Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 936.42 -0.82 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La progression de la Bourse de Paris freinée par le repli de Sanofi

jeudi 11 août 2022 à 17h50
La Bourse de Paris en légère hausse, freinée par Sanofi

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris ajoute une troisième séance de hausse à son palmarès hebdomadaire. Encore une fois, les déboires boursiers de Sanofi ont freiné la progression de l'indice parisien.

Bis repetita. La séance du jour ressemble à s'y méprendre à celle de la veille. La Bourse de Paris a été rassurée par une nouvelle statistique sur les prix, en l’occurrence ceux à la production aux États-Unis. Et encore une fois, la méforme de Sanofi sur le terrain boursier a freiné la progression de l'indice parisien qui clôture sur une hausse de 0,33% à 6.544,67 points.

C'était la semaine des prix aux Etats-Unis. Un peu plus tôt dans la journée, les investisseurs prenaient connaissance d'un ralentissement des prix à la production en juillet. L'indice PPI s'est replié contre toute attente de 0,5% en juillet par rapport à juin, après une hausse de 1% en juin. Sur un an, les prix à la production ont contenu leur hausse à 9,8% contre 11,3% en juin.

La statistique du jour a relégué au second plan les traditionnelles inscriptions hebdomadaires au chômage, révélant 262.000 demandes la semaine passée, soit un plus haut niveau depuis novembre.

Mercredi, c'était le ralentissement des prix à la consommation en juillet aux États-Unis, qui a soulagé les investisseurs. La baisse des tarifs à la pompe ayant tempéré la progression globale des prix. Elle devrait également redonner le moral aux ménages américains dont l'indice mesurant la confiance du consommateur pour le mois en cours, sera publié vendredi après-midi.

Sanofi et Valneva en mauvaise forme

Sur le front des sociétés, Wordline termine en hausse de 3,10%, suivi de TotalEnergies (+2,9%) qui a profité du rebond des cours du pétrole. Veolia a progressé de 2,8% et Carrefour de 1,2%.

Le secteur de la santé était mal orienté à l'image de Sanofi (-3,3%). Le laboratoire pharmaceutique reste sous pression après l'interruption des essais menés sur son médicament tolébrutinib dans la sclérose en plaques et une note d'UBS ne recommandant plus l'achat du titre. La banque helvète ne décèle plus de catalyseurs sur l'action jusqu'à la fin de l'année.

Valneva a cédé 1,5%, la société de biotechnologie a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires pour 2022 après avoir quasiment doublé sa perte nette au premier semestre.

Du côté des autres actifs, le billet vert cède encore du terrain, le ralentissement observé sur les prix pourrait conduire la Fed à ralentir le rythme de ses hausses de taux, même si certains responsables de l’institution ont estimé qu'il était encore trop tôt. La monnaie européenne se négociait à 1,0340 dollar, après avoir inscrit un plus haut d'un mois à 1,0365 dollar. Les prix du pétrole évoluaient également en hausse après les prévisions optimistes de l'Agence internationale de l’énergie sur la demande mondiale en or noir. Le Brent prenait 1,7% à 98,75 dollars tandis que le WTI rebondissait de 2% à 93,41 dollars.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +19.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat