Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 759.78 +1.10 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Porté par LVMH et par la tech, le CAC 40 repasse dans le vert avant l'inflation américaine

mercredi 13 octobre 2021 à 12h48
Le CAC se remet à l'endroit grâce à LVMH et à la tech'

(BFM Bourse) - Le marché parisien se remet à l'endroit après une nouvelle ouverture dans le rouge, tiré par le rebond de LVMH au lendemain de l'annonce d'une croissance -solides sans être exceptionnelle- au troisième trimestre, et par le secteur des nouvelles technologies en réaction au relèvement de perspectives du géant allemand des logiciels SAP.

Nerveux et (de nouveau) mal orienté à l'ouverture (-0,5% vers 9h10) face à la persistance de nombreuses craintes à l'approche d'une saison charnière de publications trimestrielles, l'indice vedette de la place tricolore s'est remis d'aplomb à la mi-journée, affichant un gain de 0,26% à 6.565 points mercredi vers 12h, dans un volume d'échanges qui fleure encore la prudence (880 millions d'euros). "Les craintes d'inflation persistent alors que la saison des résultats américains démarre" souligne Jeffrey Halley, analyste de marché chez Oanda. Plus que les résultats en eux-mêmes, ce seront cette fois-ci les perspectives énoncées par les grands groupes pour la fin de cet exercice et le suivant qui seront "cruciales" selon lui. "Il s'agira surtout de savoir si ces perspectives sont revues à la baisse en raison des difficultés de la chaîne d'approvisionnement, de la hausse de l'inflation et des coûts de financement, de la hausse de l'énergie, etc. ".

Dans l'attente du lancement "officiel" de la saison des résultats outre-Atlantique avec ceux de JP Morgan et Blackrock ce mercredi avant l'ouverture de Wall Street, puis ceux de Citigroup, Wells Fargo et Bank of America demain (les grandes banques américaines ouvrant traditionnement le bal des publications), les investisseurs vont également scruter de nouvelles données sur l'inflation aux Etats-Unis.

"L'inflation allemande sera d'un intérêt passager cet après-midi, de même que le commerce, le PIB et la production industrielle du Royaume-Uni" juge Jeffrey Halley, selon qui "tous les regards seront probablement tournés vers les données sur l'inflation américaine publiées ce mercredi" (à 14h30 heure de Paris). "L'inflation de base devant se maintenir à 4,0% sur le mois de septembre en glissement annuel, et l'inflation globale à 5,30%" avance-t-il. Les données publiées devraient selon lui avoir "une issue binaire", à savoir que des résultats supérieurs provoqueraient une hausse des rendements souverains américains, un renchérissement du dollar américain et une baisse des actions, tandis que des chiffres inférieurs aux attentes provoqueraient le contraire.

À Paris, c'est LVMH qui -comme à l'accoutumée- a ouvert cette saison des trimestriels, en faisant état d'une nouvelle expansion à deux chiffres (par rapport à une base pré-pandémique) de ses ventes grâce à son vaisseau amiral Louis Vuitton. Ce dynamisme permet au titre de grimper de 2,2% vers 12h30 après une ouverture proche de l'équilibre, et de tirer le rebond de l'indice au sein duquel il est coté compte tenu de son poids dans celui-ci. L'ensemble du compartiment profite en outre de la hausse de LVMH, Hermès prenant 1,6% quand Kering grappille 0,8% à la mi-séance - tout deux après des ouvertures assez nettement dans le rouge.

Délaissées ces derniers jours face au regain de craintes inflationnistes, les valeurs technologiques rebondissent ce mercredi à Paris dans le sillage du relèvement des perspectives du poids lourd allemand des logiciels SAP grâce à ses activités dans le cloud. Son concurrent français Dassault Systèmes en profite pour prendre la tête du CAC avec un gain de 3,4%, suivi de Capgemini (+2,8%), Worldline (+2,2%) et Teleperformance (+2,1%). De l'autre côté, Axa lâche 2,3% et TotalEnergies cède 1,7%, alors que les cours du brut retombent légèrement de leurs récents sommets (-0,8% à 82,8 dollars pour le Brent et -0,7% à 80,1 dollars pour le WTI à 12h40).

Parmi "mid/small-caps", Spie redécolle (+6,8%) après l'abandon de son projet d'acquisition d'Equans, filiale d'Engie dédiée aux activités de services de l'industriel français. Pixium Vision est également recherché (+4,5%) après la présentation de données cliniques positives après 36 mois de port pour son implant sous-rétinien destinés aux patients ayant perdu la vue à la suite d'une DMLA.

Du côté du Forex, la monnaie unique se reprend quelque peu face au billet vert (+0,29% à 1,1565 dollar vers 12h45) au lendemain d'un nouveau plus bas depuis 14 mois.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +35.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat