Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : En dépit de sa chute de lundi, le CAC 40 rebondit de 1,7% cette semaine

vendredi 23 juillet 2021 à 17h23
Le CAC reprend 1,7% sur la semaine

(BFM Bourse) - Le marché parisien s'est rapidement repris de sa lourde chute (la plus importante de 2021) subie lundi, à laquelle ont succédé quatre hausses consécutives. L'indice tricolore met ainsi un terme à une séquence de trois replis hebdomadaires consécutifs.

Bien mal commencée, la semaine se solde pourtant par un net rebond pour le marché parisien. Porté par un ensemble convaincant de premières publications semestrielles, le CAC 40 s'est rapidement et vivement repris après son décrochage (-2,54%) de lundi, enchaînant ensuite quatre séances dans le vert, dont un bond de 1,35% vendredi. Accroissant ses gains tout au long de la séance, l'indice a clôturé à 6.568,82 points, un sommet le 25 juin dernier. Le baromètre parisien affiche ainsi une performance hebdomadaire très positive (+1,67%), et reprend même 5% par rapport au creux de 6.253 points touché lundi en séance !

Côté statistiques, l'activité du secteur privé a poursuivi son expansion en France mais à un rythme ralenti (à 56,8 points contre 57,4 points en juin) selon une enquête du cabinet IHS Markit. Si ce léger repli peut "paraître quelque peu décevant, il n'a toutefois rien de surprenant, le retour progressif à la normale après l'allègement des restrictions sanitaires permettant à la croissance de retrouver un rythme plus mesuré", a expliqué Joe Hayes, économiste à IHS Markit. Sur le plan sanitaire, 200 millions d'Européens ont été complètement vaccinés contre le Covid-19, soit plus de la moitié de la population adulte, a annoncé jeudi la Commission européenne qui a fixé un objectif de 70% d'adultes vaccinés cet été.

Mais ce sont bien les publications semestrielles qui ont retenu l'attention des opérateurs cette semaine, et à ce niveau, "c'est sans surprise que les bonnes nouvelles s'accumulent", a jugé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez... Saxo Bank.

À Wall Street aussi les principaux indices étaient favorablement orientés (+0,7% pour le Dow Jones, +0,9% pour le S&P et +0,8% pour le Nasdaq, les trois étant en bonne voie pour signer une 4e progression hebdomadaire sur les 5 dernières semaines) alors que les investisseurs mettaient également de coté les craintes liées au variant Delta.

Et à Paris, ces derniers ont donc accueilli ce nouveau flot de publications comme ils l'avaient fait lors des séances précédentes, à savoir très positivement. Tour d'horizon.

Dassault Aviation +4,5%

Le groupe français, fabricant des avions d'affaires Falcon et des avions de chasse Rafale, a enregistré une forte croissance de ses revenus, de ses prises de commandes et de ses bénéfices par rapport au premier semestre 2020. Il confirme par ailleurs ses objectifs financiers.

Valeo +6%

Si la pénurie de puces électroniques a pesé sur son activité, l'équipementier automobile a fait part d'une croissance de plus de 30% de ses revenus sur les six premiers mois de 2021, proches de leur niveau de 2019. Valeo réitère par ailleurs son objectif de surperformer le marché automobile et d'engranger 18,2 milliards d'euros sur l'année - contre 19,5 milliards en 2019 et 16,2 l'an dernier.

Focus Home Interactive -7%

Le report de la sortie d'un certain nombre de titres pèse sur le cours de l'éditeur de jeux vidéo français, celui-ci entraînant un avertissement sur les ventes et le décalage des objectifs financiers qu'il s'était fixé pour 2021-2022 à 2022-2023. Les résultats trimestriels dévoilés par le groupe ressortent par ailleurs nettement en-deçà de ceux, records, atteins à la même période l'an dernier.

Seb -7,3%

Malgré un triplement (+211%) de son résultat opérationnel courant à 320 millions d'euros entre janvier et juin, le groupe qui se définit comme une "référence mondiale du petit équipement domestique" subit l'abaissement de la cible d'Oddo BHF (de 194 à 191 euros) - bien que le nouvel objectif du courtier reste plus de 30% supérieur au cours actuel.

Thales +0,6%

Le groupe français de technologies spécialisé dans l'aérospatiale et la défense a annoncé avoir enregistré un "très fort rebond" de son activité au premier semestre (+8,7% à 8,4 milliards d'euros), dépassant les ventes de la même période de 2019, avant le Covid-19, et révisé légèrement à la hausse son objectif de chiffre d'affaires annuel, d'une fourchette de 17,1 à 17,9 milliards à une nouvelle allant de 17,5 à 18 milliards d'euros.

LDLC -2,5%

Le chiffre d’affaires du groupe de distribution spécialisé dans les produits high tech a atteint 163,7 millions d'euros au premier trimestre de son exercice décalé 2021-2022, en progression de 9,8% en publié, dont +8,2% à périmètre constant, porté par la forte croissance des activités BtoB.

Orapi +2,2%

Malgré la forte demande pour ses produits d'hygiène et de désinfection, les revenus du groupe ont diminué de près de 15% à données constantes à 117,6 millions d'euros au premier semestre, les restrictions sanitaires ayant pesé sur plusieurs marchés importants (transport, hôtellerie, restauration etc.). Cependant, depuis le mois de juin, le groupe constate des premiers signaux de reprise du côté des secteurs des loisirs, d’hôtellerie ou de la restauration.

GL Events +3%

Toujours pénalisé par la crise sanitaire, le chiffre d'affaires du spécialiste de l'évènementiel a chuté de plus de 20% par rapport aux six premiers mois de 2020, à 210 millions (contre près de 600 millions au premier semestre 2019). GL Events mise néanmoins toujours sur un net rebond de son activité au second semestre, et sur 700 millions de revenus annuel "induisant un résultat annuel net part du groupe positif".

Kerlink -7,7%

Le spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des objets a vu son chiffre d'affaires rebondir de 59% à 7,6 millions d'euros, soulignant que l'amélioration de l'activité constatée au premier trimestre s'est confirmée au cours du deuxième trimestre, mais ressort légèrement en-deçà des attentes de l'analyste de Midcap Partners (7,9 millions).

Roche Bobois +5,5%

Le pro de l'ameublement haut de gamme a enregistré un niveau historique d'activité au premier semestre, à près de 160 millions d'euros (soit +45,6% par rapport au 1er semestre 2020 et +18,9% par rapport au 1er semestre 2019), et se dit en mesure de délivrer une bonne performance opérationnelle sur l'ensemble de l'année.

Parmi les autres classes d'actifs à risque, les cours pétroliers sont inchangés ou presque ce vendredi à la mi-journée après leur vif rebond des deux derniers jours, le baril de Brent (-0,1%) se négociant à 73,7 dollars (-0,3%) quand celui de WTI s'échange à 71,75 dollars (-0,2%). Sur le marché des changes, la monnaie unique recule légèrement à 1,1761 dollar (-0,08%).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat