Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 268.30 +0.01 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Soutenu par des indicateurs américains convaincants, le marché parisien garde le rythme

jeudi 15 avril 2021 à 18h05
Le CAC 40 garde le rythme

(BFM Bourse) - Lentement mais sûrement, le CAC 40 poursuit sa chasse aux records, bien aidé ce jeudi par un ensemble de statistiques économiques rassurantes quant à l'état de la reprise économique, ainsi que par des résultats de bonne facture.

La régularité est impressionnante: +0,36% mardi puis +0,40% mercredi et +0,41% ce jeudi. Qu'importe le seuil des 100.000 morts du Covid franchi dans l'après-midi en France ou les atermoiements sur le vaccin Johnson & Johnson, le CAC reste bien orienté, porté par l'optimisme des investisseurs vis-à-vis de la reprise économique en cours. À 6.234,14 points en clôture, le CAC 40 inscrit un nouveau sommet en clôture depuis l'an 2000 et signe sa 12e progression sur les 15 dernières séances.

Les marchés boursiers évoluent à de très hauts niveaux ces derniers temps et selon Stephen Innes, stratégiste chez Axi, "nous avons atteint un équilibre temporaire entre les actifs, et il semble qu'il n'y ait pas grand-chose à l'horizon qui puisse bouleverser la donne". "Les marchés ont besoin de nouveaux catalyseurs", abondent en ce sens les analystes de Saxo Banque dans une note matinale, qui jugent que "la saison des résultats devrait permettre de retrouver une tendance prononcée". "Les attentes sont élevées autour de cette saison et les marchés seront exigeants dans l'interprétation des résultats à l'image de JP Morgan qui fait bien mieux que prévu mais clôture en baisse", préviennent-ils néanmoins.

Si les résultats dévoilés ce jour par Citigroup, Bank of America et Blackrock ont rassuré les investisseurs américains au lendemain des publications nettement supérieures aux attentes de Goldman Sachs ou JP Morgan, c'est surtout la batterie d'indicateurs économiques publiés en début d'après-midi qui soutient les indices new-yorkais. Stimulées par les chèques du plan de relance, les ventes au détail ont rebondi de 9,8% en mars, tandis que les inscriptions au chômage ont diminué plus qu'attendu la semaine dernière pour chuter à un creux depuis le début de la crise sanitaire. Les indices d'activité "Philly Fed" et "Empire State" d'avril ont également dépassé le consensus. Bref, tous les signaux sont au vert, ce qui conforte les opérateurs dans leur scénario d'une vive reprise économique. Cela se traduit par des gains compris entre 0,8% pour le Dow et 1% pour le Nasdaq à Wall Street peu avant 18h.

En France, les prix à la consommation ont augmenté de 1,1% sur un an au mois de mars, après 0,6% en février, selon les chiffres définitifs de l'Insee publiés dans la matinée.

Publicis fait mieux que prévu et domine le CAC

Plus forte hausse de l'indice phare à la mi-journée, le géant français de la publicité s'adjuge 3,3% en réaction à des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, Publicis étant parvenu à renouer avec la croissance organique sur un an pour le premier trimestre 2021 - profitant certes d'un effet de base très favorable. L'aéronautique reste bien orienté avec des gains de 2,6% pour Airbus et 1,8% pour Safran. Au lendemain d'une nette hausse dans le sillage de sa publication particulièrement convaincante, LVMH a ouvert dans le rouge avant de se retourner pour boucler la séance sur un gain de 0,8% qui lui permet de franchir le seuil des 310 milliards d'euros de valorisation.

Sur le reste de la cote, plusieurs valeurs comme Eurofins (+1,7%) et Virbac (+3,6%) ont profité d'un relèvement de recommandations.

La star du jour était incontestablement la biotech suisse GeNeuro , qui décolle de 25% après la publication de deux études confirmant un lien entre les rétrovirus endogènes humains (une famille de virus étudiée par la biotech) et la gravité des symptômes du Covid-19 chez les patients. Geneuro va lancer un essai clinique (au plus tôt cet été) dans cette indication avec sa molécule-phare, le temelimab.

Après avoir décollé mercredi en réaction à la publication d'une chute plus marquée des stocks de brut aux Etats-Unis, les principaux contrats à terme sur l'or noir évoluent peu (+0,08% à 66,63 dollars pour le Brent et -0,05% à 63,12 dollars pour le WTI). Au plus bas depuis près d'un mois, le billet vert reprend 0,11% à 1,1968 dollar contre la monnaie unique. Enfin, le bitcoin retombe quelque peu de son sommet touché la veille à près de 65.000 dollars et s'échange à environ 62.800 dollars à 18h05

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +26.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat