Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 567.39 -0.23 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris franchit le seuil des 5.500 points, en attendant les résultats des banques US

vendredi 12 avril 2019 à 12h05
Le CAC franchit les 5.500 points à mi-séance

(BFM Bourse) - Après une ouverture en léger repli (-0,15%), le CAC est revenu en territoire positif à la mi-séance (+0,32% à 5.503 points), malgré une certaine réserve des investisseurs dans l'attente des premiers résultats trimestriels à Wall Street où les géants bancaires vont une nouvelle fois ouvrir le bal.

À 12h20, la Bourse de Paris avance de 0,35% à 5.505 points, un niveau que le baromètre de la cote parisienne n'avait plus atteint depuis le 1er octobre dernier, dans un volume d'échange néanmoins restreint (770 millions d'euros). Cette progression intervient au lendemain d'une hausse de 0,66%. Une certaine prudence perdure parmi les opérateurs parisiens, alors que "les esprits sont déjà braqués vers le début de la saison des résultats d’entreprises (JP Morgan et Wells Fargo cet après-midi)" outre-Atlantique, notent les experts de Mirabaud Securites dans leur note matinale.

Le marché digère également la décision européenne de repousser la date limite du Brexit au 31 octobre prochain, les 27 ayant consenti ce report pour éviter un divorce sans accord. Jeudi soir, la Première ministre britannique Theresa May a exhorté les députés à soutenir l'élaboration d'un compromis au-delà des lignes partisanes pour permettre au Royaume-Uni de quitter l'UE avant les élections européennes de mai

Sur le front commercial, les États membres de l'UE ont également approuvé, jeudi, l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis, dans l'optique de mettre un terme aux tensions commerciales avec Donald Trump, passant outre l'opposition affichée depuis plusieurs semaines par la France.

Enfin, du côté des indicateurs, les investisseurs ont pu prendre connaissance vendredi matin d'une bonne nouvelle en provenance de Chine, où les exportations sont vigoureusement reparties à la hausse en mars (+14,2%) après leur chute du mois précédent (-20,7%), tandis que les importations du géant asiatique accéléraient leur repli (-7,6%).

Les secteurs automobile et bancaire à l'honneur

Plusieurs secteurs portent le CAC vendredi matin, à commencer par l'automobile avec des valeurs comme Peugeot (+2,1%), Renault (+2%), Valeo (+2,7%) ou Michelin (+1%) qui affichent toutes de nettes progressions, alors que les dirigeants de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi se réunissent à Paris pour relancer les projets de coopération au sein du premier ensemble automobile mondial.

De même, le secteur bancaire reste bien orienté, malgré une ouverture en repli pour les trois valeurs de l'indice phare (entre -0,9% pour BNP Paribas et -1% pour Société Générale). Vers 12h45, le secteur s'est complètement retourné avec des hausses comprises entre 1,7% pour Société Générale et +2,1% pour BNP Paribas.

Dans l'autre sens, LVMH prenait la tête de l'indice CAC 40 à l'ouverture avec une hausse de 0,68% consécutive à l'annonce de la finalisation de l'acquisition du groupe d'hôtellerie de luxe Belmond pour 3,2 milliards de dollars, avant de se retourner également et d'afficher une perte de 0,4% vers 12h45.

Sur le reste de la cote parisienne, la performance d'Ekinops (+5,1%) est à souligner. La société des Côtes-d'Armor qui fournit des solutions logicielles pour multiplier la quantité de données transitant sur fibre optique n'a pas trouvé d'accord avec Nokia pour la reprise d'ASN mais progresse en Bourse compte tenu du prix vraisemblablement élevé qu'il aurait fallu payer. Enfin, Parrot a fait part du succès de l'OPA lancée par Horizon -qui détiendra 57% du capital à l'issue du règlement-livraison- et le titre du fabricant de drones progresse de 1,4%.

Le titre Rubis accuse le coup (-4,9%) après l'annonce de la sortie de la holding Orfim du tour de table.

Après avoir terminé en baisse hier soir sur le marché new-yorkais Nymex en réaction à des informations selon lesquelles l'Opep pourrait augmenter sa production à partir du mois de juillet si la hausse des prix se poursuit, le cours des différentes références de pétrole brut repart à la hausse vendredi matin. Peu avant 13h, celui de Brent européen rebondit de 1% à 71,69 dollars, tandis que le WTI américain reprend 1,26% à 64,52 dollars.

Enfin, sur le marché des changes, la monnaie unique rebondit nettement face au billet vert, à 1,1311 dollar (+0,49%).

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.80 % vs +11.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat