Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 600.66 +0.83 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC 40 temporise avant une nouvelle réunion importante de la BCE

mardi 8 juin 2021 à 13h10
Le CAC 40 temporise avant la BCE

(BFM Bourse) - Sur sa lancée de la veille, le marché parisien se contente d'une petite progression mardi à la mi-journée, tandis que l'attention des investisseurs va se porter notamment sur les nouvelles prévisions économiques de la BCE, jeudi.

À l'approche de la période creuse de l'été, entre deux saisons de résultats et en l'absence d'information majeure sur le plan macroéconomique, les investisseurs temporisent sur le marché parisien qui a néanmoins poursuivi sa quête de sommets la veille grâce à un gain de 0,43%. Pas de grand mouvement donc, une certaine prudence transparaissant dans l'attente de la réunion de la BCE jeudi comme en témoigne le volume d'échanges encore contenu à 730 millions d'euros vers 12h45. "Rappelons que Christine Lagarde devrait dévoiler les nouvelles prévisions économiques de l’institution monétaire" note le directeur des investissements de Mirabaud John Plassard dans sa note matinale. Or, du rythme de la reprise économique constatée par les banques centrales dépendra leurs futures décisions de politique monétaire, avec à la clef un possible resserrement de celles-ci après une folle expansion des bilans depuis un peu plus d'un an.

À cet égard, les chiffres de l'inflation américaine (l'indice des prix à la consommation) qui seront également publiés ce jeudi pour le mois de mai témoigneront d'une surchauffe -ou non- de l'économie. Dans l'attente de ces nouvelles données, les opérateurs limitent les prises de risque et le CAC évolue peu (+0,15% à 6.553,53 points).

"Il y a un manque évident d'appétit pour le risque sur les marchés actions au niveau mondial à la suite d'un possible impôt minimum sur les sociétés de 15%, discuté lors de la réunion du G7 ce week-end, et avant les données sur l'inflation de jeudi", ajoute Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote. Cette proposition "est encore loin d'être réaliste à court terme, et les marchés le savent", nuance néanmoins Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK, qui ajoute que les politiciens "sont encore loin de joindre le geste à la parole lorsqu'il s'agit d'une harmonisation de la politique fiscale".

Au sein d'un baromètre parisien peu agité, la meilleure performance revient -encore- à URW (+1,6%), juste devant Dassault Systèmes et Schneider Electric (+1,5%). Les valeurs bancaires rétrocèdent en revanche une partie de leurs gains récents (-1,9% pour Crédit Agricole, -0,9% pour Société Générale).

Sur le reste de la cote, Sartorius (+3,5%) et Eurofins (+2%) sont de nouveau recherchés, tandis qu'Eramet (-2,2%) poursuit son repli.

Pour trouver trace d'une actualité, il faut en revanche de nouveau se tourner vers le marché des introductions en Bourse, avec l'annonce de l'ouverture du capital d'Aramis, leader européen de la vente de véhicules d'occasion contrôlé à 70% par PSA.

Enfin, après une suspension de ses essais cliniques qui avait soulevé beaucoup de questions, la biotech AB Science a fait le point et tenté de rassurer les investisseurs, en soulignant que sa méta-analyse n'avait pas confirmé le signal de risques accrus de cardiopathies décelé qui avait conduit à cette suspension. La cotation du titre reprendra ce mercredi.

Au chapitre pétrolier, les cours subissent des prises de bénéfices après leurs récents sommets (-1% pour le Brent et le WTI, respectivement à 70,7 dollars et 68,5 dollars). De son côté, la parité eurodollar évolue peu (-0,07% à 1,2184 dollar) vers 13h10.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +32.78 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat