Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 694.88 -1.42 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Aidé par Wall Street, le CAC 40 accélère en dépit de multiples interrogations

mercredi 12 août 2020 à 18h00
Le CAC 40 accélère mercredi

(BFM Bourse) - Déjà bien orienté à la mi-journée, le marché parisien a profité du rebond des indices new-yorkais pour prendre un peu plus de hauteur au cours de l'après-midi, faisant fi des interrogations qui demeurent quant aux négociations au Congrès américain.

Le CAC 40 profite du creux estival pour se refaire la cerise. Au lendemain d'un bond de 2,41% au terme d'une "séance éclatante pour les marchés européens grâce aux espoirs d'un nouveau plan de relance américain" dixit Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, le baromètre parisien termine la séance de mercredi sur une nouvelle progression de 0,90% à 5.073,31 points. Si le volume de transactions s'est nettement resserré par rapport à la veille (à 2,6 milliards d'euros), l'indice phare prend désormais 3,7% sur les trois premières séances de la semaine.

La Bourse de Paris a pourtant marqué une pause à l'ouverture des échanges mercredi matin, ouvrant dans le rouge "dans le sillage de la clôture des marchés américains et de la prise des bénéfices des investisseurs sur les valeurs technologiques notamment" indique John Plassard, directeur adjoint des investissements chez Mirabaud. Il estime désormais que "l’euphorie de la veille s’est transformée en une série de questions: les indices sont-ils trop haut ? Les Républicains et les Démocrates tomberont-ils d’accord pour aider les entreprises pénalisées par le Covid-19 ? La Russie a-t-elle véritablement trouvé un vaccin contre le coronavirus ? Les réductions d’impôts de Donald Trump passeront-elles la rampe du Congrès américain ?" énumère-t-il.

"L'évolution des débats entre les démocrates et les républicains au Congrès au sujet du plan de soutien" et "l'évolution de la pandémie des deux côtés de l'Atlantique" restent "les sujets dominants à court terme" sur les marchés, juge pour sa part Tangi le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC.

Wall Street au rebond

Pénalisé à l'ouverture par le repli des indices new-yorkais mardi (entre -0,4% pour le Dow et -1,7% pour le Nasdaq), le marché parisien a pu compter mercredi après-midi sur le rebond de Wall Street, les opérateurs américains faisant notamment preuve d'optimisme sur le front sanitaire après une annonce de la Maison Blanche. Donald Trump a en effet annoncé mardi soir avoir signé un contrat de 1,5 milliard de dollars pour la livraison de 100 millions de doses du vaccin expérimental de la biotech américaine Moderna (qui prend 1% vers 17h50 après avoir ouvert en hausse de 10%), le sixième contrat de ce genre depuis mai, qui porte à 800 millions de doses de vaccin le total des pré-commandes du gouvernement américain. Au rang des indicateurs de mercredi, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,6% en juillet, comme en juin mais plus qu'attendu, selon l'indice CPI publié par le département du Travail.

Du côté des valeurs, Tesla bondit de 9,3% dans le sillage de l'annonce du fractionnement de son action par cinq, une opération qui vise à rendre le titre plus accessible aux particuliers. En hausse de 2,8%, Apple revient à proximité de son sommet historique.

Le luxe recherché à Paris

Calme plat sur le front des valeurs, où le compartiment du luxe tire son épingle du jeu (et l'indice phare). LVMH prend 2,2%, Hermès 1,9% tandis que Kering et L'Oréal avancent de 1,8% chacun. En tête du CAC à la mi-journée, les bancaires ont rétrocédé une bonne partie de leurs gains dans l'après-midi (+0,9% pour BNP Paribas, +0,7% pour Société Générale). Carrefour signe la meilleure performance de la séance avec un gain de 2,9%.

De l'autre côté du palmarès, les valeurs aéronautiques subissent quelques prises de bénéfices au lendemain d'un net rebond (-2,7% pour Safran, -1,6% pour Airbus).

Parmi les plus petites valeurs, Claranova profite de son point d'activité trimestriel et annuel dévoilé mardi après Bourse et nettement supérieur aux attentes du marché pour bondir de 10,9%.

Les cours du pétrole sont orientés à la hausse mercredi, portés par le troisième recul hebdomadaire consécutif des stocks américains. À 18h, le baril de Brent prend 1,71% à 45,26 dollars et celui de WTI gagne également 1,75% à 42,34 dollars.

Enfin, sur le Forex, la monnaie unique reprend sa marche en avant, progressant de 0,44% à 1,1795 dollar.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -5.56 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat