Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 544.67 +0.33 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Etrange euphorie à la Bourse de Paris qui réalise sa meilleure séance depuis mi-mars

vendredi 24 juin 2022 à 18h02
La Bourse de Paris reprend plus de 3,2% vendredi à la clôture

(BFM Bourse) - De retour sur les 6000 points, la Bourse de Paris bondit de 3,2% vendredi, sa plus forte hausse depuis le 16 mars dernier. Après deux semaines de repli, ce spectaculaire rebond permet à l'indice vedette parisien d'enregistrer un score hebdomadaire nettement positif (+3,46%). La détente sur les taux obligataires semble apaiser les marchés.

La Bourse de Paris renoue avec les 6.000 points à la faveur d'un copieux rebond de 3,23% et réalise sa meilleure performance journalière depuis le 16 mars dernier (+3,68%). En rythme hebdomadaire, le CAC 40 est ainsi crédité d'un gain de 3,46% - le plus gros de la performance a été réalisé ce vendredi - après d'importants replis à l'échelle des deux précédentes semaines (-4,6% puis -4,92%, baisses d'ampleur inédite depuis le début du conflit en Ukraine), et une série sans beaucoup d'entrain depuis ce lundi.

Paradoxalement, les mauvaises nouvelles sont saluées par les marchés, les opérateurs espérant que la Fed se montre plus accommodante que prévu dans les mois à venir, à la lumière de ces statistiques dégradées. Plus tôt dans l'après-midi, les investisseurs en effet ont pris connaissance d'une nette dégradation de la confiance du consommateur américain pour atteindre un plus bas jamais atteint à 50 points. Les consommateurs américains ont le moral dans les chaussettes, déprimés par une inflation qui rogne leur niveau de vie, pour près d'un sondé sur deux.

La cote parisienne est également inspirée par la poursuite du rebond de Wall Street. A la clôture des places européennes, le Dow Jones gagnait plus de 2%, le S&P 500 s'adjugeait 2,3%, une hausse qui lui permettrait de signer seulement sa deuxième performance hebdomadaire positive en l'espace des douze dernières semaines...

Globalement, le repli subi par les marchés depuis le dernier point haut touché fin mars semble avoir été suffisamment loin pour intégrer les risques pesant sur l'économie et le durcissement des politiques monétaires. Timidement, les rendements des obligations du Trésor américain semblent même se détendre depuis peu, suggérant que la Fed a regagné en crédibilité - il aura tout de même fallu pour cela que Jerome Powell affirme sa détermination "inconditionnelle" à lutter contre l'inflation, en mentionnant que si ce n'était pas l'objectif visé il était possible que la hausse des taux entraîne ou précipite une récession...

À trois semaines à peine de la saison des publications, l'actualité sur le front micro-économique est toujours très limitée surtout en cette veille de week-end.

La tech remonte la pente

Les valeurs du secteur technologique étaient bien orientées avec la récente détente des taux d'intérêt. A Paris ,Dassault Systèmes progressait de 4,4%, Teleperformance montait de 4,10%.

Sanofi (+5%) une fois n'est pas coutume, bénéficiait d'une annonce clinique positive, puisque son vaccin bivalent contre le variant Omicron du Covid et développé en collaboration avec GSK est devenu le premier candidat à démontrer son efficacité, dans le cadre d'un essai de phase 2 (étape intermédiaire des essais cliniques).

Le promoteur Nexity grappillait 2,6% à l'annonce du rachat d'une part majoritaire d'Angelotti, un acteur de premier plan sur les marchés de Montpellier, Béziers, Nîmes et Perpignan - des villes qui bénéficient actuellement d'un dynamisme démographique important, parmi les plus forts taux de croissance en France sur la dernière décennie.

Parmi les small caps l'inénarrable Navya a vu son rebond s'effriter au fil de la journée malgré l'annonce d'un énième protocole d'accord pour un test de ses navettes de la part d'un opérateur potentiel, ici le ministère des Transports et des Télécommunications du Royaume de Bahreïn.

Valneva retombe

En revanche, Valneva plongeait de plus de 11%, après son envolée jeudi consécutive au feu vert donné par l'Agence européenne des médicaments pour le vaccin anti-Covid VLA2001.

Retour de flamme également, mais dans l'autre sens, pour le pétrole avec un baril de Brent à 113,51 dollars (+3,35%) et 107,91 dollars (+3,6%) s'agissant du WTI.

Du côté des changes l'euro progresse de 0,29% à 1,0554 dollar.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +31.65 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat