Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 039.08 +2.64 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris échoue encore une fois à franchir les 5000 points

lundi 22 juin 2020 à 18h12

(BFM Bourse) - Le marché parisien a entamé la nouvelle semaine sur le même mode qu'il avait passé la précédente : hésitant et prudent. Ayant échoué à revenir sur le seuil de 5000 points à la mi-journée, l'indice phare a terminé en repli de 0,62%, les opérateurs continuant à redouter l'effet d'une possible deuxième vague de contamination sur une économie qui semblait jusqu'ici se redresser plus vite qu'attendu.

On prend les mêmes et on recommence, à peu de choses près. Lundi, le marché parisien s'est à nouveau montré fluctuant, se redressant rapidement après une ouverture dans le rouge pour culminer à 5.006,40 points en fin de matinée, mais abandonner ensuite ses gains. Finissant à 4.948,70 points, le CAC 40 abandonne 0,62% finalement, dans un volume en nette contraction de 2,595 milliards d'euros.

À l'échelle de la semaine dernière, l'indice avait repris 2,9%, mais sans parvenir à repasser nettement le seuil symbolique de 5000 points malgré plusieurs tentatives en séance.

En l'absence d'actualité macro-économique majeure en Europe, la situation sanitaire est restée au centre des préoccupations avec l'annonce par l'OMS d'une augmentation inédite du cas de contamination dimanche (183.020 nouveaux cas diagnostiqués dans le monde...), incitant clairement les investisseurs à la prudence.

En Allemagne, l'indice Dax finissait à -0,55%, tandis que le cours de Wirecard chutait encore de plus de 44% dans le sillage du scandale -enfin- apparent aux yeux de tous, tandis que le patron de la BaFin, l'Autorité fédérale de supervision financière, esquisse une forme de mea culpa en reconnaissant que les institutions publiques, dont celle qu'il dirige, n'ont pas été assez efficaces. Wirecard faisait depuis des années l'objet de critiques de vendeurs à découvert et d'une enquête du Financial Times, mais jusqu'à récemment le réflexe avait été d'essayer de préserver la firme des lanceurs d'alerte.

Outre-Atlantique, les principaux indices qui affichaient le même manque de conviction jusqu'au moment de la clôture européenne, s'orientaient toutefois en progression après celle-ci, en dépit de l'annonce d'une contraction un peu plus marquée que prévu des ventes de logements existants en mai.

Au sein du marché parisien, Mediawan a logiquement terminé en tête du palmarès avec une envolée de 41% pour se rapprocher du prix proposé par Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse qui envisagent une OPA, un peu plus de trois ans après l'IPO.

En lien avec les notes d'analystes du jour, PSA Groupe a pris 3,5% après un relèvement à l'achat du conseil de Redburn, et Carrefour 3% à la suite d'un relèvement à l'achat également, mais de la part de JPMorgan. De son côté Biocorp a accéléré de 11%, à un nouveau record, après que Gilbert Dupont a débuté le suivi à l'achat.

Parmi les biotechs, Transgene s'est distingué en progressant de 25% grâce aux présentations sur sa technologie de virus "tueurs de tumeurs" lors de la deuxième session virtuelle du congrès de l'AACR (American Association for Cancer Research).

Inversement, les valeurs cycliques ont été une nouvelle fois à la peine, en particulier du côté du secteur aérien ceci sur toute la chaîne des intervenants avec 4% de baisse pour Air France, 2,5% pour Airbus et 2% pour Groupe ADP.

Après un nouveau repli au cours de la semaine dernière, l'euro remonte de 0,66% à 1,1254 dollar

Au chapitre énergétique, les cours du brut affichent lundi une progression modeste de 0,26% à 42,30 dollars pour le Brent, et de 0,08% seulement pour le WTI à 39,78 dollars.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs +1.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat