Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris indécise avant la rencontre entre Angela Merkel et Emmanuel Macron

lundi 29 juin 2020 à 11h49

(BFM Bourse) - Ayant plusieurs fois changé de direction au cours de la matinée, le baromètre du marché parisien évolue tout près de l'équilibre à la mi-journée, dans un marché peu animé.

Ayant réduit ses gains vendredi en fin de séance pour clore la semaine sur un repli de 1,4%, le marché parisien continue à osciller lundi matin. Vers 12h45, le CAC 40 affiche un gain symbolique de 0,03% à 4.910,89 points, à l'issue d'une matinée particulièrement indécise. Les volumes d'échanges se limitent à 878 millions d'euros à ce stade.

En dépit de l'inexorable progression du coronavirus, qui a rendu malade du Covid-19 plus de 10 millions de personnes dans le monde, une pointe d'optimisme perce toutefois en Europe ce lundi en amont de la rencontre ce soir entre la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, analyse Guillaume Dejean chez Western Union. C'est le couple franco-allemand qui, en mai, avait initié un premier plan de relance européen de 500 milliards d'euros, lequel allait déboucher plus tard sur la proposition de la Commission Européenne d'un programme d'aide inédit de 750 milliards d'euros, rappelle l'analyste. Les attentes sont donc élevées autour de la connexion Berlin-Paris et sa capacité notamment de convaincre les pays dissidents de soutenir ce programme d'aide. L'euro profite de ce regain d'optimisme pour gagner 0,41% à 1,1266 dollar.

Les opérateurs chercheront aussi de possibles motifs de soutien dans les chiffres de l'emploi de juin aux Etats-Unis. Jour férié oblige (veille de la fête nationale du 4 juillet) Wall Street sera fermé vendredi et c'est jeudi que sera publié le traditionnel rapport mensuel officiel de l'emploi. "Selon toute vraisemblance, les mesures de déconfinement mises en place dans le pays semblent avoir un impact positif sur les embauches, aussi après un rebond de 2,5 millions en mai le consensus table sur plus de 3 millions de créations d'emploi en juin".

Le palmarès parisien reflète globalement une certaine indécision pour l'heure. Renault prend la tête de l'indice phare (+2,5%), profitant d'un rebond technique après une chute de 2% vendredi. Airbus gagne 2,4% alors que le groupe semble entériner une réduction de 40% de sa production jusqu'en 2021. Crédit Agricole emmène le secteur bancaire avec +2,4%, devant Worldline (+2%) qui va de record en record, dans le sillage notamment de la demande de procédure judiciaire pour Wirecard. À l'opposé, Danone essuie la plus forte baisse (-2,9%) après les commentaires livrés par la direction lors d'un point d'activité en vue de l'assemblée générale, évoquant globalement un ralentissement de l'activité au deuxième trimestre sur fond de déstockage des achats de précaution pendant le confinement, notamment dans la nutrition spécialisée et les eaux en bouteille. Capgemini perd 1,4% après la dégradation du conseil de HSBC, à conserver, tandis que L'Oréal recule de 1% après avoir bien résisté (+1,5%) vendredi.

En dehors de l'indice phare, la biotech Néovacs flambe de 45% en s'associant activement au projet de reprise du site ex-Rhône-Poulenc (Aventis/Sanofi) de Saint-Genis-Laval près de Lyon, malmené par son précédent propriétaire. McPhy Energy grimpe encore de plus de 8% dans le sillage du contrat annoncé récemment pour la Zero Emission Valley.

Le baril de WTI cède 0,47% à 38,31 dollars tandis que le Brent perd 0,42% à 40,76 dollars.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat