Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le marché parisien reste le jouet de la volatilité

mardi 31 mars 2020 à 12h09

(BFM Bourse) - Gagnant plus de 2% en matinée, puis nettement dans le rouge à la mi-journée, le CAC 40 tente de revenir à l'équilibre peu après 13h00, tandis que l'ouverture de Wall Street semble très indécise. L'Oréal souffre particulièrement de l'abandon de ses objectifs 2020.

Après avoir entamé la semaine sur un gain de 0,62%, au terme d'une séance malgré tout volatile, le CAC 40 continue à subir d'importantes fluctuations intraday mardi. Gagnant jusqu'à 2,05% au meilleur de la matinée, l'indice parisien a réduit ses gains jusqu'à s'afficher dans le rouge à la mi-journée, pour renouer symboliquement avec l'équilibre (4.378,42 points) vers 13h20.

L'annonce d'un rebond plus vigoureux que prévu du PMI manufacturier (officiel...) du mois de mars en Chine a initialement encouragé les opérateurs. L'indice est ressorti à 52, contre 35,7 en février, indiquant au-dessus de 50 une expansion de l'activité manufacturière. Si les données officielles, sanitaires ou économiques, sont souvent prises avec des pincettes à l'heure actuelle, d'autres signaux anecdotiques corroborent le scénario d'une reprise: le français Seb par exemple a affirmé que ses sept usines chinoises tournaient à nouveau à plein régime.

Mais l'ouverture à Wall Street, au lendemain d'un bond de l'ordre de 3%, s'annonce incertaine, les contrats à terme sur les indices américains ayant changé plusieurs fois de sens dans la matinée.

Le palmarès du CAC 40 se révèle encore passablement agité pendant ce temps, avec des variations s'étageant entre +9,6% (Vivendi) et -5,6% (Safran). L'Oréal (-4%) accuse un repli notable ; jusqu'ici plutôt serein, le groupe de cosmétiques a finalement suspendu ses objectifs 2020 arguant de "l'absence de visibilité sur le calendrier de sortie de cette crise sanitaire".

Hors de l'indice phare, la plus forte hausse du SRD de très loin revient à Amoeba, qui double désormais de valeur par rapport à la veille, après l'annonce que le géant BASF va à son tour tester sa solution phytosanitaire biologique.

Au vu de l'esquisse d'un rapprochement entre la Russie et les Etats-Unis en vue de tenter de reprendre le contrôle sur la production, les cours pétroliers rebondissent vivement soit +7,86% à 21,67 dollars pour le baril WTI et +4,54% à 27,62 dollars s'agissant du Brent, la référence européenne.

Sur le marché des changes, l'euro qui avait repris plus de 4% la semaine dernière face au billet vert recule à nouveau sensiblement à 1,0939 dollar (-0,97%, après -1% lundi).

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat