Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 288.33 +0.14 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Quelques alertes techniques à prendre au sérieux

mercredi 5 mai 2021 à 08h31

(BFM Bourse) - Nouveau signe ponctuel de faiblesse enregistré hier sur le marché parisien, qui a perdu 0,89% à 6 251 points, dans une accélération des volumes de transactions. Le secteur technologique a été particulièrement exposé, tout comme les équipementiers automobiles, victimes de la pénurie de puces... Des craintes d'un relèvement plus tôt qu'anticipé du loyer de l'argent outre Atlantique ont catalysé ces prises de profits. De l'autre côté de l'Atlantique, le Nasdaq Composite a subi près de 2% de reflux.

Côté valeurs sur le compartiment A de la cote parisienne, on notera pour la clôture de mardi, les replis d'Alten (-1,82% à 102,70 euros), STMicroelectronics (-2,10% à 30,055 euros), Ubisoft (-2,77% à 60,98 euros), Wordline (-3,03% à 77,89 euros), Dassault Systèmes (-3,08% à 187,00 euros), ou encore Soitec (-4,81% à 160,30 euros). Valeo a perdu 2,13% à 26,67 euros, Faurecia (3,17% à 43,98 euros) et Plastic Omnium 3,55% à 27,20 euros. Contre la tendance, Trigano a bondi de 11,52% à 167,50 euros, dans le sillage d'une publication trimestrielle record.

En hausse de plus de 13% depuis le début de l'année, le principal baromètre du marché parisien a semble-t-il déjà bien pris en compte la perspective d'une vigoureuse reprise de l'économie et des résultats, en moyenne, sensiblement supérieurs aux attentes de la part des grandes entreprises au titre du premier trimestre. Toutefois, les prochaines étapes pourraient se révéler plus délicates, puisqu'il faudra à un moment ou à un autre négocier l'obstacle d'un futur durcissement monétaire (et même de l'annonce de celui-ci) de la part de la Réserve fédérale américaine. Avec l'inflation, la santé de l'emploi est le second pilier essentiel pouvant influer sur les décisions de la Fed dans les prochains mois.

Et justement, les repères sur le front de l'emploi vont être nombreux sur les trois séances à venir. Principaux rendez-vous statistiques sur ce plan à l'agenda cette semaine: l'enquête du cabinet privé ADP ce mercredi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage jeudi et en point d'orgue le rapport fédéral NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi américain dans le secteur privé pour le mois d'avril.

A noter côté statistiques mardi la publication ce mardi d'un creusement du déficit de la balance commerciale au mois de mars, creusement toutefois conforme aux attentes, à -74,4 Milliards de $.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont témoigné d'un essoufflement de la tendance, avec des conséquences principalement tangibles sur le secteur technologique, sans surprise, le Nasdaq Composite refluant de 1,88% à 13 633 points. Le Dow Jones est parvenu à terminer la séance symboliquement en territoire vert: +0,06% à 34 133 points. Enfin, le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,67% à 4 164 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2000$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 66,30$.

A l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité les données finales du PMI services en Zone Euro pour avril à 10h00, les résultats de l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP à 14h15, et les stocks de pétrole outre Atlantique à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare parisien a clôturé la séance de vendredi exactement sur les points bas de séance, dans des volumes en légère progression. Conjugué avec les deux bougies précédentes, ce chandelier marque un besoin de respiration des cours à ce stade de l'avancée. Une première alerte avait été déclenchée sur marubozu noir le 20 avril. Par la suite mardi, la bougie tracée, au corps rouge ample et à l'ombre haute longue, a marqué un structure en englobement peu avenante, son corps recouvrant complètement celui du chandelier précédent. Progressivement, un besoin de reprise de souffle s'exprime graphique et techniquement. L'amplitude graphique de ce besoin n'est pas encore dessiné. Le biais de fond quant à lui reste haussier.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6360.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6360.00 / 6440.00
Support(s) :
6080.00 / 6000.00 / 5880.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Quelques alertes techniques à prendre au sérieux (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Quelques alertes techniques à prendre au sérieux (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.50 % vs +26.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat