Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 769.39 -0.24 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Lestée par Sanofi, la Bourse de Paris ne parvient pas à conserver son avance

jeudi 11 août 2022 à 12h20
La Bourse de Paris en légère baisse à la mi-journée

(BFM Bourse) - Un poids lourd de la cote est à la peine, et l'indice vedette parisien ne parvient pas à garder son avance de la veille. Le CAC 40 s'inscrit en léger repli, après avoir gagné 0,5% mercredi soir en réaction à des chiffres de l’inflation moins élevés que redouté aux Etats-Unis en juillet.

En hausse dans les premiers échanges, la Bourse de Paris est légèrement orientée à la baisse à 6512,67 points (-0,17%). L'indice vedette parisien est encore une fois lesté par Sanofi dont les pertes se montent à 16,5% depuis mardi dans le sillage de l'annonce de la suspension des recrutements des essais de son médicament contre la sclérose en plaques.

Le CAC 40 n'est donc pas dans les meilleures dispositions pour prolonger son rebond de la veille (+0,52%), alimenté par des chiffres de l’inflation moins élevés que redouté aux Etats-Unis en juillet. Convaincus que le pic de l'inflation a été dépassé, les marchés espèrent désormais que la Fed sera tentée d'assouplir sa position sur ses taux directeurs lors de sa réunion de politique monétaire prévue en septembre.

L'inflation a ralenti plus que prévu en juillet aux États-Unis, la baisse des tarifs à la pompe ayant tempéré la progression globale des prix. Contre toute attente, les prix à la consommation sont restés stables entre juin et juillet là où le consensus misait sur une hausse de 0,2% sur un mois. En rythme annuel, l'inflation a ralenti à 8,5% contre une hausse des prix de 8,7% attendue par les marchés. Joe Biden a salué mercredi "des signes que l'inflation pourrait commencer à se modérer" après un record de 40 ans à 9,1% en juin dernier. "Aujourd'hui, nous avons appris que notre économie a eu 0% d'inflation en juillet", s'est même réjoui Joe Biden.

Corrigé des prix de l'alimentation et de l'énergie, l'indice des prix de base a lui augmenté de 0,3% le mois dernier et sur un an, il est en hausse de 5,9%, comme en juin alors qu'une poussée à 6,1% était redoutée des investisseurs.

Aussitôt la statistique dévoilée, la probabilité d'une nouvelle hausse de 0,75 point de pourcentage des taux de la Fed en septembre est tombée à 34% contre près de 70% mardi. Le marché parie désormais sur une hausse d'un demi-point de pourcentage à l'issue de la prochaine réunion de la Fed prévue en septembre.

La présidente de l'antenne de la Fed de San Francisco Mary Daly a toutefois prévenu qu'il ne fallait "pas crier victoire trop vite sur l'inflation" et n'exclut pas une nouvelle hausse de 0,75% des taux directeurs le mois prochain, dans une interview accordée au Financial Times.

Une nouvelle statistique sur les prix est à l'agenda du jour. Les marchés prendront connaissance des derniers chiffres des prix à la production aux Etats-Unis pour juillet qui sont attendus en baisse sur un an à 10,4% contre 11,3% en juin. Les incontournables inscriptions hebdomadaires au chômage figurent également au programme comme chaque jeudi après-midi.

Sanofi et Valneva en mauvaise forme

Sur le front des sociétés, le secteur de la santé est à la peine. En plus de Sanofi (-7,8%), Valneva perd 3%, la société de biotechnologie a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires pour 2022 après avoir quasiment doublé sa perte nette au premier semestre.

Du côté des autres actifs, le billet vert cède encore du terrain au lendemain de la publication des chiffres de l'inflation. La monnaie européenne se négociait à 1,0340 dollar. Les prix du pétrole évoluaient en hausse, le Brent prenait 1,3% à 98,29 dollars tandis que le WTI rebondissait de 1,35% à 92,94 dollars.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.20 % vs +16.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat