Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 907.38 -1.07 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Omicron aura révélé de précieux indices comportementaux

mercredi 8 décembre 2021 à 08h36

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a regagné, sur bougie en marubozu d'école (corps long, sans aucune ombre, ni haute, ni basse), 2,91% à 7 065 points, technologie et luxe en tête, alors que de nouvelles informations, rassurantes à ce stade, sur le nouveau variant "Omicron", ont soulagé les marchés. En particulier, le directeur du département des urgences de l'OMS, Mike Ryan, a tenu à rassurer sur la dangerosité d'Omicron.

Anthony Fauci, le Monsieur Santé de la Maison Blanche, s'appuyant sur les informations remontées par les médecins sud-africains s'était déjà montré lundi relativement optimiste sur le degré de dangerosité d'Omicron, le nouveau variant du coronavirus. Le scientifique -nommé dès janvier 2020 à la cellule de crise formée par Donald Trump contre le coronavirus, et confirmé par son successeur Joe Biden en tant son principal conseiller en la matière- s'est montré encore plus affirmatif ce mardi lors d'un entretien téléphonique à l'AFP. S'il faudra au moins deux semaines pour le déterminer avec précision, "il est quasiment certain" désormais qu'Omicron "n'est pas plus grave que Delta". Mieux, quelques signes suggèrent "qu'il se pourrait même qu'il soit encore moins sévère". Inversement, Anthony Fauci estime que le nouveau variant est "clairement hautement transmissible", sans doute davantage que Delta.

Résultat sur un marché hypersensible depuis vendredi 26/11: une mobilisation continue en séance du camp acheteur, en particulier au bénéfice des valeurs de croissance, à l'image de STMicroelectronics (+5,68% à 44,40 euros) ou Kering (+5,74% à 735,20 euros).

Au chapitre statistique, le "ZEW" allemand est ressorti à proximité immédiate des 30 points, en très légère contraction par rapport au consensus, et battant ainsi largement la cible.

Le président de ZEW, le professeur Achim Wambach, a toutefois apporté les commentaires prudents suivants: « L'économie allemande souffre sensiblement des derniers développements de la pandémie de COVID-19. Des goulets d'étranglement persistants pèsent sur la production et le commerce de détail. La baisse des attentes économiques montre que les espoirs d'une croissance beaucoup plus forte au cours des six prochains mois s'estompent. En particulier, les attentes de bénéfices des industries orientées vers l'exportation et liées à la consommation sont évaluées de manière plus négative ».

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont significativement progressé mardi, avec une distinction particulière pour les dossiers de croissance. Si le Dow Jones a gagné 1,40% à 35 719 points, le Nasdaq Composite a bondi de 3,03% à 15 686 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 2,07% à 4 686 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1290$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 71,50$.

A suivre à l'agenda ce mercredi, à suivre en priorité les nouvelles offres d'emplois (JOLTS) aux Etats-Unis à 16h00 et les stocks de brut outre Atlantique à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Omicron aura eu l'effet d'un révélateur de l'hypersensibilité du marché parisien, en particulier de ses dossiers Growth (de croissance, dont les multiples de valorisation sont élevés), principalement dans le luxe et la technologie. Résultat: la reprise d'un rally acheteur inconditionnelle n'est plus à l'ordre du jour. Une poursuite d'oscillations nerveuses en bande large est à envisager. Bande dont l'amplitude est désormais définie, entre 6 650 et 7 185 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 7142.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6728.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
7142.00 / 7185.00
Support(s) :
6728.00 / 6656.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Omicron aura révélé de précieux indices comportementaux (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Omicron aura révélé de précieux indices comportementaux (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +38.95 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat