Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 772.84 -0.40 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris peine à se maintenir en territoire positif

mardi 4 août 2020 à 12h25
La Bourse de Paris peine à se maintenir en territoire positif

(BFM Bourse) - Au lendemain d'un rebond de 1,93%, le CAC 40 ne grappille plus que quelques points à la mi-journée mardi. Du côté des entreprises, Natixis se distingue à la hausse après l'annonce du remaniement de sa direction, tandis que l'ancienne vedette des biotechnologies DBV s'effondre après un veto de l'agence américaine du médicament.

La chasse aux bonnes affaires sur des valeurs fortement attaquées le mois dernier a permis au CAC 40 de s'afficher dans le vert mardi matin, pour la deuxième séance d'affilée, au lendemain d'un sursaut de 1,93% enregistré lundi après une série encourageante d'indices des directeurs d'achat la hausse ralentit fortement à la mi-séance. Vers 12h10, l'indice phare de la Bourse de Paris n'enregistre plus qu'une avance de 0,06% à 4.879 points, dans un volume de 885 millions d'euros.

Après un énième record historique pour le Nasdaq Composite, les marchés américains sont attendus également sur une note plus prudente, alors que la dernière vague de résultats d'entreprises se révèle mitigée. En Europe, le britannique Diageo perd 5% après un repli plus fort qu'attendu de ses ventes et Bayer cède 3,4% après un trimestre déficitaire, tandis que BP accélère de plus de 7,5% à l'annonce d'un plan stratégique destiné à diminuer son exposition au marché de l'exploration et de la production d'hydrocarbures. EasyJet grimpe carrément de 10% sur la base d'un planning revu à la hausse pour les mois à venir.

Sur la cote parisienne, le secteur bancaire retrouve des couleurs, emmené par Natixis (+6%), dont le changement à la direction générale est salué par les investisseurs. Société Générale rebondit de près de 4% dans la foulée, avec un renouvellement d'une partie de l'équipe de direction.

Rebond également du côté de l'automobile alors qu'une étude de l'Ifo se plaît à souligner des signes de reprise du marché : Renault gagne 5,1% et Peugeot 3,5%. L'aéronautique avec Safran (+3,5%) et Airbus (+3,4%) complète le trio des secteurs les plus exposés à la crise, donc les plus sanctionnés pendant celle-ci, et les plus susceptibles de rebondir à chaque fois que les investisseurs interprètent de façon positive les dernières statistiques liées à la pandémie. Ce qui est un peu le cas en ce moment avec une nette baisse du bilan des nouvelles infections quotidiennes aux Etats-Unis.

Les biotechs font une nouvelle fois le grand écart avec un bond de 11% pour Inventiva, dernière arrivée des françaises au Nasdaq, tandis que DBV flanche de 27% après le refus de la FDA d'homologuer son produit phare, Viaskin Peanut.

Après le rebond de lundi, les cours pétroliers se détendent à 40,45 dollars pour le WTI (-1,37%) et 43,55 dollars pour le Brent (-1,36%), tandis que depuis le 1er août s'est allégé l'engagement de l'OPEP+ à réduire la production, soit une réduction de 7,7 millions d'équivalent barils par jour, au lieu de 9,7 millions.

Du côté des devises, la vigueur retrouvée de l'euro se confirme à 1,1798 dollar, en hausse de 0,29%.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat