Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 294.76 -1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une dominante de rouge

vendredi 21 janvier 2022 à 08h31

(BFM Bourse) - Le rouge devrait dominer de nouveau à la Bourse de Paris ce vendredi, après le nouveau repli de Wall Street hier, sur fond d'échauffement des taux longs et de perspectives de durcissement de la politique monétaire américaine. Le Nasdaq Composite, en première ligne, a perdu 1,30% hier, portant son reflux à 9,53% depuis le début de l'année. Hier le CAC, au jeu de la rotation des secteurs et des styles de valeurs, a repris un peu d'allant en cours de séances, grâce à des dossiers Value comme Vivendi (+1,47% à 11,75 euros), Engie (+1,69% à 13,732 euros), ou encore Veolia Environnement (+2,23% à 33,00 euros).

"Certaines colombes de la Fed ont récemment déclaré avoir été surprises pas le « niveau élevé et la persistance de l’inflation », en lien notamment avec ces tensions logistiques mondiales. Ce qui finit par renforcer la conviction du marché que la Fed va devoir normaliser sa politique monétaire de façon dynamique" note Alexandre Baradez, IG France.

"C’est donc une normalisation de la politique monétaire beaucoup plus rapide que la précédente qui va s’opérer dans les mois qui viennent. Et les marchés américains ont commencé à intégrer cette évolution depuis le début du mois avec un rebond des taux et un repli des valeurs de croissance et notamment les valeurs technologiques." Les Treasuries 10 ans vont donc constituer y compris de ce côté-ci de l'Atlantique un driver de marché important. Et si nos technologiques de croissance (Cap Gemini, Dassault Systèmes entre autres dossiers représentatifs) sont à surveiller comme le lait sur le feu, nos "KOHL" (équivalents au sens boursier des GAFAM) le sont tout autant. Pour rappel, l'acronyme désigne les géants tricolores du luxe Kering, l'Oréal, Hermès et LVMH.

En résumé et à une semaine de la prochaine réunion de la Fed, les tensions des derniers jours sur les rendements souverains suggèrent que les opérateurs tablent sur un resserrement plus vif qu'initialement escompté, avec possiblement un premier relèvement de taux dès le mois de mars.

Au chapitre statistique, aucune surprise hier à signaler sur l'inflation en Zone Euro: les données finales pour décembre de l'indice des prix à la consommation sont ressorties en hausse annualisée de 2,6% (hors éléments volatils). Outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine ont manqué de peu les attentes, à 286 000 nouvelles unités, tandis que le Philly Fed (indice manufacturier de la Fed de Philadelphie) s'est hissé à 23,2 points battant la cible.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont reculé jeudi, hypothéquant fortement leur chance de construction d'une bougie hebdomadaire rassurante, le Dow Jones perdant 0,89% à 34 715 points et le Nasdaq Composite 1,30% à 14 154 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a abandonné 1,10% à 4 482 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1340$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 85,30$.

A suivre à l'agenda ce vendredi, à suivre en priorité l'indice de confiance des consommateurs en Zone Euro à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le trend de fond n'est pas menacé à ce stade, mais force est de constater que les pertes de Wall Street la semaine passée ont eu des répercussions à Paris, sous forme de profits ponctuelles et ciblées à Paris, prises de profits dont l'ampleur doit être envisagée à l'aune des avancées initiales, dossiers par dossiers. Nous restons tout de même largement au-dessus d'une oblique haussière et de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), repères qui tendent progressivement à se confondre, et qui vont donc gagner en signification technique. Nous penchons pour le scénario d'un rapprochement, par les cours, de ce niveau de support. Elle est actuellement sur les 6 940 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 7390.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
7390.00
Support(s) :
7000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une dominante de rouge (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une dominante de rouge (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +26.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat