Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un oeil sur la jauge de carburant

lundi 28 juin 2021 à 08h34

(BFM Bourse) - L'indice phare de la Bourse parisienne, le CAC 40, a achevé la semaine passée, riche en publications macroéconomiques majeures, sur une contraction de 0,12% vendredi, à 6 622 points, soit des niveaux de fermeté préservés grâce à l'absence de signaux d'échauffement outre mesure de l'économie américaine. En particulier, après la publication jeudi et vendredi des données finales du PIB au premier trimestre, confirmées à +6,4%, les données d'inflation PCE (Personal Consumption Expenditures) en reflux en rythme mensuel à +0,5%, les rendements des obligations d’État de part et d'autre de l'Atlantique ne se sont pas emballés. A noter des volumes plutôt maigres sur cette dernière séance de la semaine, semaine marquée toutefois par une performance positive: +0,82%.

Outre l'actualité macroéconomique dense, l'accord conclu jeudi entre le président des États-Unis, Joe Biden, et un groupe de sénateurs en vue d'un plan d'investissement dans les infrastructures, de 973 milliards de dollars sur cinq ans, a été le principal moteur cette semaine.

Pour être complet sur le plan des publications statistiques vendredi, à noter le score ferme mais légèrement en deçà des attentes de l'indice de confiance des consommateurs américains (U-Mich), en léger repli à 85.5. A noter par ailleurs que les dépenses (stables) et revenus (-2,0%) des ménages américains sur mai, en rythme mensuel, ont renvoyé des signaux contradictoires par rapport aux consensus respectifs.

Côté valeurs, aucun secteur ne s'est franchement détaché à la hausse, tandis que du côté du "Palmarès" baisse, on retrouvait une concentration de valeurs liées à l'aérien, au voyage et au tourisme: Trigano (-0,75% à 171,10 euros), Air France (-0,83% à 4,319 euros), Airbus (-1,43% à 110,32 euros), Safran (-1,49% à 124,48 euros) et Accor (-1,97% à 32,28 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi en ordre dispersé, le Dow Jones grappillant 0,69% à 34 433 points et le Nasdaq Composite terminant la séance symboliquement dans le rouge (-0,06% à 14 360 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a "moyenné" tout ça (+0,33% à 4 280 points).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1930$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 74,00$.

A l'agenda statistique ce lundi, aucun chiffre statistique majeur à signaler. Les prix à l'import en Allemagne, publiés à 08h00, pour le mois de mai, ont significativement dépassé les attentes, à +1,7% en rythme mensuel. La semaine se terminera en point d'orgue sur le plan statistique, avec le rapport NFP sur l'emploi américain, que la Fed ne manquera pas d'intégrer à sa réflexion stratégique. Dès mercredi, nous aurons un "avant-goût" avec l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La bougie en "pendu" tracé mercredi 16/06 laisse entrevoir une phase de reflux, dont la forme, associée aux volumes, en dira davantage sur sa durabilité. Deux scénarios sont à ce stade sur la table: celui d'une courte correction tout d'abord, aubaine pour les investisseurs pressés de renforcer leurs positions, ou celui de l'engagement dans une phase de consolidation large et volatile. Nous précisions vendredi, après l'avis négatif: "avec mise sous surveillance des volumes et du niveau de clôture en particulier." Les volumes, certes à mettre en relation avec l'expiration simultanée de 4 types de produits dérivés, ont explosé. Mais c'est surtout la clôture sur les plus bas de séance qui donne une indication de la mobilisation vendeuse jusqu'en fin de séance, et qui détériore l'allure de la bougie hebdomadaire ainsi achevée en semaine 24. Comme nous le précisions en préambule, la bougie en marubozu noir de mercredi 23/06, qui fait d'ailleurs suite au doji de mardi 22, illustre une nervosité croissante.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6710.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6710.00 / 6944.00
Support(s) :
6445.00 / 6220.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un oeil sur la jauge de carburant (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un oeil sur la jauge de carburant (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat