Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 144.11 +0.95 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Les yeux rivés sur les réunions de politique monétaire, le CAC 40 bloqué sous les 6700 points

jeudi 8 décembre 2022 à 18h13
La Bourse de Paris perd encore du terrain

(BFM Bourse) - Le CAC 40 consolide dans le calme et cède 0,2% jeudi soir. La place parisienne perd du terrain pour la cinquième séance consécutive. Les investisseurs optent pour la prudence, à l'orée des réunions de politique monétaire des grandes banques centrales prévues la semaine prochaine.

La Bourse de Paris ne parvient pas à s'extirper de sa tendance baissière. Le CAC 40 cède encore 0,2% ce jeudi soir pour clôturer à 6.647,31 points, pour inscrire une cinquième séance de repli.

La place parisienne n'a pas pris exemple sur Wall Street qui parvient, de son côté, à reprendre de la hauteur mettant ainsi fin à une série de cinq séances de baisse. A la clôture des Bourses européennes, le Dow Jones gagne 0,6%, le Nasdaq prend 1% et le S&P 500 s'adjuge 0,75%.

"Les investisseurs continuent d'évaluer les probabilités d'une récession potentielle aux États-Unis et en Europe. C'est la raison principale pour laquelle nous avons vu les marchés américains et européens clôturer en baisse ces trois derniers jours consécutifs", souligne Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

La prudence est d’autant plus de mise que les grands rendez-vous auront lieu la semaine prochaine, avec les réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, de la Banque d’Angleterre et de la Banque centrale européenne.

"Il semble qu'il y ait peu d'orientation significative sur les marchés en ce moment, ce qui n'est guère surprenant compte tenu des décisions des banques centrales qui se profilent la semaine prochaine, et nous continuerons probablement à voir de nouvelles difficultés dans les jours à venir", note Michael Hewson de CMC Markets.

Carmat chute

Du côté des valeurs, Derichebourg gagne finalement 3,9%, après avoir publié des résultats pour l’ensemble de son exercice 2021-2022 clos en septembre en nette hausse, porté par l’intégration d’Ecore. Elior de son côté a repris 4,1%.

Carmat a chuté de 17,6%. Le spécialiste du coeur artificiel a procédé à une augmentation de capital d’environ 31 millions d’euros pour financer son développement, au prix de 10,5 euros l'action, soit une décote de 20% par rapport au cours de clôture de mercredi.

OL Groupe a progressé de 6,9%. La séance a été mouvementée pour le titre du club de football. Le titre progressait encore de 20% peu avant 16 heures, le marché se remet à espérer que la vente du groupe au milliardaire américain John Textor puisse enfin être conclue dans les plus brefs délais. Mais une rumeur selon laquelle John Textor aurait abandonné le projet de rachat de l'OL a semé le doute, jusqu'à faire vaciller le titre dans le rouge. Ces bruits de couloir ont été rapidement démentis par l'homme d'affaire américain, rapportent nos confrères de RMC Sport.

Sur les autres marchés, l’euro progresse de 0,4% face au dollar à 1,0549 dollar. Les cours du pétrole évoluent en ordre dispersé. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en février perd 0,2% à 77,04 dollars le baril tandis que celui sur le WTI coté à New York pour livraison en janvier reprend 0,5% à 72,39 dollars le baril.

Sabrina Sadgui - ©2023 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +43.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour