Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 279.98 -1.24 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Malgré les menaces sur l'économie, la Bourse de Paris remonte de 1,7% sur la semaine

vendredi 13 mai 2022 à 17h37

(BFM Bourse) - Après trois replis hebdomadaires d'affilée, le CAC 40 a su se redresser cette semaine à la faveur d'un nouveau rebond de 2,5% vendredi, épilogue étonnamment positif à une séquence toujours très volatile.

Le marché parisien est parvenu à mettre fin à une séquence de trois semaines consécutives dans le rouge en s'offrant un substantiel rebond vendredi. Pourtant, la volatilité est restée présente tout au long de la semaine, entamée sur une chute de 2,75%, soit le plus vif repli sur une séance depuis le 10 mars. Le CAC 40 a contrario a connu deux séances de fort rebond, mercredi (plus forte hausse depuis le 29 mars) puis de nouveau +2,52% ce vendredi, remontant le curseur à 6.362,68 points, équivalent à une avance de 1,67% sur l'ensemble de la semaine.

Les principaux indices américains rebondissaient eux aussi à la mi-séance à New York, en particulier les valeurs technologiques (+3,5% pour le Nasdaq Composite, alors que ces dernières ont jusqu'ici été les plus fortement sanctionnées).

Forte inflation et croissance au ralenti

"Le climat des investissements semble s’assombrir de plus en plus. La croissance économique mondiale ralentit, l’inflation augmente, aucune résolution à l’invasion de l’Ukraine par la Russie ne se profile et de nouveaux confinements liés à la Covid frappent l’ensemble de la Chine, ce qui freine la croissance. Face à ces obstacles, on pourrait pardonner aux investisseurs qui adoptent une position défensive", résume le conseiller en stratégie d’investissement de Pictet AM Frédéric Rollin. Le stratège maintient cependant une position neutre vis-à-vis des actions (plutôt que sous-pondérée) principalement en regard du fait que le pessimisme des investisseurs semble déjà exacerbé suggérant l'existence d'un certain excès baissier. En outre, les valorisations lui apparaissent généralement plus intéressantes, le ratio cours-bénéfice sur 12 mois de l’indice MSCI All Country World ayant chuté à 15,5 fois, ce qui correspond plus ou moins à sa moyenne des 20 dernières années.

Pour la troisième séance d'affilée, l'action STMicroelectronics s'est inscrite vendredi parmi les valeurs gagnantes à Paris, bondissant de 6% dans le sillage de la présentation, jeudi, de son ambition d'atteindre 20 milliards de dollars de chiffre d'affaires d'ici cinq ans au plus tard.

Sanctionné vivement en début de journée, Orpea a grimpé finalement de 3% malgré l'annonce du renoncement au dividende pour cette année, la firme se consacrant à la remise en ordre de ses finances.

Le groupe savoyard Somfy (+13,75%) a par ailleurs été recherché alors que le titre va être inclus dans l'échantillon (certes très vaste) du MSCI ACWI Small Cap Index. Antin Infrastructure Partners (+12%) ou Waga Energy (+1%) font aussi partie de la promotion.

Grâce à une croissance encore supérieure à des objectifs relevés pourtant à plusieurs reprises en 2021-2022, SII s'est adjugé 6%.

En fin de séance, la progression des cours pétroliers s'amplifiait encore avec un baril de Brent de retour à 111 dollars (+3,35%), un plus haut en l'espace d'une semaine, et 110 dollars (+3,7%) s'agissant du WTI, notamment après la dernière interruption des négociations sur le nucléaire iranien.

Tombé jeudi sous 1,04 dollar pour la première fois depuis cinq ans, l'euro descendu jusqu'à près de 1,035, remontait finalement quelque peu à 1,0411 dollar (+0,28%) en fin de journée.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +26.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat