Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 981.96 +2.11 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : De bons indicateurs d'activité en zone euro soutiennent la tendance en Bourse de Paris

mercredi 16 décembre 2020 à 11h32

(BFM Bourse) - Maigrelette en début de semaine, la progression du CAC 40 s'affirme mercredi à la mi-séance. L'optimisme sur les leviers de relance est renforcé par le redressement des indices PMI flash poru le mois de décembre en zone euro.

La Bourse de Paris, qui avait subi la semaine dernière une correction de 1,8%, se révèle mieux orientée depuis lundi. La progression tend même à s'accélérer mercredi, avec un gain de 0,79% pour le CAC 40 à 5.574,18 points vers 12h00, plaçant l'indice en bonne position pour enregistrer une troisième séance dans le vert d'affilée.

Dans le sillage de nouveaux records historiques mardi soir à Wall Street pour le Nasdaq Composite, l'optimisme reste de mise parmi les investisseurs alors que les principaux chefs de file des deux partis américains au Congrès ont signalé qu'ils s'apprêtaient à conclure un accord pour débloquer une nouvelle enveloppe budgétaire. Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell (qui a par ailleurs félicité le président-élu Joe Biden, au contraire du président sortant) a fait part de son optimisme, alimentant l'espoir que les législateurs parviennent à mettre sur pied le nouveau programme d'aide avant le break de fin d'année - et l'expiration de plusieurs dispositions clés en matière d'aide.

En Europe, IHS Markit a réservé une bonne surprise en matinée en faisant état d'un redressement à 49,8 (contre 45,3 en novembre) de l’Indice PMI Flash Composite d'activité globale dans la zone euro en décembre. La barre de 50, qui sépare une contraction d'une expansion de l'activité, redevient proche grâce à un renforcement de la croissance de la production dans l’industrie manufacturière, ce qui a contrebalancé la nouvelle baisse de l’activité du secteur des services, qui supporte toujours le plus lourd tribut. Autre bonne nouvelle pour l’économie de la région, la confiance des entreprises a atteint un sommet de 32 mois en décembre, l’espoir d’une mise en circulation prochaine d’un vaccin contre le Covid-19 s’étant traduit par une forte amélioration des perspectives d’activité.

À l'image d'ArcelorMittal (+3,2%), de Renault ou de Peugeot (+2%), les valeurs cycliques figurent dans ce contexte aux premiers rangs du CAC 40, mais les défensives ne sont pas oubliées pour autant puisque Veolia s'adjuge 2,6% et Sanofi 1,5%.

Sur le SBF 120, Eramet accélère de 7,7% après la conclusion d'une collaboration avec BASF en vue d'un projet de développer une production de nickel-cobalt pour les batteries de véhicules électriques. La production ne démarrerait pas avant plusieurs années. Rexel (+5,3%) profite du relèvement à 15 euros de l'objectif de cours de Société Générale, et bioMérieux s'adjuge 2,4% après l'adjonction à l'une de ses principales gammes commerciales de nouveaux tests SARS-CoV-2.

Une revalorisation d'objectifs contribue également à la progression d'Iliad (+1,5%). Neutre, Deutsche Bank vise tout de même 170 euros (contre 155 euros).

Chaque séance récente apparaît apporter aux investisseurs de nouveaux motifs d'achat sur les biotechnologiques et ce mercredi ne déroge pas. L'envolée d'AB Science atteint désormais 34%, après l'atteinte du principal critère d'évaluation de sa molécule masitinib dans un essai auprès des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Soit un troisième succès clinique pour la biotech depuis septembre (après l'asthme et le cancer du pancréas). Valneva suit avec un gain de 10% à l'annonce du démarrage de l'essai clinique sur son vaccin expérimental contre la Covid-19. Le groupe a choisi, par souci de rapidité notamment en termes d'industrialisation, d'élaborer un candidat vaccin très classique (virus inactivé et adjuvanté) qui permettrait d'utiliser la plate-forme de production que la firme utilise déjà pour un vaccin contre l'encéphalite japonaise. Valneva mène ses essais au Royaume-Uni avec le soutien des autorités locales et juge possible l'obtention d'une autorisation initiale de mise sur le marché dès le quatrième trimestre 2021.

Toujours parmi les biotechs, Biophytis prend 9%, Bone Therapeutics 7,7% et Nanobiotix 2,6% après la levée par les banques de l'option de surallocation qui leur était accordée à l'occasion de l'IPO du pionnier de la nanomédecine au Nasdaq.

Le contrat à terme ("future") sur le baril de Brent progresse encore de 0,35% désormais à 50,94 dollars, tandis que le WTI texan gagne 0,31% à 47,77 dollars, des niveaux inédits depuis la chute du printemps dernier.

Poussée par le regain d'appétit au risque, la devise européenne passe les 1,22 dollar pour la première fois depuis avril 2018, en hausse de 0,41% à 1,2205 dollar à la mi-journée.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +40.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat