Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 613.70 -0.26 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Relâchement progressif de la pression sur la pédale d'accélérateur

jeudi 3 juin 2021 à 08h32

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a dépassé en clôture des 6 500 points (6 521 points) mercredi, en terminant la séance exactement sur ces points hauts, avec l'appui d'un maintien de Wall Street sur des niveaux de grandes fermeté, dans l'attente de plusieurs repères sur l'emploi ce jeudi et demain. Dans l'immédiat, les marchés jouent clairement la carte du scénario privilégié de la Fed, à savoir un surcroit d'inflation transitoire, dans une économie qui s'échauffe sans emballement, de façon complètement légitime en sortie de crise "Covid".

A suivre donc avec une attention particulière ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et la traditionnelle enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP, qui donnera un avant-goût avant la publication du rapport fédéral NFP, très attendu demain. Très attendu car la Fed y jaugera avec précision le degré d'échauffement de l'économie par la prisme du déséquilibre entre offre et demande sur le marché de l'emploi. La question de l'agenda de normalisation de la politique monétaire en découle directement.

"Le rapport mensuel sur l'emploi américain sera publié vendredi et il devrait donner une bonne indication aux marchés sur le tempo de la Réserve Fédérale pour commencer à ouvrir des discussions sur un ralentissement des achats d'actifs, le fameux « tapering »", synthétise Alexandre Baradez (IG France).

Hier au chapitre statistique, peu de choses à se mettre sous la dent. L'indice des prix à la production en Zone Euro pour le mois d'avril a légèrement dépassé les attentes, à +1.0% en rythme mensuel, selon le dernier rapport d'Eurostat.

Côté valeurs, Airbus a bondi de 1,78% à 110,70 euros dans le sillage du relèvement des objectifs d'AlphaValue et Barclays (qui visent respectivement 118 et 138 euros). Stellantis a signé une cinquième séance consécutive de progression, le titre gagnant 1,2% en lien avec ses ambitions dans le véhicule électrique, avec le projet rapporté par Reuters de construire dans la péninsule italienne une troisième "gigafactory" de batteries en Europe. Dans l'autre sens, Vivendi a freiné de 1,35% après une dégradation de Bernstein et alors que la politique envisagée par le groupe pour extérioriser la valeur de sa pépite UMG est remise en cause par un actionnaire tel que Bluebell Capital.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions sont parvenus à se maintenir légèrement dans le vert en clôture mercredi, sur des niveaux de grande fermeté. Le Dow Jones a grappillé 0,07% à 34 600 points et le Nasdaq Composite 0,14% à 13 756 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,14% à 4 208 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2190$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 69,20$.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité les données du PMI services (IHS) en Zone Euro à 11h00, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux États-Unis à 14h30, juste après l'enquête ADP sur l'emploi (14h15).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Depuis la formation brutale d'un gap baissier ample le 11 mai, le marché parisien est entré dans une phase hautement technique, dont l'expression graphique reflète le degré d'émotivité des opérateurs. Sous une zone de résistance qui s'installe progressivement sous les 6 440 points, une figure d'accumulation encore en cours de tracé, se poursuit entre les points bas du 13 mai, sur mèche basse (6 150 points) et la résistance évoquée. Soit une bande de près de 300 points, ou 5% environ de l'indice phare tricolore. Une sortie ponctuelle au-delà de la marge haute est possible, avec le cas échéant, le début d'un profil graphique en diamant. Nous reviendrons en détail sur les implications psychologique d'une telle figure si son tracé se confirme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6710.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6710.00 / 6944.00
Support(s) :
6445.00 / 6000.00 / 5826.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Relâchement progressif de la pression sur la pédale d'accélérateur (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Relâchement progressif de la pression sur la pédale d'accélérateur (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+317.80 % vs +33.04 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat