Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FOCUS HOME INT

ALFOC - FR0012419307 SRD PEA PEA-PME
37.500 € -2.09 % Temps réel Euronext Paris

Focus home int : Le report de plusieurs jeux au prochain exercice plombe Focus Home Interactive

vendredi 23 juillet 2021 à 10h10
Le report de plusieurs jeux au prochain exercice plombe Focus Home Interactive

(BFM Bourse) - L'éditeur français indépendant enregistre une chute de plus de 16% vendredi matin en Bourse, à la suite de son avertissement sur les ventes de l'exercice. Comme chez d'autres acteurs du jeu vidéo, les périodes de confinement ont pesé sur la production des nouveaux titres. L'objectif de 150 à 200 millions d'euros de revenus annuels ne devrait pas être atteint avant 2022/2023.

C'est un dos-d'âne qui guette la trajectoire de tout acteur coté du jeu vidéo: le report d'un exercice à l'autre de la sortie d'un ou plusieurs titres phares, entraînant de facto un avertissement sur les ventes. À son tour Focus Home Interactive sort de l'ornière en ramenant son objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2021/2022 entamé en avril à une fourchette de 120 à 150 millions d'euros, contre 150 à 200 millions (ambition reportée à 2022/2023), ayant choisi de reporter certaines sorties pour en garantir la qualité, le contexte sanitaire ayant perturbé la production.

Le marché s'ajuste brutalement, entraînant vers 09h45 un repli de 13,10% à 47,45 euros - soit 30% sous le prix de la récente augmentation de capital réalisée auprès d'investisseurs qualifiés.

Le contexte sanitaire avec les périodes de confinement successives, rendant plus difficile le travail collaboratif des équipes de création de jeux vidéo, a "pesé sur nos process de production et nos sorties à venir pour le reste de l'année", a expliqué John Bert, directeur général délégué de Focus. "En décidant de décaler certains jeux, nous affirmons notre niveau d'exigence et démontrons notre positionnement d'éditeur responsable attaché à la qualité, et soucieux d'offrir la meilleure expérience possible à nos joueurs. Les équipes de Focus et nos studios partenaires sont fortement mobilisés sur les nombreux lancements à venir pour en faire des succès commerciaux et critiques à la hauteur de ceux qui ont fait l'histoire de notre groupe".

L'entreprise estime qu'en accordant davantage de temps au développement, elle pourra notamment collecter davantage de retours de la part des joueurs participant aux tests pour optimiser la finition. "Les dernières sorties soulignent à quel point la qualité et l'expérience utilisateurs sont essentielles pour transformer des concepts de jeux en succès commerciaux", a souligné Focus Home Interactive.

De fait, régulièrement -le polonais CD Projekt en a fait récemment l'amère expérience avec Cyberpunk 2077- des versions insuffisamment abouties gâchent des jeux à fort potentiel.

Focus Home Interactive a émis cet avertissement en parallèle de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre (avril à juin), ressorti à 41,2 millions d'euros. Soit un repli de 36% qui s'explique par une base de comparaison élevée, puisque correspondant à la période du premier confinement où les ventes de jeux vidéo avaient battu des records (+51% de croissance chez Focus, qui avait alors enregistré le meilleur trimestre de son histoire), mais aussi par un accueil contrasté à Warhammer Age of Sigmar: Storm Ground et Hood Outlaws of Legends, deux des trois principaux titres sortis ce trimestre (Necromunda Hired Gun ayant lui connu "un franc succès").

Maintenant son conseil d'achat, en vue d'un objectif de 88 euros, Midcap Partners se tourne vers 2022/2023 qui s'annonce "et de loin" comme la plus grosse année pour l'entreprise. "Au final, en décalant ses jeux de quelques semaines avec quelques gros jeux entraînant une révision de la guidance, le groupe Focus Home Interactive fait comme beaucoup de ses pairs. Historiquement, ces avertissement sont d'extraordinaires opportunités d'achat", juge Charles-Louis Planade. L'analyste souligne également l'aspect spéculatif touchant toute l'industrie française du jeu vidéo, en regard des ambitions de géants tels que Tencent, Google, Amazon, Microsoft ou désormais Netflix qui cherchent à alimenter des millions d'utilisateurs avec des contenus vidéoludiques.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FOCUS HOME INT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +36.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat