Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 622.56 +1.00 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Toujours optimiste sur le front commercial, la Bourse de Paris continue d'avancer

mercredi 13 février 2019 à 13h03
Le CAC avance encore légèrement mercredi à la mi-séance

(BFM Bourse) - Le CAC 40 progresse encore mercredi à la mi-séance, après avoir déjà enregistré deux nettes hausses lundi (+1,06%) et mardi (+0,84%). L'avancée du jour est néanmoins plus modeste.

La Bourse de Paris progressait de nouveau, mercredi, dans la matinée (+0,25% à 5.068 points vers 12h15), dans le sillage de la forte hausse à Wall Street mardi, les indices étant toujours portés par l'espoir d'une issue positive sur le front commercial sino-américain. À l'aube de la journée la plus chargée en publications d'entreprises (Capgemini, Renault, Crédit Agricole, Ubisoft, Gemalto, Airbus, Air Liquide, Schneider, Euronext, ADP, Vivendi, Ipsen, Legrand ou encore Plastic Omnium doivent présenter leurs résultats demain), l'activité reste limitée sur la cote parisienne avec seulement 800 millions d'euros d'échanges à la mi-séance.

Mardi, les indices américains ont bondi (entre +1,3% pour le S&P et +1,5% pour le Dow) en réaction aux propos de Donald Trump qui a affirmé qu'il pourrait se montrer flexible sur la date butoir de la trêve dans la guerre commerciale avec la Chine, en cas de progrès dans les négociations. Pour rappel, les États-Unis ont donné jusqu'au 1er mars à la Chine pour trouver un terrain d'entente. La prochaine étape sera la rencontre, vendredi à Pékin, entre le président Xi Jinping et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin qui sera accompagné de Robert Lighthizer, le représentant du Commerce.

Outre-Atlantique, toujours, le président américain a désamorcé la menace d'un nouveau shutdown des administrations fédérales américaines, même s'il s'est dit "extrêmement mécontent" de l'accord présenté par les négociateurs des deux partis, celui-ci n'allouant qu'un quart du budget qu'il réclame pour son mur à la frontière mexicaine.

Ajouté à cela "la confiance retrouvée de Theresa May après ses récentes discussions avec la Commission européenne" et la "confirmation par le Sénat américain qu'il n'y aurait pas eu de collusion entre Donald Trump et la Russie" et vous obtenez le "quarté gagnant" qui ont permis aux indices américains de décoller mardi, entraînant les indices européens dans leur sillage, selon les experts de Mirabaud Securites. Ces derniers précisent "douter fortement" de la capacité de Theresa May à faire plier Bruxelles.

Bic sanctionné, Ingenico encouragé

Sur le marché parisien, peu de publications sont à signaler aujourd'hui si ce n'est Bic, le spécialiste des stylos à bille, rasoirs et briquets dont l'action recule de 3,2% vers 12h30. En cause, une marge opérationnelle en repli et des perspectives mitigées pour 2019. Autre publication, celle d'Ingenico qui affirme avoir cerné les problèmes qui ont plombé son exercice 2018. Si les comptes n'ont pas surpris, la nouvelle équipe de direction -focalisée sur l'exécution du plan stratégique- est jugée suffisamment calibrée pour pour remettre l'entreprise sur la bonne voie. Le titre prend 9,6%, meilleure performance de la matinée sur le SRD.

Le reste de la cote est notamment animé par Natixis, qui avance de 1,6% après avoir dévoilé des résultats annuels faisant état d'un bénéfice net de 1,57 milliard d'euros, en baisse de 6% en raison d'effets exceptionnels et d'un recul des revenus en banque de grande clientèle, mardi après Bourse. Arkema a annoncé l'ouverture d'une nouvelle unité de résines polyester en Inde, pour adresser le marché en pleine expansion des revêtements en poudre et son action s'adjuge 3%. Enfin, le titre Amundi avance aussi (+4,5%) malgré son annonce d'une décollecte nette au dernier trimestre 2018, le groupe ayant globalement bien résisté à la tempête de fin d'année dernière sur les marchés.

Sur le front pétrolier, le baril de Brent européen prend 1,4% à 63,48 dollars vers 12h45 tandis que le WTI texan grimpe de 0,82% à 53,81 dollars. L'euro recule encore un peu face au billet vert (-0,16% à 1,1312 dollar).

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.20 % vs +13.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat