros) ou encore Virbac (+5,78% à 393,50 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la première séance de la semaine en ordre dispersé, le Dow Jones se contractant de 0,15% à 33 919 points et le Nasdaq Composite parvenant à grappiller 0,22% à 14 746 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé sur une notre équilibré à 4 354 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1720$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 71.40$.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: La liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du lundi 27 septembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le seuil graphique de 6 590 / 6 600 points, longtemps fragilisé, a fini par céder dans des conditions techniques particulières, et qui militent pour le verrouillage de cibles baissières à court terme, à savoir:

- une clôture sur les points bas hebdomadaires
- une structure de bougies en englobante baissière
- une figure chartiste assimilable à une épaule, tête et épaule

Un ample gap baissier dès l'ouverture s'est formé lundi, validant pleinement, cette rupture, en manifestant une libération d'énergie vendeuse. Attention: entre 6 350 et 6 600, aucune "prise" technique pour se rattraper n'est formellement identifiable.

Le nouveau "cadre de travail" se situe donc entre 6 350 d'une part et 6 600 d'autre part.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6590.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6350.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6590.00 / 6764.00 / 7000.00
Support(s) :
6350.00 / 6280.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : J. Powell attendu au tournant (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : J. Powell attendu au tournant (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.40 % vs +36.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat