Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 316.51 +0.67 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Les poids lourds de la cote ont porté le CAC à un nouveau sommet annuel

jeudi 11 avril 2019 à 17h47
Nouveau sommet annuel pour le CAC

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a bouclé jeudi à un nouveau record annuel, en gagnant 0,66%, principalement tirée par le secteur du luxe après les belles performances de la plus grosse capitalisation de la cote parisienne, LVMH. Les messages toujours aussi accommodants de la BCE et de la Fed ont également conforté l'optimisme des opérateurs.

Nouveau record annuel pour l'indice vedette de la place parisienne après une nouvelle hausse de 0,66% qui lui permet de boucler la séance à 5.485,72 points jeudi, au plus haut depuis le 3 octobre 2018, dans un volume d'échanges moyen de 3,4 milliards d'euros.

Dans un contexte géopolitique mondial toujours aussi incertain, la place parisienne a pu compter sur les performances de ses fleurons que sont LVMH et Sodexo. Face à un tableau quasi-stable en Europe (-0,05% pour le Footsie, +0,25% pour le Dax et les trois indices new-yorkais qui évoluent entre -0,1% et -0,2% dans la matinée), le CAC 40 a donc surperformé nettement les autres places boursières mondiales grâce à ces locomotives du jour.

Ni les marchés, ni la grande masse des consommateurs britanniques, pas plus que le monde d'une façon générale, "ne semblent prendre la peine de feindre le moindre intérêt pour les derniers développements du Brexit", souligne sans détours Paul Donovan, le chef économiste (et lui-même britannique) d'UBS. En résumé, les politiques ont une nouvelle fois repoussé le problème à plus tard en accordant à Theresa May un répit jusqu'à Halloween (authentique), le 31 octobre prochain, pour trouver une façon de faire accepter un accord.

Du côté des relations sino-américaines, le refrain reste le même de la part des négociateurs américains: les responsables des deux camps continuent d'expliquer que les discussions pour un accord commercial progressent mais, concrètement, les avancées restent élusives.

Pendant ce temps, les principales banques centrales (BCE et Fed) ont réitéré, jeudi, leur engagement à soutenir l'économie en évitant tout resserrement inconsidéré.

LVMH, le luxe et les banques portent le CAC

Heureusement pour les opérateurs, LVMH et Sodexo ont donc apporté de vrais arguments à l'achat en publiant leurs comptes pour le début d'année 2019 (pour Sodexo il s'agit du premier semestre de son exercice 2018-2019 décalé, clos fin février).

En hausse de 5,9% à la mi-séance, Sodexo a vu ses gains se réduire au cours de l'après-midi mais boucle tout de même la séance sur une hausse de 2,9% après un chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes pour la période écoulée, permettant au groupe dirigé par Denis Machuel de confirmer ses ambitions de croissance interne et de marge annuelles.

De son côté, le géant français du luxe LVMH a bondi de 4,6% au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires en nette augmentation au titre du premier trimestre 2019. Le groupe de Bernard Arnault atteint ainsi un nouveau plus haut historique en Bourse. De loin la plus grande capitalisation française, LVMH se rapproche désormais du premier rang européen, à seulement "quelques milliards" du mastodonte anglo-néerlandais des biens de consommation Unilever.

Le dynamisme de LVMH a d'ailleurs entraîné Kering (+2,2%) et Hermès (+0,6%).

Au lendemain des messages de Mario Draghi (BCE) et "Jay" Powell (Fed), les valeurs bancaires sont également recherchées puisque Société Générale (+2,6%), Crédit Agricole (+1,8%) et BNP Paribas (+1,4%) ont toutes trois signé de jolies progressions.

La meilleure performance du jour, sur l'indice phare, est néanmoins à mettre à l'actif d'Atos, dont le titre s'est adjugé pas moins de 6,5% après avoir reçu le prix du partenaire mondial Google Cloud pour 2018, lors de la convention des partenaires au Next'19 à San Francisco.

Worldline s'est hissé aussi dans le haut du palmarès (+5,6%) dans une poursuite du mouvement de rebond entamé la veille.

Avec l'ensemble du secteur aérien en Europe, Air France-KLM a bondi de 3,1% après le report du Brexit.

Dans le sillage des nombreux changements de recommandations publiés ce jeudi, Fnac Darty a pris 2,1% alors que Barclays a entamé le suivi du titre à surpondérer", tandis qu'au contraire Engie a rétrogradé de 1,7% après la dégradation de Morgan Stanley à "pondération en ligne".

Au chapitre pétrolier, l'heure est visiblement aux prises de bénéfices, avec un recul de 1,43% du WTI à 63,58 dollars et de 0,8% à 71 dollars pour le Brent, vers 18h15.

Sur le marché des changes enfin, la monnaie unique européenne recule légèrement face au billet vert, à 1,1257 dollar (-0,15%).

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.90 % vs +6.95 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat