Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 068.59 -1.75 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris s'offre une respiration avant de plonger dans les résultats annuels

jeudi 13 janvier 2022 à 13h56
Le CAC marque une pause avant le début de la saison des résultats

(BFM Bourse) - Tiré vers le bas par le luxe, le marché parisien recule légèrement ce jeudi midi alors que les investisseurs digèrent encore les chiffres très élevés -mais bien anticipés- de l'inflation américaine, avant le coup d'envoi du lancement officiel de la saison des résultats annuels.

Rassuré par le nouveau numéro d'équilibriste de haut vol du patron de la Fed mercredi (+0,75%), le marché parisien marque une pause jeudi après deux séances de rebond et avant la publication, à 14h30, de nouvelles statistiques économiques (prix à la production et inscriptions hebdomadaires au chômage) aux Etats-Unis. Plombé par ses géants du luxe, le CAC rend la majorité de ses gains de la veille à 13h20 ce jeudi (-0,61% à 7.193 points), dans un volume de transactions plus restreint que lors des séances précédentes.

Malgré des premiers signaux encourageants envoyés par OVHcloud, Rexel ou encore Sopra Steria quant au dynamisme de l'activité sur les trois derniers mois de 2021, les investisseurs restent sur leurs gardes avant le lancement de la saison des publications annuelles de résultats. Les banques américaines Citigroup, J.P. Morgan Chase et Wells Fargo seront parmi les premières à publier leurs comptes vendredi. Côté français, Trigano et Atari dévoileront leurs résultats ce jeudi soir mais la cadence ne s'accélérera pas sensiblement avant le 1er février prochain, et la publication de LVMH.

Le luxe plombe le CAC

En attendant, le titre du n°1 européen en termes de capitalisation boursière évolue en nette baisse (-2,5%) ce jeudi à l'instar de ses concurrents du secteur, et ce sans actualité particulière si ce n'est une nouvelle hausse des rendements souverains pénalisant les valeurs de croissance. Peu avant 13h20, c'est Kering qui enregistre la plus mauvaise performance de l'indice phare (-3,6%), tandis que L'Oréal et Hermès cèdent aussi 2,4% et 1,5%. Dans l'autre sens, STMicro profite +3,1%) des résultats annuels exceptionnels publiés par le géant taïwanais des semi-conducteurs TSMC, et Soitec en fait de même (+5,4%). Le secteur automobile est également très bien orienté, Renault s'étant déclaré confiant pour 2022 malgré la pénurie persistante de puces, affirmant que la restructuration et le renouvellement de sa gamme devraient l’aider à compenser cette crise. Le titre du constructeur avance de 4% et Stellantis prend également 2,4%.

Sur le reste de la cote, le spécialiste du conseil numérique aux entreprises Sopra Steria évoqué plus haut se détache nettement avec un gain de 6,6% lié au net dépassement des objectifs annuels annoncé par le groupe. OVHcloud poursuit sa hausse (+3%) sur sa lancée de la veille (+4,6%), tout comme SMCP (+2,3% après +4,7% mercredi), après le rejet mardi par le tribunal de commerce de Paris du recours des anciens actionnaires majoritaires qui avaient demandé à "ajourner" une assemblée générale prévue ce vendredi et lors de laquelle ils risquent de perdre le contrôle du conseil d'administration du groupe de prêt-à-porter.

Au chapitre des sciences de la vie, Lysogène informe ses actionnaires de la résiliation d'un accord de licence conclu avec la biotech américaine Sarepta en 2018 en vue de la commercialisation d'une thérapie génique, et recule de 2,4%. Le spécialiste de l'immuno-oncologie Abivax (+6,8%) fait de son côté part de nouvelles avancées réglementaires, l'Agence européenne des médicaments (EMA) ayant délivré son avis scientifique soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH).

L'euro à un pic de deux mois face au dollar

Au lendemain d'une forte hausse, les cours pétroliers temporisent, proches de leur plus haut depuis le début de la crise sanitaire touchés en novembre (-0,3% à 84,4 dollars pour le baril de Brent vers 13h45). Sur le Forex enfin, la monnaie unique poursuit sa vive remontée face au billet vert, entamée mardi et accentuée mercredi (+0,62%) après la publication des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis, et reprend 0,23% à 1,1465 dollar, au plus haut depuis le 12 novembre dernier.

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +42.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat