Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 015.10 -1.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La loupe est dirigée sur les volumes

mercredi 2 février 2022 à 08h30

(BFM Bourse) - La nerveuse et peu ludique partie de yoyo continue sur les marché, de part et d'autre de l'Atlantique au demeurant, avec une toile de fond qui ne change finalement pas: la perspective d'un virage serré de la part de la Fed en 2022 et des tensions géopolitiques qui ne retombent pas entre Moscou et Kiev. Hier le CAC 40 a gagné 1,43% à 7 099 points, en accélérant en fin de biseau, dans des volumes qui se sont contractés, et sans fédération ni sectorielle ni factorielle.

Au chapitre statistique, les données finales du PMI manufacturier en Zone Euro (IHS Markit) pour janvier sont ressorties à 58,7, pratiquement dans la cible.

Chris Williamson, économiste en chef à IHS Markit, a apporté les éclairages suivants: "Les fabricants de la zone euro semblent être plus à même de faire face au variant Omicron qu'aux vagues précédentes de la Covid-19, les dernières données PMI ayant signalé les plus fortes croissances de la production et des carnets de commandes depuis quatre mois en janvier. L'horizon s'est également éclairci pour les entreprises, le ralentissement de la hausse des délais de livraison des fournisseurs ayant boosté le moral des fabricants dont l'optimisme s'est ainsi redressé à son plus haut niveau depuis juin."

M Williamson met toutefois en garde contre les conséquences potentielles de l'escalade de tensions géopolitiques entre Moscou et Kiev, qui avec "la crise des prix de l'énergie et le risque de durcissement des politiques monétaires des banques centrales mondiales ont alimenté les vents contraires soufflant sur les perspectives de croissance de la région. Ainsi, en dépit de l'atténuation des tensions sur les chaînes d'approvisionnement mondiales, la conjoncture risque de se révéler moins favorable à la demande au cours des prochains mois."

Publié également hier matin, le taux de chômage en Zone Euro a poursuivi sa décrue, à 7,0% désormais de la population active.

Outre Atlantique, signaux très satisfaisants à signaler du côté des publications de l'ISM manufacturier et des nouvelles offres d'emploi.

Côté valeurs, Safran (+4,09% à 110,98 euros), Wordline (+4,78% à 44,725 euros), Air France (+4,86% à 4,168 euros), ou encore Faurecia (+5,36% à 40,70 euros) étaient recherchés. Sur le reste de la cote, Carmat a plongé de 15,2% après avoir annoncé la reprise des implantations (suspendues depuis décembre en raison de la survenance d'un problème de qualité sur les prothèses) en octobre prochain tandis que sa visibilité financière ne s'étend que jusqu'en décembre.

Les bons résultats d'Alphabet ont parachevé un tableau satisfaisant: celui du bal des trimestriels des grands groupes technologiques. Au final mardi, le Dow Jones est parvenu à gagner 0,78% à 35 405 points et le Nasdaq Composite 0,75% à 14 346 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,69% à 4 546 points. A noter des divergences cours / volumes très marquées pour l'ensemble de ces indices phare.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1240$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 88,30$.

A suivre à l'agenda ce mercredi, à suivre en priorité les toutes premières estimations d'inflation annuelle (IPC) en Zone Euro à 11h00 et outre Atlantique les résultats en l'enquête du cabinet ADP sur l'emploi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une droite oblique de soutien a cédé lundi sous les assauts fédérés sectoriellement du camp vendeur, dans un niveau de participation très nourri. Cette libération d'énergie vendeuse à ce stade, sur une seule séance (24/01), constitue un fait technique majeur qui caractérise l'hypersensibilité d'un marché qui s'interroge davantage et de façon continue sur les niveaux de valorisation des actions. L'entrée en bear market n'est pas formellement caractérisée, mais la situation appelle à la plus grande vigilance sous cette oblique. Elle a été réintégrée en toute fin de semaine. Nous la mettons sous surveillance rapprochée.

Dans l'immédiat, le tracé d'un biseau (wedge) en données horaires est peu engageant.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 7115.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6890.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil BFM Bourse

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
7115.00 / 7390.00 / 7605.00
Support(s) :
6890.00 / 6672.00 / 6555.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La loupe est dirigée sur les volumes (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La loupe est dirigée sur les volumes (©ProRealTime.com)
©2023 BFM Bourse
Portefeuille Trading
+314.10 % vs +41.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour