Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 965.88 -0.82 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris plombée par la tech, l'automobile et les banques

mardi 20 novembre 2018 à 12h45
Le CAC dans le rouge, emporté par les techs américaines et les banques

(BFM Bourse) - En l'absence d'actualité politique, les places Boursières concentrent leur attention sur les géants américains de la tech, qui ont encore dévissé à Wall Street lundi soir, entraînant leurs homologues européennes dans leur sillage. Les valeurs bancaires et automobiles souffrent également.

La Bourse de Paris évolue en nette baisse mardi matin, le CAC 40 cédant 0,92% à 4.939,66 points vers 12h30. L'indice vedette parisien est notamment tiré vers le bas par le compartiment technologique qui recule dans la foulée de la chute du segment à New York lundi, le Nasdaq composite ayant perdu plus de 3%. La première capitalisation mondiale, Apple, a lâché près de 4% hier, et plus de 20% depuis son pic historique atteint début octobre.

"Les FAANG sont bel et bien en territoire baissier ('bear market') et ce n'est pas beau à voir", souligne Neil Wilson, de Markets.com. "Clairement, les actions technologiques traversent une phase de réévaluation mais il semble qu'elles soient vendues comme une seule entité. Un peu comme les marchés émergents, les FAANG sont très différentes les unes des autres et devraient être évaluées à titre individuel", ajoute l'analyste.

Les craintes d'un ralentissement de la croissance de ces grandes valeurs technologiques américaines entraînent dans leur sillage les titres des groupes français du secteur, comme STMicro (-1,64%), Ingenico (-2,15%), Atos (-3,61%, plus grosse chute du CAC), Dassault Systemes (-2,33%) ou encore Capgemini (-2,01%).

Les valeurs bancaires subissent également une chute généralisée, pénalisées par le plongeon de 11,5 du britannique CYBG (propriétaire de Clydesdale Bank, Yorkshire Bank et Virgin Money) qui met en place un plan d'urgence face aux incertitudes liées au Brexit. À Paris, Société Générale cède 1,38% après avoir conclu un accord avec les autorités américaines mettant fin aux enquêtes relatives à ses transactions avec des pays soumis à l'embargo américain. Crédit Agricole (-1,34%) et BNP Paribas (-0,87%) reculent aussi.

Au lendemain du "scandale Carlos Ghosn", le titre du constructeur automobile affiche de nouveau une nette baisse (-2,05%) alors que les jours du dirigeant à la tête de la marque au losange semblent comptés. Peugeot (-1,37%) subit aussi les remous provoqués par l'arrestation d'un dirigeant iconique du secteur.

À noter également parmi les fortes variations de la matinée, le recul d'ArcelorMittal /a> dans le sillage d'un plus-bas des cours de l'acier depuis février.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent européen cède 0,49% vers 12h50, à 66,68 dollars quand le WTI américain se négocie à 57,36 dollars (-0,05%).

Enfin, l'euro perd un peu de terrain face au billet vert, à 1,1432 dollar (--0,18%).

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +40.13 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat