Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 207.70 +0.91 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le marché prend l'escalier pour monter, et l'ascenseur pour descendre

mercredi 1 décembre 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - Le variant Omicron est venu semer de l'incertitude, ce mot si strident aux oreilles des marchés, et ce alors même que les scientifiques en savent encore peu sur sa contagiosité, sa dangerosité et sa capacité à supplanter le variant Delta. Dernière déclaration en date, qui a ajouté de la froideur à l'ambiance, celle du patron de Moderna, Stéphane Bancel, qui a indiqué au Financial Times que les vaccins existants pourraient être moins efficaces pour combattre Omicron que les précédents variants, et que plusieurs mois pourraient être nécessaires avant que les entreprises pharmaceutiques puissent fournir à grande échelle un vaccin adapté.

L'équation semble donc complexe pour les Banques Centrales dont le processus de normalisation monétaire est pour l'heure à peine engagé. Leur marge de manœuvre est de surcroit extrêmement restreinte. "Même sans nouvelles restrictions, la cinquième vague et Omicron vont probablement impacter la confiance des consommateurs et les rendre plus prudents. Sur fond d'une hausse des craintes d'infections, on peut s'attendre à une baisse de la consommation de services de loisirs, tels que restaurants, voyages et activités sociales, ce qui va impacter négativement la croissance", estime ING dans une note sur la France.

Dans le même temps, l'inflation de part et d'autre de l'Atlantique s'installe.

Publiée hier pour la Zone Euro l'inflation corrigée des éléments volatils ressort en rythme annuel à 2.6%, contre un consensus à 2.3%, et 2.0% pour les données définitives du mois dernier... Concernant l'assiette de produits la plus large, incluant en particulier l'énergie, les prix bondissent de 4.9%, selon EuroStat.

Et hier dans l'après-midi, c'est le patron de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui a encore jeté un froid en reconnaissant, en réponse à une question sur la pertinence de maintenir le terme "transitoire" pour qualifier le pic d'inflation actuel, que le moment était venu de retirer ce mot... Pour le président de la Fed, tout récemment choisi pour un second mandat, si les hausses des prix est globalement liée aux problèmes d'approvisionnement, ces hausses se sont répandues plus globalement et le risque d'une inflation durablement plus élevée s'est accru. Autrement dit, c'est un peu tout le scénario mis en avant ces derniers mois qui est battu en brèche, et le grand argentier reconnaît qu'il va falloir discuter d'un retrait plus rapide des mesures de soutien non conventionnelles, sans même parler d'un resserrement des taux.

Résultat, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,81% à 6 721 points, loin une nouvelle fois de ces sommets de séance. Le bénéfice du rally de novembre a été désormais annihilé, en une poignée de séances.

Pour être complet sur le plan statistique, déception nette outre Atlantique, avec des cibles totalement manquées pour le PMI de Chicago qui reflue brutalement à 61.8 et surtout pour l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board), à 109,5.

Côté valeurs, des dossiers Value subissaient les pertes les plus appuyées, à l'image de TechnipFMC, Carrefour (-3,63% à 14,62 euros), Danone (-4,31% à 51,99 euros), ou encore Carmila (-4,873% à 12,22 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, le rouge vif a dominé à l'issue des débats mardi, quelle que soit le type de valeurs au demeurant. Le Dow Jones a perdu 1,86% à 34 483 points et le Nasdaq Composite 1,55% à 15 537 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,90% à 4 567 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1330$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 67,90$.

A suivre à l'agenda ce mercredi, en priorité, les indicateurs d'activités PMI (enquêtes auprès des directeurs des achats) en Europe, avec des données synthétiques pour la Zone Euro à 10h00, le PMI manufacturier ISM aux États-Unis à 16h00, juste avant les stocks de brut (16h30). Ces derniers seront analysés à la l'aune du récent reflux des cours, alors qu'Omicron pèse sur les perspectives de demande mondiale et que s'ouvre une nouvelle réunion de l'OPEP+. Pour Vincent Boy (IG France); nous devrons être "attentifs à leur perspective sur la demande, ainsi qu’aux commentaires sur le calendrier de hausses des quotas de production. Par ailleurs, l’OPEP+ pourrait commenter la décision des États-Unis et des autres pays de mettre sur le marché une partie de leurs réserves stratégiques."

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous étions dans l'expectative du tracé de l'amplitude d'une vaste figure de consolidation large à venir. C'est chose faite depuis vendredi, et cet accroissement marquant de la volatilité à la baisse. Résultat: un gap baissier immense et une clôture sur les points bas de séance quasiment. Par ailleurs, le gap haussier du 1er novembre a été intégralement comblé en cours de séance, montrant l'installation de l'indice phare dans un nouveau cadre de travail.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 7185.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6485.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
7185.00
Support(s) :
6485.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le marché prend l'escalier pour monter, et l'ascenseur pour descendre (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le marché prend l'escalier pour monter, et l'ascenseur pour descendre (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +44.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat