Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 143.00 -0.81 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Rebond limité pour le marché parisien après la chute de vendredi

lundi 29 novembre 2021 à 17h31

(BFM Bourse) - Le CAC 40 a débuté la semaine sur une progression de 0,54%, bien loin de combler la chute de 4,75% subie vendredi. Alors que les investisseurs tentent de jauger la dangerosité du variant Omicron, les perturbations sur les déplacements internationaux constituent quoi qu'il en soit un premier écueil.

Après une chute de 336 points vendredi dans la panique liée à l'apparition du variant Omicron (-4,75%, soit la plus forte baisse en pourcentage depuis le krach du printemps 2020), le principal indice de la Bourse de Paris n'en a récupéré que 36 ce lundi. Le rebond du CAC 40 s'est limité à 0,54% à 6.776,25 points en clôture, les investisseurs restant donc plutôt prudents. Alors que les scientifiques planchent pour caractériser au plus vite ce nouveau variant, qui semble plus contagieux sans qu'on sache s'il provoque davantage de cas graves, et que les industriels se préparent le cas échéant à adapter les vaccins, dans l'immédiat une conséquence ne fait pas de doute: de nouvelles restrictions aux voyages vers et en provenance d'Afrique australe notamment.

Un certain espoir est permis alors que l'OMS, si elle estime qu'Omicron présente "un risque très élevé", soulignait qu'aucun décès associé à ce variant n'avait encore été rapporté. Mais des fermetures de frontières pourraient néanmoins "compliquer encore un peu plus les problèmes de pénuries de composants et exercer une influence sur les prix qui galopent déjà un peu partout", prévient Tangi Le Liboux, analyste chez Aurel BGC.

"Pour les marchés, il est encore trop tôt pour déterminer l'impact que l'évolution de la crise sanitaire pourrait avoir dans la durée", estime-t-il. "Les deux prochaines semaines seront cruciales pour savoir s'il y a véritablement lieu de s'inquiéter du nouveau variant du Covid-19. Cependant ce qui est aujourd'hui certain c'est qu'il va falloir vivre avec ces prochaines années", écrit de son côté John Plassard, de Mirabaud Securities.

Le luxe tire le rebond

Emportés vendredi par la purge généralisée (à l'exception notable de quelques spécialistes de la santé comme Eurofins, Sartorius Stedim Biotech et Valneva), les géants français du luxe ont alimenté -ce lundi le rebond de l'indice phare. À l'annonce de la mort prématurée du designer américain Virgil Abloh, créateur des collections homme de la maison Louis Vuitton, LVMH a limité à 0,75% son rebond mais Kering (+2,75%) et Hermès (+2,2%) ont nettement grimpé. Le propriétaire de centres commerciaux Unibail-Rodamco-Westfield a gagné 2,6%, après un plongeon de 13% vendredi.

TotalEnergies a avancé de 1,6%, aidé par des cours pétroliers qui reprennaient un peu d'altitude. En fin de journée, le baril de Brent se négociait à 74,01 dollars (+3,38%) et celui de WTI à 70,85 dollars (+3,96%), à l'orée d'une semaine qui sera marquée par une nouvelle réunion de l'Opep+. Schlumberger (+4,9%) et Vallourec (+3,2%) profitent également de ce sursaut matinal.

De l'autre côté, Faurecia demeure en revanche en grandes difficultés. Le cours a encore lâché 7,9%, portant à -20% le recul d'un lundi à l'autre, après avoir prévenu que les secousses du marché automobile mondial (notamment liés à la pénurie de composants électroniques qui s'éternise) allait sensiblement affecter ses résultats annuels. Les autres équipementiers étaient touchés par répercussion avec -3% pour Plastic Omnium ou -3,9% pour Valeo.

Au chapitre des sciences de la vie, plusieurs sociétés spécialisées dans les biotechnologies ont affiché des gains spectaculaires, à commencer par Abionyx (+29%), qui a confirmé la semaine dernière son rapprochement avec Iris Pharma, spécialiste niçois de l'ophtalmologie, via une levée de fonds avec une forte prime à la clef au moment de l'annonce. Theradiag a bondi de 46% après que le spécialiste du diagnostic in vitro Biosynex (-1,1% de son côté) s'est renforcé à son capital. Biophytis a flambé de 20%, Valneva (+9,8%) a signé un nouveau record historique à près de 3 milliards d'euros de capitalisation, tandis qu' Innate Pharma a pris 4,75% et Nanobiotix (+6,25%).

Sur le marché des changes, l'euro qui avait profité depuis vendredi d'une réduction des anticipations de durcissement monétaire aux Etats-Unis (donc d'un moindre attrait du billet vert) reprenait sa tendance baissière en ce début de semaine. En fin de séance européenne la monnaie unique cédait 0,43% à 1,1268 dollar.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +43.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat