Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 287.07 +0.85 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le marché parisien marque le pas, EDF et Air France-KLM décollent

mercredi 7 avril 2021 à 12h50
Le marché parisien temporise avant la Fed

(BFM Bourse) - Après avoir atteint la veille un pic depuis 2007, la Bourse de Paris évolue proche de l'équilibre mercredi à la mi-journée, tandis que les initiatives de l'Etat actionnaire animent le palmarès.

L'optimisme quant à la perspective d'une forte reprise de l'économie reste de mise, alimenté par les derniers indices d'activité d'IHS Markit pour la zone euro. Au lendemain d'un pic depuis juillet 2007, l'indice phare de la Bourse de Paris marque cependant le pas mercredi à la mi-séance : vers 12h15, le CAC 40 se contente d'un gain de 0,09% à 6.136,70 points, après une incursion à plus de 6.150 en début de matinée.

Après un léger repli mardi soir à Wall Street, les contrats à terme sur indices américains n'augurent pas de gros mouvements à l'ouverture cet après-midi, témoignant d'un certain attentisme avant la publication du procès-verbal de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, à 20h00.

La série des indices PMI d'IHS Markit (deuxième estimation) publiée ce matin a révélé que l'économie européenne résistait aux récents confinements bien mieux que beaucoup ne l'avaient prévu, grâce à la reprise de la croissance de l'industrie manufacturière et à un impact nettement moindre que l'année dernière à la même époque des mesures de distanciation sociale et de restrictions de mobilité sur les services. Ainsi l'activité en zone euro a pu renoué le mois dernier avec la croissance. L'indice composite, qui combine l'activité des services et celle du secteur manufacturier, est remonté à 53,2 en mars contre 48,8 en février, selon IHS Markit. Grâce à l'Allemagne, l'indice des services s'est rapproché de la zone d'expansion située à 50) en atteignant à 49,6, après 45,7 en février.

L'Etat actionnaire anime le palmarès

Nul mouvement sectoriel marqué ne se manifeste au sein du CAC 40, animé par un rebond de 4,9% d'Atos qui était resté hier dans le rouge après un plongeon de plus de 12% jeudi dernier.

En dehors de l'indice, EDF grimpe de plus de 10% dans la perspective d'un rachat des minoritaires par l'Etat, selon des sources consultées par Reuters. L'Etat français envisagerait d'offrir environ 10 milliards d'euros pour nationaliser la firme en rachetant les parts qu'il ne détient pas, ce qui donnerait -en ordre de grandeur- un prix par action de 19,80 euros.

Egalement visé par une opération de l'Etat actionnaire, mais sans aller jusqu'à la nationalisation, Air France-KLM prend 5,5% au lendemain du feu vert de Bruxelles à une montée jusqu'à tout de même 30% du capital.

Le projet de rachat par Amundi du spécialiste des ETF Lyxor à Société Générale profite aux deux parties, l'acquéreur prenant 2,5% et le cédant 1,15%.

Du côté des small et midcaps, le leader mondial des étiquettes électroniques SES-imagotag bondit de plus de 7% après un "premier contrat" auprès de Walmart Canada. Spécialiste du contrôle qualité des logiciels, Cast s'adjuge 4,7% après ses comptes annuels, montrant un retour à la rentabilité opérationnelle. L'équipementier technologique Lacroix prend 5% après la présentation de son plan 2025, qui vise à atteindre 800 millions d'euros de chiffre d'affaires assorti d'une marge d'Ebitda de 9%. Enfin, le spécialiste de la vision bionique a annoncé la première implantation de son système Prima à un patient dans le cadre de son étude pivot, dernière étape avant la demande d'autorisation de mise sur le marché. Le titre reprend 8,2% au lendemain d'une chute de 8,5% à mettre sur le compte de l'abandon du projet de fusion avec l'américain Second Sight, opération avortée sur laquelle revient le directeur général de la medtech tricolore dans une interview accordée à BFM Bourse.

L'envolée de la veille sur les cours pétroliers se modère nettement, le baril de brut léger américain (WTI) repasse sous 60 dollars en repli de 0,35% à 59,12 dollars, tandis que le Brent européen cède 0,21% à 62,61 dollars.

Du côté des changes, l'euro grappille encore de 0,1% à 1,1886 dollar, pendant que le bitcoin se traite à 57.457 dollars.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.20 % vs +26.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat