Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 039.90 +2.66 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Poussée par la tech, la Bourse résiste aux nouvelles inquiétantes sur le front sanitaire

lundi 13 juillet 2020 à 18h42
Le CAC progresse nettement lundi

(BFM Bourse) - En hausse à la mi-journée, le CAC 40 a encore accru ses gains dans l'après-midi après l'ouverture en hausse des indices new-yorkais, toujours portés par les valeurs technologiques. Les investisseurs privilégient l'optimisme, à l'aune d'une nouvelle saison de résultats.

Le marché parisien aborde la semaine avec un entrain teinté d'optimisme, alors que de nouvelles avancées en vue d'un traitement contre le Covid-19 alimente la hausse des marchés outre-Atlantique. Déjà en nette progression à la mi-journée (+1,24%), le CAC 40 a ainsi profité de l'élan donné par Wall Street pour boucler la première séance de la semaine sur un gain de 1,73% à 5.056,23 points, sur sa lancée de vendredi (+1,01%). À noter que la Bourse de Paris sera ouverte aux échanges demain, même si les volumes risquent d'être faibles comme c'est régulièrement le cas les jours fériés.

Les indices européens ont notamment profité à l'ouverture des espoirs au niveau sanitaire après la publication des résultats de Gilead (vendredi) et d’un article du Wall Street Journal selon lequel une "immunité collective" n’était pas à exclure" énumère le directeur adjoint des investissements chez Mirabaud dans sa note matinale. Si les marchés ont apprécié, vendredi, les annonces de Gilead, ils s'enthousiasment aujourd'hui "d'apprendre que les vaccins potentiels issus du partenariat entre Pfizer et BioNTech ont bénéficié d'une procédure d'examen accélérée par la FDA", l'agence américaine du médicament, ajoute Patrick O'Hare de Briefing.

100 millions de doses du vaccin d'ici la fin 2020

Les laboratoires américain (Pfizer) et allemand (BioNTech) ont annoncé vouloir démarrer la prochaine phase de leurs essais cliniques ce mois-ci sur 30.000 patients. Ils espèrent produire 100 millions de doses du vaccin d'ici la fin 2020 et plus de 1,2 milliard avant la fin 2021. En attendant, le rythme des nouvelles contaminations ne cesse de progresser aux États-Unis, la Floride ayant enregistré plus de 15.000 nouveaux cas en 24h, un record pour un État américain, jusqu'ici détenu par la Californie. Selon le bilan de l'Université Johns Hopkins, la pandémie a désormais fait plus de 135.000 victimes aux États-Unis, où plus d'une personne sur 100 (3,3 millions) ont été contaminés.

En dépit de ce nouveau bilan préoccupant, Wall Street préfère se focaliser sur les annonces encourageantes des laboratoires. Les principaux indices de la cote new-yorkaise flambent encore à l'ouverture, avec des gains compris entre 1,3% pour le S&P et 1,8% pour le Nasdaq vers 18h20, l'indice technologique qui vole de sommet en sommet étant encore porté par la flambée de Tesla (+12%) et d'autres géants de la tech' comme Apple (+3,7%) et Amazon (+3,4%).

Les investisseurs vont désormais se tourner vers la saison des résultats du deuxième trimestre qui commencera véritablement mardi avec les grandes banques américaines (JP Morgan, Citi et Wells Fargo ouvriront le bal) et devrait être la plus mauvaise depuis la crise financière de 2008, aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe. Selon les données Refinitiv, les bénéfices des sociétés du S&P-500 devraient avoir chuté de 44,1% au deuxième trimestre.

ArcelorMittal et Essilor recherchés, Ubisoft sanctionné

Du côté du CAC 40, la quasi-totalité des valeurs terminent cette première séance de la semaine dans le vert, Publicis (-0,6%), Michelin (-0,3%) et l'Oréal (-0,3%) faisant figure d'exception. L'autre côté du palmarès est dominé par ArcelorMittal (+4,9%) qui profite, comme l'ensemble du secteur des matières premières (+3,9% pour Eramet, +5% pour Aperam) des espoirs de redressement en Chine. EssilorLuxottica (+3,3%), Airbus (+3,7%) ou encore Safran (+4%) avancent aussi, notamment sur des relèvements de recommandation.

Sur le SBF, Ubisoft (-5%) accuse le coup après le départ de plusieurs cadres de l'éditeur de jeux vidéo face à des accusations de "mauvaise conduite et comportements inappropriés" relayées par la presse. L'éditeur français de jeux vidéo subit aussi une présentation jugée décevante.

Le spécialiste de la publicité et du marketing numérique Solocal lâche encore 6,6% après avoir fait état vendredi d'une baisse de 27,2% de son chiffre d'affaires au premier semestre. Les analystes de Midcap Partners ont en outre dégradé le titre à vendre ce lundi matin.

En recul au cours de la matinée à la veille de la réunion du comité ministériel de suivi de l'Opep+, qui devrait recommander un assouplissement des réductions de production selon plusieurs sources au fait des négociations, les cours pétroliers reviennent à l'équilibre vers 18h30 (+0,07% à 43,24 dollars pour le Brent et +0,12% à 40,60 dollars pour le WTI).

Signe de l'appétit des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués, le dollar, considéré comme une valeur refuge, dévisse de 0,57% par rapport à la monnaie unique vers 18h35 (à 1,1365 dollar).

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs +1.38 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat