Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 803.44 -0.59 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC 40 marque une pause alors que les volumes d'échanges s'allègent

jeudi 6 août 2020 à 12h25
Le CAC 40 face à la torpeur estivale

(BFM Bourse) - Après trois séances dans le vert, la Bourse de Paris opte pour un repli prudent jeudi à la mi-séance. L'absence de nombreux opérateurs pour la période des congés estivaux commence aussi à se faire sentir dans les salles de marché.

Tout en préservant le seuil symbolique de 4.900 points, l'indice phare parisien enregistre un repli de 0,56% à 4.905,52 points jeudi vers 12h10. Une pause qui fait suite à un gain accumulé de 3,13% de hausse au cours des trois premières séance de la semaine. Environ 675 millions d'euros ont changé de main à ce stade de la journée, un volume qui continue à témoigner d'une diminution de l'activité alors que la Bourse entre dans l'une des périodes saisonnièrement les plus creuses de l'année, vacances obligent.

Peu de rendez-vous macro-économiques figurent à l'agenda du jour, les opérateurs se focalisant surtout sur les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis qui doivent être publiés vendredi (à 14h30 à Paris), en sachant que d'après le Président américain le nombre de jobs sera "big" (les investisseurs gagent qu'il parle de créations de postes). Autre point d'attention, les discussions qui s'éternisent entre Démocrates et Républicains vis-à-vis d'un plan de relance. Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, table sur un accord d'ici la fin de la semaine.

Sur la cote parisienne, les dernières publications de la saison s'accompagnent de variations marquées. Eurofins Scientific s'envole de près de 17% après avoir fait état d'une hausse de son activité, accompagnée d'une amélioration de la rentabilité et d'une diminution de la dette, au cours du premier semestre. Au passage, le cours signe un nouveau record historique. Inversement, Axa perd 3,9%, l'assureur ayant renoncé à une partie de ses objectifs 2020 et notamment au versement d'un dividende complémentaire.

Pour Crédit Agricole, qui a présenté des comptes trimestriels en repli mais moins affectés que le consensus des analystes ne l'attendait, la marque n'est que de -0,6%.

Du côté des toutes petites capitalisations, MND bénéficie à plein de l'annonce d'un nouveau financement de 38 millions d'euros, en partie octroyé par l'Etat, et prend 15%.

Les cours pétroliers évoluent en ordre dispersé avec un baril de brut texan WTI en repli de 0,23% à 41,96 dollars alors que le Brent s'affiche en hausse de 0,03% à 45,20 dollars - il s'agit pour la référence européenne du contrat pour livraison octobre, alors que celui sur le WTI n'a pas encore "roulé" et reste sur septembre.

Du côté des métaux précieux, l'or inscrit une nouvelle hausse à 2062,20 dollars l'once troy "XAU" (+0,62%). Comme souvent, l'argent tend à amplifier le mouvement (+3,57% à 27,85 dollars l'once "XAG")

La parité euro/dollar s'affiche exactement stable à 1,1864, au lendemain d'une nouvelle progression de la monnaie unique.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.50 % vs -3.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat