Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 515.06 +0.10 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC 40 de retour à plus de 5.400 points

mardi 11 juin 2019 à 18h10
Le CAC 40 au plus haut depuis le 17 mai

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a progressé mardi sur un rythme tranquille. Enchaînant ainsi une troisième séance consécutive dans le vert, l'indice phare accumule 3,85% de hausse à ce stade du mois de juin.

Après les tensions commerciales qui ont pesé sur la performance des indices boursiers le mois dernier, la Bourse de Paris a poursuivi mardi sur sur la lancée du rebond initié début juin. Le CAC 40 a monté de 0,48% à 5.408,45 points mardi, accumulant 3,85% de gains depuis le commencement du mois. L'indice n'avait par ailleurs pas clôturé au-dessus de 5.400 points depuis le 17 mai dernier. Par rapport à lundi, où la plupart des intervenants avaient déserté le marché pour la Pentecôte, les volumes d'échanges se sont regarnis pour approcher 3 milliards d'euros, un score dans la norme.

Depuis lundi, l'accord sur l'immigration conclu entre les Etats-Unis et le Mexique, permettant à ce dernier d'éviter de nouvelles taxes à l'importation de biens auprès de son grand voisin du nord, apporte du baume au cœur des investisseurs. C'est un vif soulagement pour les industriels de l'automobile qui ont fait du Mexique une importante base de production, et aussi un signal montrant que Donald Trump, en mode sanction depuis mai, peut aussi transiger dans certains dossiers. Du reste, ce mardi est avant tout "une bonne journée pour le marché d'actions", a proclamé sur Twitter le président des Etats-Unis, gageant que les gens vont être surpris du potentiel phénoménal du pays en matière de croissance "et bien d'autres choses encore" - tout un programme en 280 caractères.

Les principaux indices américains limitaient pourtant leur progression après deux premières heures d'échanges, avec un gain de 0,12% seulement pour le Dow Jones et de 0,08% pour le Nasdaq. Le Dow Jones a il est vrai enregistré, lundi, sa sixième séance de hausse consécutive, ce qui ne lui était plus arrivé depuis mai 2018

Le secteur automobile est resté relativement entouré à Paris, Plastic Omnium gagnant 3,1%, Michelin 2,6%, Valeo 2,5% et Faurecia 1,7%. Parmi les constructeurs, Renault avançait de 1,16% au coude-à-coude avec Peugeot (+1,15%).

Atari a bondit de 5,1% après la présentation des caractéristiques et des tarifs de sa console, baptisée Atari VCS. Le groupe a notamment annoncé qu'elle serait distribuée par les géants de la distribution, Walmart.com et GameStop.com.

À une semaine du salon du Bourget, l'action Airbus a pris 1,9%. De son côté Air France-KLM a gagné 0,7% après avoir fait état d'une progression de 4,8% du trafic (en passagers par kilomètre transporté) pour l'ensemble des compagnies du groupe le mois dernier.

La biotech OSE Immunotherapeutics a décollé de 5,5% après l'attribution par l'office américain des brevets d'une nouvelle famille de brevet protégeant Tedopi, un des produits phares du groupe, dans le traitement des métastases cérébrales. Au contraire Genfit (-16,5%) a fait les frais de l'annonce de résultats cliniques décevants, non pas de la part de la société lilloise, mais... d'une concurrente américaine dans la NASH. Certains investisseurs ont visiblement jugé que les données cliniques de CymaBay Therapeutics n'étaient pas de bon augure pour l'ensemble de la famille des "PPAR", alors même que l'élafibranor de Genfit ne cible pas strictement les mêmes sous-types de cette grande famille de médicaments que le produit de CymaBay.

Parmi les autres baisses notables on signale le repli de 2,3% d'Ubisoft, malgré l'annonce du lancement d'une offre d'abonnement (14,99 euros mensuel donnant accès à une centaine de jeux). Midcap Partners a réduit de 90 à 80 euros son objectif sur la valeur.

Sur le marché des changes, l'euro grignotait 0,04% à 1,1316 dollar en fin de séance européenne. La tendance demeurait également à la hausse sur le pétrole, alors que l'Arabie saoudite déploie de gros efforts pour convaincre ses partenaires de réduire les extractions afin d'éviter une rechute des cours. Le baril de WTI gagnait 0,66% à 53,61 dollars, et le Brent 0,39% à 62,51 dollars.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.40 % vs +10.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat