Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 729.66 -0.69 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris prend 1,39% sur la semaine et s'accroche aux 5.000 points

vendredi 11 septembre 2020 à 18h27
Le CAC prend 1,39% sur la semaine

(BFM Bourse) - Le CAC 40 a profité de l'ouverture en hausse des indices new-yorkais pour prendre un peu de hauteur dans l'après-midi, avant de rétrocéder une partie de ses gains peu avant la clôture pour boucler la séance sur une légère hausse de 0,20%. Sur la semaine, la progression est de 1,39%.

Sans conviction ni élan, le CAC 40 boucle la semaine mollement, sur une légère hausse de 0,20% vendredi, une nouvelle fois à mettre sur le compte des mouvements observés à l'ouverture de Wall Street. Le baromètre du marché parisien termine ainsi la semaine à 5.034,14 points, dans un volume d'échanges encore inférieur à 2,5 milliards d'euros, signe que les opérateurs "préfèrent réduire la voilure en cette rentrée car les moteurs qui ont permis le rebond des indices depuis mars sont toujours là mais risquent de tourner moins forts" comme l'expliquait ce vendredi Rachid Medjaoui, le directeur adjoint de la Gestion sous mandat de la BPE, qui était invité dans l'émission BFM Patrimoine. Sur la semaine, le CAC 40 reprend 1,39%.

Après avoir porté les principaux indices américains à des sommets historiques, les grands géants technologiques américains -qui dictent désormais la marche à suivre aux Bourses mondiales- connaissent un début de mois de septembre plus chaotique, ce qui incite les investisseurs à plus de retenue.

Le billet vert faiblit face à l'euro

Outre-Atlantique toujours, "les investisseurs n'ont pas non plus apprécié l'échec hier (jeudi) au Sénat d'un nouveau programme d'aide d'environ 500 milliards de dollars proposés par les républicains", affirme John Plassard, spécialiste en investissements pour Mirabaud Securities. Ce plan doit venir s'ajouter à un arsenal de mesures de soutien à l'économie américaine, initiées par le gouvernement ainsi que la Banque centrale. Ces décisions ont eu pour conséquence de faire reculer nettement la monnaie américaine face à l'euro ces derniers mois, les investisseurs ayant longtemps espéré un nouveau stimulus compris entre 2.000 et 3.000 milliards de dollars. À 18h05, la monnaie unique s'apprécie encore légèrement (+0,12% à 1,1835 dollar).

"C'est un environnement parfait pour un affaiblissement du dollar", note Didier Saint-Georges, membre du comité stratégique d'investissement de Carmignac qui mise sur une poursuite du recul de la devise. La BCE s'est justement saisie jeudi de la question lors d'une conférence de presse, affirmant "surveiller attentivement" le niveau de la devise européenne, sans pour autant afficher d'inquiétude marquée. Un euro fort est de nature à entraver l'activité économique et à limiter la hausse des prix, en rendant les importations moins chères, "mais pour le moment le message est clair: "no change"", affirment les analystes d'Aurel BGC.

Directeur général adjoint chez La Financière Arbevel interrogé dans BFM Patrimoine, Thibault Prébay n'a "pas été déçu par la BCE". "Il ne faut pas oublier que la BCE est un animal à sang froid, un animal lent, qui ne réagit efficacement que dans l'urgence". Il rappelle également que "les réunions de la BCE cette année ont donné lieu à des séances à -10% quand elle a trop faiblement réagi post-Covid et d'autres séances à -1/-2%, elle a toujours déçu sauf lorsqu'elle a agi en dehors des réunions". "Il ne faut rien attendre de tonitruant quand il n’y a pas le feu à la maison. Là, elle a posé ses cartes, parlé du sujet de la devise pour la première fois depuis 2018 ce qui était important" estime l'expert, qui note que le CAC n'a pas chuté plus que ça (-0,38%), "ce qui montre bien que [l'intervention de Christine Lagarde] n'était pas si mal".

Alstom in, Accor out

Réuni jeudi soir dans le cadre de sa traditionnelle révision trimestrielle, le Conseil scientifique des indices de la Bourse de Paris a décidé du remplacement d'Accor par Alsom au sein de l'indice phare tricolore. Si le changement ne prendra effet que le 21 septembre prochain, l'annonce produit déjà son petit effet en Bourse, Accor cédant 4,3% tandis qu'Alstom s'adjuge 1,6%. Parmi les autres modifications dans la composition des indices du marché parisien, Sartorius Stedim Biotech (+0,7) intègre le CAC Next 20 en lieu et place de Faurecia qui cède 2%. Enfin, DBV Technologies (+0,8%) et Akka Technologies (-5,8%) quittent le SBF 120, où ils seront remplacés par Devoteam (-0,1%) et Solutions 30 (+3%).

Euronext vise officiellement la Bourse de Milan

Dans le reste de l'actualité, l'opérateur boursier paneuropéen Euronext (+1,7%), qui gère notamment la place de Paris, a officialisé vendredi des négociations pour racheter la Bourse de Milan à London Stock Exchange Group, en association avec la Caisse des dépôts italienne.

Le n°1 mondial du luxe LVMH a annoncé jeudi qu'il allait saisir la justice américaine contre le joaillier américain Tiffany, qu'il accuse de "mauvaise foi", au lendemain de la suspension de leur opération de rapprochement à 16,2 milliards de dollars, et prend 3%, au plus haut depuis le 19 février dernier. Ce bond a profité aux autres valeurs du secteur (+2% pour Kering, +1,3% pour Hermès).

Enfin, Ubisoft s'adjuge 5,6% grâce à un relèvement de cible de Jefferies. C'est Boiron (+8,9%) qui domine le palmarès du SRD vendredi, alors que Société Générale et Oddo BHF ont relevé leur opinion sur la valeur jeudi.

Sur le marché pétrolier, les cours rebondissent légèrement malgré l'annonce par l'Agence d'information sur l'énergie (EIA) américaine d'une hausse inattendue de deux millions de barils des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. Le baril de Brent grignote 0,32% à 40,19 dollars quand celui de WTI reprend 1,10% à 37,75 dollars vers 18h20.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat