Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 803.44 -0.59 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Encouragée par les derniers indices PMI, la Bourse de Paris reprend près de 2%

lundi 3 août 2020 à 17h15

(BFM Bourse) - Après un mois de juillet baissier, les investisseurs ont remis leurs lunettes roses lors de la première séance d'août, en relativisant la déception sur les résultats du jour -comme ceux de Société Générale et CNP- et en revenant sur des titres très sanctionnés la semaine dernière comme Renault.

Après un mois de juillet globalement préjudiciable aux actions (soit un repli mensuel de 3,09% s'agissant du CAC 40), la Bourse de Paris a profité lundi de l'embellie des indices PMI pour repartir de l'avant. L'indice phare s'est adjugé 1,93% à 4.875,93 points lors de la première séance d'août, dans un volume de 3,56 milliards d'euros - plutôt fourni pour cette période de l'année.

Nonobstant des résultats jugés décevants, de la part de Société Générale ou CNP notamment, la publication en matinée d'enquêtes d'activité montrant d'abord, en Chine, le plus fort rebond de l'industrie depuis plus de sept ans puis, en zone euro, un rebond plus important que prévu de la croissance du secteur manufacturier, a permis à une tendance positive de s'établir dès la matinée.

L'estimation finale des indicateurs d'activité dans l'industrie en zone euro a conforté le scénario d'une reprise rapide et robuste de l'économie, a souligné Guillaume Dejean, analyste de marché chez Western Union Business Solutions. Les résultats au sein des trois principales économies européennes (Allemagne, France & Italie) et en zone euro (51,8, meilleur score depuis novembre 2018, contre une estimation initiale à 51,1) ont été largement révisés à la hausse. "Les voyants sont donc au vert en Europe même si les autorités publiques commencent à s'inquiéter d'une recrudescence des cas de coronavirus dans la région [...] Les marchés semblent pour le moment ne pas s'en inquiéter outre-mesure mais le sentiment pourrait vivement se détériorer si d'aventure des nouvelles mesures de restriction étaient annoncées dans les prochains jours/semaines dans la région", avertit Guillaume Dejean.

L'heure était également au rebond outre-Atlantique avec, au moment où clôturait Paris, des progressions de près de 1% pour le Dow Jones et de 0,8% pour l'indice large S&P 500. Malgré l'absence de progrès entre Démocrates et Républicains au Congrès sur le renouvellement d'un dispositif d'aide directe aux ménages, les opérateurs ont trouvé un motif d'espérance dans l'annonce du nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus, au plus bas depuis pratiquement quatre semaines à 47.511 infections diagnostiquées (le taux d'hospitalisations tend aussi à redescendre). Mais le principal moteur de Wall Street réside toujours du côté des valeurs technologiques : le Nasdaq Composite s'adjugeait quant à lui près de 1,4%, -après un nouveau record intraday en début de séance- tiré notamment par Microsoft (+4,3%) dans le sillage des discussions pour reprendre les activités de la plus populaire des applis chinoise aux Etats-Unis, TikTok.

À Paris, l'agenda de la semaine comprend encore quelques publications trimestrielles mais le rythme n'a plus rien à voir avec l'avalanche de résultats survenue la semaine dernière. Société Générale a fait état d'une perte de 1,264 milliard d'euros au deuxième trimestre, plombé par des charges comptables et fiscales non récurrentes, mais en deçà du consensus même retraité de ces éléments non-récurrents. En repli de plus de 3% en séance, l'action de la banque rouge et noir a cependant limité son repli final à -0,65%. Dans la même veine sa filiale de leasing et gestion de flotte automobile, ALD, qui publiait simultanément, a terminé à -0,6% seulement.

Toujours dans le secteur financier, CNP Assurances a renversé la valeur, gagnant 2,65% en clôture (contre pratiquement autant dans l'autre sens en matinée) après un recul de 32,3% du chiffre d'affaires sur l'ensemble du semestre, entraînant notamment un repli de 8,5% du bénéfice.

Dans le rouge pour la huitième séance consécutive, après avoir d'ailleurs reculé sans discontinuer au cours des huit derniers mois (la baisse ayant débuté en décembre 2019), Air France-KLM a encore cédé 3,4%. Le titre évolue au plus bas depuis juin 2012.

Les hausses l'ont cependant très largement emporté notamment sur le CAC 40 dont Vivendi (+6,4%) prend la tête après des comptes trimestriels ayant une nouvelle fois laissé apparaître la solidité d'Universal Music Group. Derrière Vivendi, Engie a bondi de 5,4% après plusieurs notes d'analystes.

Plusieurs valeurs sanctionnées la semaine précédente à l'annonce de leurs résultats ont par ailleurs connu un vif rebond lundi, à l'image de Saint Gobain (+4,8%), Renault (+4,7%), Vinci (+4%) ou encore Schneider (+3,5%), sans évidemment qu'une actualité nouvelle ne soit venue modifier leurs perspectives entre-temps.

Au sein du SBF 120, Bolloré a pris le large (+6,6%) après un semestre marqué par une bonne tenue des activités de logistique, le groupe s'attendant qui plus est à ce que l'amélioration des volumes se poursuive tout au long de l'année.

Enfin hors des principaux indices le spécialiste drômois de l'hydrogène McPhy a encore accéléré de 15,5% à l'annonce d'un nouveau contrat, de près de 4 millions d'euros.

Autre traduction du retour de l'optimisme, le contrat sur le Brent européen s'appréciait de 1,47% à 44,66 dollars, celui sur le WTI américain prenait 2,11% à 41,12 dollars.

L'once d'or, qui a franchi au cours du week-end le niveau 2000 dollars, se traitait toujours non loin de ce seuil symbolique à 1992,10 dollars.

Sur le marché des changes, l'euro refluait de 0,31% à 1,1744 dollar, après avoir enregistré en juillet un bond de 4,85% face au billet vert - sa meilleure performance mensuelle depuis plusieurs années.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.50 % vs -3.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat