Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 565.12 +0.13 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Deuxième séance de pause sur le marché parisien

vendredi 11 janvier 2019 à 13h00
Le CAC 40 signe une deuxième séance de repli

(BFM Bourse) - Le léger repli du CAC 40 se confirme vendredi à la mi-séance, après un score de -0,16% la veille, ramenant l'indice parisien sous la barre de 4.800 points. Si le dialogue se poursuit entre la Chine et les Etats-Unis, l'absence de retombées tangibles à ce stade laisse les investisseurs sur leur faim.

La Bourse de Paris accuse un nouveau repli de 0,32% à 4790,11 points vers 12h30 vendredi, limitant ainsi à environ 1,3% le rebond esquissé depuis le premier janvier à la suite du repli de 2018. L'ambiance se veut ainsi prudente alors que Wall Street est attendue en léger repli à l'ouverture, après une séquence de cinq séances consécutives de hausse outre-Atlantique, tandis que doit intervenir cet après une statistique importante pour évaluer la trajectoire de la Fed. L'indice des prix de décembre sera publié à 14h30, les économistes anticipant un ralentissement à +1,9% de l'inflation aux Etats-Unis.

Les marchés réagissent par ailleurs "avec une certaine prudence" à la conclusion de l’étape intermédiaire des discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, souligne Hervé Goulletquer, stratégiste à La Banque Postale Asset Management. Selon lui, les investisseurs perçoivent la volonté de part et d’autre de faire avancer le dossier, mais s’interrogent sur la profondeur des progrès réalisés. "Le scénario du pire (celui de la guerre commerciale ouverte) est évité, au moins pour le moment". Mais "est-ce pour autant que l’avenir est balisé clairement", s'interroge-t-il ? On ne peut pas répondre positivement à cette question, souligne Hervé Goulletquer.

Du côté des valeurs tricolores, les nombreux avis d'analystes parus ce matin font et défont le palmarès. Sur le CAC 40 notamment Hermès gagne 1,5% après le relèvement du conseil de Credit Suisse, tandis que Suez (-3,3%) et Veolia (-2,9%) pâtissent de la dégradation de Société Générale. L'automobile essuie de nouveaux revers au lendemain de l'annonce de ventes automobiles en baisse de 16% en Chine sur les trois derniers mois de 2018 et des préoccupations exprimées par le patron de l'équipementier allemand Osram, avec -6,3% pour Valeo, -4% pour Faurecia et -3% pour Michelin.

Hors des grands indices, sur Euronext Growth le promoteur Réalités se distingue avec 9,2% de hausse après des indicateurs d'activité records pour 2018, avec plus de 200 millions d'euros de réservations. Mais le rebond le plus spectaculaire est à mettre à l'actif de Delta Drone, qui bondit de 32% certes à partir d'une base considérablement déprimée, le titre ayant encore enregistré un plancher historique en début de semaine. Le dépassement des objectifs de revenus 2018 est néanmoins salué.

Sur le marché des changes, l'euro gagne 0,27% à 1,1530 dollar, dans le sillage d'un discours jugé plus accommodant de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine.

Au chapitre énergétique, les cours du WTI (+0,65% à 52,93 dollars) et du Brent (+0,37% à 61,91 dollars), s'apprêtant à enregistrer une deuxième hausse hebdomadaire d'affilée.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.70 % vs +11.95 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat